Avis de lecture

Une mère, etc : une quête d’identité

UNE MERE ETC

Bonjour Les Amis,

Après Le berceau de Fanny Chesnel ou encore La Vengeance du loup de PPDA, je vous évoque encore une fois cette semaine un livre sur la filiation.

Voici aujourd’hui le dernier livre d’Isabelle Spaak, écrit cette fois à quatre mains avec Florence Billet, dont la vie est racontée dans ce roman paru hier aux éditions de L’Iconoclaste. Editeur dont j’apprécie souvent les titres.

L’essentiel du livre se déroule en Colombie. L’héroïne, Emmanuelle y est née puis a été abandonnée par sa mère avant d’être adoptée par une famille française. Toute l’histoire est basée sur la recherche de sa mère biologique dont elle apprend l’existence et le nom par hasard. Isabelle Spaak qui raconte cette aventure, nous fait traverser l’océan pour atterrir dans la région des Farc. La famille, la maternité, la quête de sa mère et celle de la narratrice, la loyauté envers les parents adoptifs sont des éléments importants de ce roman court et dont l’intrigue est bien menée. Sans aucun voyeurisme. Sans jugement. Juste la recherche de racines pour se construire au mieux.

Une fois de plus, comme elle sait si bien le faire, l’auteure signe un livre sur la famille et tous les liens complexes qui la constituent. L’ensemble avec une écriture ciselée, dynamique et efficace,

« UNE VIE PARFAITE, OU PRESQUE
Emmanuelle est fille de bonne famille. Ses cousins s’appellent
Hugues, Gontran, Maximilien. Elle connaît les bonnes manières,
s’habille en bleu marine, a des parents aimants. Mais ses cheveux
sont noir corbeau et sa peau, mate. Emmanuelle a été adoptée.
Le temps passe, et elle ressent le besoin profond de retrouver son
autre mère, tiraillée entre deux identités, deux continents. Alors,
elle décide de faire le voyage jusqu’en Colombie avec le grand
projet de retrouver celle qui lui a donné la vie.

En souvenir d’une très belle rencontre avec Isabelle Spaak, journaliste et écrivain mais surtout une femme empathique et sensible.

Bonne lecture chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/une-mere-etc-9782378800208-pr

Existe en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782378800710/une-mere-etc-isabelle-spaak-florence-billet

 

Avis de lecture·billet d'humeur

Je rêvais de changer le monde

Marek-Halter-je-revais-de-changer-le-monde-768x1232

Bonjour les Amis,

Je vous souhaite une belle journée, de mon côté elle devrait être passionnante. J’aurai le plaisir de recevoir Marek Halter à l’occasion de la sortie de son dernier livre paru le 17 janvier dernier chez Robert Laffont / Xo : Je rêvais de changer le monde. L’occasion d’une telle rencontre ne se présentant pas à multiples reprises dans une vie, j’ai bien l’intention d’en profiter au maximum, d’être toute ouïe et attentive aux échanges qui ne manqueront pas d’être enrichissants. Je vous raconterai tout demain et vous parlerai de son superbe livre par la même occasion.

« Il était une fois… un petit garçon juif polonais, né à Varsovie quelques années avant le début de la Seconde Guerre mondiale. Chassé par le nazisme dans de lointaines Républiques de l’Union soviétique, il y a survécu, avec ses parents, pour arriver à Paris au tout début des années 1950. Destiné à une carrière de peintre, il va, de hasards en rencontres, devenir le romancier populaire que nous connaissons bien, et cet infatigable militant de la paix qui a toujours rêvé et n’a jamais renoncé.
De son enfance à aujourd’hui, en véritable conteur, porté par une foi absolue dans le pouvoir du Verbe, de la parole, du dialogue, Marek Halter revient sur chaque étape de ce destin unique où l’on croise Staline, Ben Gourion, Golda Meir, Nasser, Sadate, Yasser Arafat, Peres, Perón, Che Guevara, Poutine, Jean-Paul II, le pape François… sans oublier les présidents de la République française avec lesquels il a toujours entretenu une relation particulière.
Son incessant combat pour la paix au Proche-Orient, pour la liberté d’expression où qu’il faille aller porter le fer, mais aussi ses amitiés, ses amours, son passionnant partage de la culture juive… Dans une construction narrative émouvante où il s’adresse à Clara, sa femme et sa compagne de lutte pendant plus de quarante ans, décédée en 2017, Marek Halter nous invite à revisiter, à travers son propre « voyage », presque un siècle d’Histoire. » XO

https://www.culture.leclerc/pageRecherche?q=je+revais+de+changer+le+monde&univers=all

En ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782221240588/je-revais-de-changer-le-monde-marek-halter

Bonne journée chers Amis.

Avis de lecture

Guillaume de Tonquédec : la lecture était une torture

guillaumedetonquedec

Bonjour les Amis,

Si je vous dis Renaud Lepic de la série Fais pas ci fais pas ça, ou encore la Prune, dans la pièce de théâtre puis le film Le prénom, j’imagine que vous voyez de qui je parle. Son image lisse de premier de la classe, contre laquelle il se bat lui-même, n’est finalement qu’une façade.

Guillaume de Tonquédec, acteur de télévision préféré des français, est par ailleurs un très grand acteur de théâtre. Qui pourrait alors imaginer que cet amoureux des lettres et des grands auteurs, a eu enfant un rapport à la lecture extrêmement compliqué ? Jusqu’à son entrée au collège, lire était pour lui une torture. Déchiffrer les mots lui demandait une énergie incroyable. Puis une paire de lunettes va lui changer la vie. Sa mauvaise vue liée à une grande timidité vont lui faire vivre une enfance douloureuse. Ce livre est un témoignage fort qui prouve que rien n’est jamais joué d’avance, que rien n’est impossible, et que chacun doit écrire son propre chemin. Malgré ses difficultés lors de l’apprentissage de la lecture, il a finit par y prendre goût. Molière, Shakespeare, Zweig, Sylvain Tesson et d’autres encore, deviennent des compagnons qui le guident et ne le quittent plus. Il se passionne pour le théâtre, intègre le cours Florent puis le Conservatoire National supérieur d’Art dramatique de Paris. A force de travail il excelle au point de décrocher un César et le prix Beaumarchais

Tout comme Victor Hugo, Guillaume de Tonquédec pense profondément que la culture peut sauver la société. J’aime beaucoup cette idée. Selon lui, le théâtre devrait être enseigné à l’école parce que cet art a de nombreuses vertus.

« Est-ce un espoir vain d’imaginer que tous les enfants scolarisés en France puissent avoir accès aux arts,  à tous les arts ? » …/…

Ce livre a conforté mon idée que cet homme est sympathique d’une part mais surtout plein d’une humanité palpable. Il se dégage de lui une grande sensibilité qui m’a touchée. C’est un ouvrage à mettre entre les mains de tous ceux qui souhaitent mieux connaître l’homme qu’il est intrinsèquement.

Ensuite, sans doute comme moi, aurez-vous juste envie de le rencontrer.

Ci-dessous une interview sur France Tv dans laquelle l’auteur parle de son livre.

Bonne lecture chers Amis

https://www.culture.leclerc/pageRecherche?q=Guillaume%20de%20Tonqu%C3%A9dec&univers=all

En ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9791032902035/les-portes-de-mon-imaginaire-guillaume-de-tonquedec

Avis de lecture

La tectonique des sentiments

Bonsoir les Amis,

Avant de vous parler de cette nouvelle rentrée littéraire hivernale, je vais vous raconter mon expérience de lecture avec cette pièce de théâtre. La tectonique des sentiments écrite par Eric-Emmanuel Schmitt en 2008. Bien entendu, peu de personnages, ils sont au nombre de cinq et chacun d’entre eux révèle une personnalité forte et complexe. Les principaux protagonistes sont Diane et Richard. Ils vivent une relation fiable et épanouissante jusqu’au jour où Diane soupçonne une défaillance dans l’amour que lui porte son amant. A partir de là, cet amour bascule dans la haine à une vitesse fulgurante, et les psychologies des acteurs, en particulier Diane, dévoilent une forte capacité à la cruauté et au diabolisme. Je n’en dirai pas plus. Cette histoire est extrêmement bien ficelée, comme en a l’habitude ce grand écrivain. Efficacité, finesse, précision et intrigue saupoudrent cette pièce de théâtre à la fois cocasse et intelligente.

Comme chaque fois, je vous écris cette  chronique en musique et c’est cette fois sous les paroles de l’acte I de l’opéra Carmen signé Georges Bizet. L’amour est un oiseau rebelle interprété par Maria CallasLes deux histoires ont quelques points communs…

Mon petit bonus, j’ai la chance de pouvoir assister à la Masterclass d’Eric-Emmanuel Schmitt qui dévoile ses astuces d’écriture en 21 leçons. J’en profite donc au maximum pour absorber les conseils prodigués et tenter de les mettre en application au mieux et au plus vite dans mes futurs écrits.

En attendant, je vous laisse maintenant découvrir cette jolie et rapide lecture.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/theatre-poesie-u/theatre-u/la-tectonique-des-sentiments-9782226168061-pr

En ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226196019/la-tectonique-des-sentiments-eric-emmanuel-schmitt

Avis de lecture·idée cadeau

Dix-sept ans : l’histoire d’une mère-enfant

 

téléchargement

Bonjour les Amis,

Lina a dix-sept lorsque qu’elle met au monde en 1960, Eric (Fottorino), l’auteur et narrateur de cet ouvrage aux couleurs d’un amour mal exprimé, mal interprété. Mère et fils ne se sont pas compris. Tout au long de leurs vies, ils sont chacun passés à côté des sentiments de l’autre. La mère rejetée par son entourage n’a pas su les mots ni les gestes pour transmettre ses sentiments à ce fils qui se croyait mal aimé. Alors que Lina est aujourd’hui âgée de soixante-quinze ans, la révélation d’un secret de famille bien enfoui et mal soigné va transporter Eric sur les traces de son enfance. Lors d’un voyage en solitaire entre Nice et Bordeaux, il m’a emmenée dans les pas de la jeune et pulpeuse Lina. Il veut savoir qui elle était, cette petite maman. Il va aussi découvrir qui était sa grand-mère, cette femme qu’il croyait bien connaître. Il va réaliser la force du racisme et de l’antisémitisme qui règne dans sa famille maternelle. Sa quête d’identité arrive sans doute au bon moment, avant qu’il ne soit trop tard.

Extrait du résumé de Gallimard :

«Lina n’était jamais vraiment là. Tout se passait dans son regard. J’en connaissais les nuances, les reflets, les défaites. Une ombre passait dans ses yeux, une ombre dure qui fanait son visage. Elle était là mais elle était loin. Je ne comprenais pas ces sautes d’humeur, ces sautes d’amour.» …/…

Au fil des pages, Eric Fottorino évoque des souvenirs d’enfance et en imagine certains de la vie de sa mère. Entre mémoire, doute, rejet et amour, l’auteur navigue doucement pour parvenir à trouver la paix. Pour terminer par une renaissance. Un roman plein de tendresse écrit d’une plume fluide, avec des exercices de style parfaitement maîtrisés. J’aime beaucoup cette écriture.

En ses mots, j’ai reconnu l’humilité, la sincérité et la gentillesse de l’auteur tel qu’il est réellement. Je l’avais reçu il y a trois ans peu après la création de son journal Le 1 Hebdo et il m’a depuis, laissé un très joli souvenir empreint d’une grande humanité.

Voici donc un joli texte, une belle déclaration d’amour à déposer sous le sapin de Noël.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/dix-sept-ans-9782070141128-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782072488689/dix-sept-ans-eric-fottorino

J’avais également beaucoup aimé d’Eric Fottorino : Caresse de rouge. Un roman dérangeant dont je vous reparlerai très vite.

Bonne lecture chers Amis.

Avis de lecture

Jean D’Ormesson : son livre testament

Un-hosanna-sans-finimg_9782

Bonsoir les Amis,

Avec Un hosanna sans fin, le plus épatant des académiciens commet ici son livre testament.

Avant le début du livre, dans un chapitre intitulé Avertissement, sa fille Héloïse nous parle de son père Jean mais surtout de sa manière d’écrire. J’ai beaucoup aimé ses mots pour le décrire, dire comme il était méticuleux et perfectionniste semble-t-il. Jamais il n’a utilisé d’ordinateur, il écrivait tout à la main, à l’ancienne. Dans les quelques mots d’Héloïse j’ai senti l’amour qu’elle porte toujours à son père disparu.

« …/… Seule sa mort, le 5 décembre, lui interdira de relire les derniers feuillets, comme il avait coutume de le faire. Au-delà de cette absence de relecture, Un hosanna sans fin n’a pas bénéficié de ce passage au tamis méthodique, de cette vigilance à la virgule près dont on profité ses trente-sept livres précédents. Ce livre, mon père l’a donc achevé, mais pas fini. Ou fini, mais pas achevé.…/…

La saveur en est, selon moi, intacte, et ces rares imperfections n’entament en rien la clarté étonnante de cet hosanna sans fin, son testament. »

Héloïse d’Ormesson

Dans cet ouvrage, Jean d’Ormesson nous livre ses pensées les plus profondes sur la vie, son avant et son après. La mort est la seule certitude dans la vie. Et en dépit de toutes croyances, des progrès de la science, fussent-ils les plus extraordinaires, à ce jour personne ne connaît ce qui se passe après la mort. A l’aube de la sienne, il en parle avec une certaine acceptation, même si elle est subie, elle est néanmoins tout à fait intégrée.

« Où étions-nous avant de naître ? Rien de plus simple : nulle part. Où serons-nous après notre mort ? Rien de plus clair : là où, dans le silence et dans la paix de l’éternité, nous étions avant de naître. C’est-à-dire, à nouveau, nulle part. »

Jean d’Ormesson par delà ses questionnements, ses doutes, ses analyses nous montre une fois de plus à quel point il est amoureux de la vie. Cette précieuse vie. Ce livre est une ode à l’espérance et au rêve. Il nous laisse là un dernier message fort. En le lisant j’entendais sa voix chaude et posée me raconter l’histoire de la vie et de la mort. Ses yeux pétillaient à travers ses mots, quant à son sourire je l’entendais aussi. Tel un hosanna sans fin, ce chant de triomphe…

Bonne lecture chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/lettres-essais-litteraires-u/essais-litteraires-u/un-hosanna-sans-fin-9782350874784-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782350874791/un-hosanna-sans-fin-jean-d-ormesson

Avis de lecture

Ailleurs si j’y suis : Antoine Laurain

laurain

Bonjour les Amis,

Et oui, une fois de plus je vais vous parler d’Antoine Laurain, un auteur que j’aime tout particulièrement. Il s’agit de son tout premier roman, Ailleurs si j’y suis, paru aux éditions Le Passage. Un livre rafraîchissant à l’écriture fine et ciselée. Dans la veine de David Foenkinos avec pour l’un comme pour l’autre la maîtrise d’une écriture très posée.

Il s’agit ici de l’histoire d’un brillant avocat passionné d’objets d’art qui passe son temps libre dans les ventes aux enchères jusqu’au jour où l’acquisition d’un tableau va complètement bouleverser sa vie. Au fil de la lecture j’ai compris sa quête de la beauté et de l’amour. Sa quête pour donner un sens à sa vie. Ce roman tend vers le style fantastique avec quelques pointes d’humour, c’est un petit régal court et tout à fait distrayant.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/ailleurs-si-j-y-suis-9782847420975-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782847423044/ailleurs-si-j-y-suis-antoine-laurain

 

 

 

Avis de lecture

Le Dieu du carnage : une pièce de théâtre drôle et acerbe

le dieudu carnage

Bonjour les Amis,

Encore une pièce de théâtre me direz-vous, et encore de Yasmina Reza ! Oui d’accord, c’est son deuxième ouvrage en quelques jours que je vous présente. Cependant en ouvrant la première page, j’ai immédiatement été prise d’envie d’ouvrir les suivantes.

Le pitch rapide : Un enfant cogne un autre avec un bâton lui brisant deux incisives. Les parents se rencontrent en toute intelligence et politesse pour régler ce litige à l’amiable. Enfin, au début seulement...

Rapidement les personnalités des quatre protagonistes (les parents) se révèlent à la fois odieuses, généreuses, égoïstes, futiles ou autres encore. On y retrouve beaucoup de comportements paradoxaux de la nature humaine. La construction des personnages est extrêmement bien menée, ils sont exacerbés au cours de la lecture. J’aime la manière dont Yasmina Reza les met en lumière simultanément. Ils évoluent au même rythme et le ton entre eux monte crescendo. Elle les fait apparaître sous leur véritable jour en égrenant leurs facettes au fil des pages. Acerbe, drôle, léger et grave, tous les ingrédients sont là pour faire de cette pièce de théâtre une scène dans laquelle comme moi, vous pénétrerez, sourirez, prendrez plaisir à suivre ce huis clos, et entendrez réellement les voix de ces quatre personnes. Très rapide à lire et surtout très agréable. Vous passerez assurément un bon moment en lisant ce livre. Bonne lecture et belle journée chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/theatre-poesie-u/theatre-u/le-dieu-du-carnage-9782226173744-pr

Existe aussi en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226196026/le-dieu-du-carnage-yasmina-reza

Cette pièce a également été adaptée au cinéma sous le nom : Carnage qui existe en DVD comme en Blu-ray

https://www.culture.leclerc/video-u/films-u/drame–comedie-dramatique-u/dvd-u/carnage-3700301031297-pr

https://www.culture.leclerc/video-u/films-u/drame–comedie-dramatique-u/blu-ray-u/carnage-3700301028488-pr

 

Avis de lecture

Une rhapsodie française : un roman contemporain à souhait

IMG_1853

Bonsoir les Amis,

J’ai déjà évoqué devant vous cet ouvrage d’Antoine Laurain, or je ne vous l’avais jamais réellement présenté.

« Une rhapsodie est un mouvement musical dans lequel il se passe beaucoup de choses, et bien il se passe beaucoup de choses dans le livre », dit l’auteur.

Une lettre, reçue un matin avec trente-trois années de retard, pourrait bouleverser la vie de musiciens d’un ancien groupe de musique pop new wave.

Plusieurs protagonistes hauts en couleurs, aux personnalités et aux vies complètement différentes, dans ce roman à la fois très contemporain et un peu nostalgique des années 80. Le personnage principal, qui reçoit la fameuse lettre, se lance dans un parcours initiatique pour retrouver ses anciens camarades. Mon préféré est JBM un riche entrepreneur du Net, grand visionnaire modeste et pudique. J’ai également pu imaginer quelques individus bénéficiant actuellement d’une notoriété publique, tandis que d’autres personnages sont clairement cités et identifiés. L’auteur dresse ainsi un portrait de la France de nos jours. J’aime beaucoup l’ambiance qui règne dans ces pages écrites avec la sobriété propre à Antoine Laurain. Une petite pointe de romantisme vient également discrètement s’y glisser.

Passons-nous à côté de nos vies ? Nos vies auraient-elles pu être autres ? Ces questions, chacun d’entre nous nous se les a déjà posées.

La plume claire, fluide et moderne d’Antoine Laurain me pousse à le suivre avec beaucoup d’attention.
J’avais déjà beaucoup aimé Chapeau de Mitterrand (prix Landerneau découverte 2012) et La femme au carnet rouge (2014), ainsi que Millésime 54 publiés chez Flammarion.
Ouvrage à dévorer sans modération et rapidement ! N’hésitez plus chers amis.

Bonne lecture.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/rhapsodie-francaise-9782081360082-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782081360099/rhapsodie-francaise-antoine-laurain

 

Avis de lecture

En cas de bonheur…

en cas de bonheur

Bonjour les Amis,

Avec En cas de bonheur (publié en 2005 chez Flammarion), David Foenkinos signe ici un roman sur l’amour et le couple. Cette fois il s’agit de l’amour qui s’érode et il aborde avec habileté ce besoin naturel de se sentir écouté, aimé, désiré. Sans grande surprise, il y est donc aussi question d’adultère. Le tout avec des protagonistes qui se retrouvent parfois dans des situations assez cocasses. Attention, ne vous méprenez pas, la chute est surprenante ! Un roman distrayant et frais comme tous ceux de l’auteur. En dépit de la légèreté perceptible à la première lecture, David Foenkinos évoque un sujet grave, comme dans la plupart de ses romans.

Une fois de plus et avec grand plaisir, j’ai reconnu sa plume subtile et inimitable, sa signature littéraire, sa « patte foenkinosienne » si j’ose dire ! Même si aujourd’hui, je trouve son écriture un peu plus épurée et encore plus agréable à lire. La sonorité des mots qui en découle est devenue encore plus douce et fluide.

J’ai passé un très bon moment à livre cet ouvrage même si je conserve une légère préférence pour La délicatesse, autre titre à grand succès ou encore Vers la beauté (dont j’ai déjà écrit une chronique) pour n’en citer que quelques uns parmi ses nombreux titres publiés. Cependant En cas de bonheur reste une charmante lecture que je vous recommande.

Bonne soiré chers Amis

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/en-cas-de-bonheur-9782290041833-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782081252189/en-cas-de-bonheur-david-foenkinos

Lien Vers la beauté : 

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4075