Idées cadeaux·Rencontre

Goldman sucks sous le sapin ?

img_9994GOLDMAN SUCKS

Bonjour les Amis,

Une petite redite pour certains sans doute, une découverte pour d’autres peut-être… Mais il n’est jamais trop tard pour aller à la rencontre d’un texte et d’un auteur qu’on appréciera. Souvenez-vous, au printemps dernier je vous avez raconté l’enthousiasme que j’avais montré à tourner les pages de Goldman sucks écrit par Pascal Grégoire (Le Cherche-midi). Je vous l’évoque à nouveau suite à ma rencontre avec l’auteur hier. J’ai eu le plaisir de le recevoir en séance de dédicaces, avec quatre autres écrivains. La rencontre avec cet homme très sympathique qui correspond à l’image que je m’étais faite de lui, m’incite à vous conseiller à nouveau vivement de lire son livre.

Noël approche à grands pas et voici donc une excellente idée de cadeau à glisser sous le sapin ! Un roman court, efficace et drôle à mettre entre toutes les mains.

Voici un petit rappel de ma précédente chronique à son sujet :

Avec Goldman sucks, Pascal Grégoire nous entraîne dans un road-trip familial drôle et chahuté de la France aux USA, sur un fond de crise à la fois des subprimes et de la quarantaine. La très jolie couverture est en parfaite adéquation avec l’atmosphère du livre. Les personnages sont tendres et leurs relations entre eux très palpables. Derrière une vision un peu utopique du nouveau monde dont rêve le héros, se cachent quelques constats bien ancrés dans la  « vraie vie ». Trois des principaux événements qui se déroulent dans ce livre sont des faits réels. L’auteur dénonce ici de manière romancée une société de spéculations totalement dénuée d’humanité.

Résumé de l’éditeur Le Cherche Midi :

« Du jour au lendemain, Corentin Pontchardin perd tout. Simultanément victime de la crise des subprimes et de sa propre crise de la quarantaine, celui qui conjuguait avec succès vie professionnelle – au ministère des Finances – et vie privée voit son monde s’écrouler.
Bien décidé à partir en guerre contre la banque qui a causé sa perte, la toute-puissante Goldman Sachs, Corentin embarque femme, enfant et beaux-parents aux États-Unis dans une aventure épique jalonnée de rencontres inattendues…/… »

Pascal Grégoire est un auteur à suivre ! Sans ne rien dévoiler, je crois savoir que nous entendrons un jour à nouveau parler de lui…

Rendez-vous sur :

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/goldman-sucks-9782749158037-pr

Ou sur la elibrairie :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782749158044/goldman-sucks-pascal-gregoire

Bonne lecture chers Amis.

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4122

Coup de cœur·Idées cadeaux

Top 5 de mes lectures 2018

Bonjour les Amis,

Je me lance aujourd’hui dans dans un exercice extrêmement difficile à réaliser. Difficile parce que j’aime énormément de livres, et j’ai choisi d’en publier un Top 5 de mes lectures préférées en 2018. Ces livres ne sont pas spécifiquement parus en 2018 mais c’est cette année que je les ai découverts.

Il est vrai que l’année n’est pas tout à fait terminée, or Noël approche et je voulais vous rappeler ceux d’entre eux qui mériteraient, selon moi, d’être glissés sous le sapin. Si je n’écoutais que mon cœur, je ferai un Top 10 ou 20 au moins… Cependant je me souviens juste que l’an dernier, ma formule Top 5 vous avez beaucoup plu. Comme le choix est cornélien, je vous écrirai d’autres chroniques par thématique pour vous remémorer les meilleurs par catégorie.

Pour commencer je citerai Kilomètre zéro de Maud Ankaoua paru chez Eyrolles.

 

téléchargement (3)

« Ce livre donne à réfléchir sur le but et le sens à donner à sa vie. Il permet de comprendre que lorsque notre conscience s’éveille, la connexion avec la nature, le vivant et les autres se crée enfin réellement, profondément et durablement. L’essentiel prend alors forme et devient palpable. Il reprend sa place centrale en notre for intérieur. »

Pour en savoir plus : https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3693

Puis dans un autre style, La Vraie vie, d’Adeline Dieudonné, paru chez L’iconoclaste. Un premier roman grandiose.

 

téléchargement (2)

« Ce livre m’a subjuguée, possédée, émue. Tous les personnages sont sauvages et entiers. Je suis admirative de cette jeune fille. Cette histoire est enveloppée d’une atmosphère palpable, singulière et fébrile dans laquelle j’ai immergé dès les premières pages. J’ai immédiatement pénétré l’univers dans lequel l’auteure m’attirait. Comme si elle m’avait attrapée par la main et m’avait dit « Allez, viens avec moi, suis moi »

Pour en savoir plus : https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4478

Vient également dans ce Top 5, Vers la beauté de David Foenkinos, paru chez Gallimard.

 

téléchargement (1)

« Une fois de plus, David Foenkinos m’a embarquée sur une vague de poésie. L’histoire est tragique mais très belle à la fois. L’art en est le personnage principal. Grâce à lui, deux protagonistes trouvent du réconfort et de l’apaisement face à des épreuves traumatisantes de la vie. »

Pour en savoir plus : https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4075

Et du suspense avec La disparition de Stephanie Mailer, de Joël Dicker, paru chez De Fallois Editions.

steph mailer

« Il est impossible de lâcher le livre au milieu d’un chapitre et encore moins à la fin. Ils sont présentés avec le prisme de chacun des acteurs de l’histoire. L’envie de connaître la suite est toujours plus forte »

Pour en savoir plus : https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3994

Et pour terminer sur une tension absolue, Mr Mercedes de Stephen King paru chez Albin Michel.

mercedes

« Ce livre est un vrai page turner, il est impossible à lâcher. Cependant, je recommande aux âmes sensibles de réfléchir à deux fois avant d’entamer la lecture de ces six-cents pages. Le langage est particulièrement cru, des scènes très dérangeantes sont décrites…/… Mais j’ai été rattrapée par l’envie furieuse de connaître la fin. »

Pour en savoir plus : https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3831

Et je vous invite à découvrir le site de Stephen King France sur lequel vous aurez accès à toutes les informations sur l’auteur, ses œuvres, et tout son univers : https://stephenkingfrance.fr/

Et voilà donc ma sélection chers Amis. Or comme je vous l’ai dit beaucoup d’autres ouvrages auraient leurs places sous le sapin 2018… Nous en reparlerons.

Belle journée à tous.

Fête des pères·Idées cadeaux

De la lecture pour la fête des pères

Bonjour les Amis,

En panne d’idée cadeau pour vos papas ? Retrouvez  mes chroniques susceptibles de répondre aux attentes de ces messieurs ! Attention cette liste n’est pas exhaustive…

Bon rétablissement de Marie-Sabine Roger, éditions du Rouergue

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4108

Existe aussi en DVD

https://www.culture.leclerc/video-u/films-u/comedies-u/dvd-u/-3475001042187-pr

Goldman Sucks de Pascal Grégoire, éditions Cherche Midi

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4122

Vers la beauté de David Foënkinos, éditions Gallimard

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4075

Du côté du bonheur d’Anna Mc Partlin, éditions Cherche Midi

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4046

Millésime 54, ou Rhapsodie française d’Antoine Laurain, éditions Flammarion

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4010

La disparition de Stephanie Mailer, L’affaire Harry Quebert, ou La maison des Baltimore, de Joël Dicker, éditions de Fallois,

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3994

L’amour sans le faire de Serge Joncour, éditons Fammarion

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3882

Mr Mercedes de Stephen King, éditions Albin Michel

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3831

Il est toujours minuit quelque part de Cédric Lalaury, éditions Préludes

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3796

Je peux me passer de l’aube d’Isabelle Alonso, éditions Héloïse d’Ormesson

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/1398

Seuls les enfants savent aimer de Cali, éditions Cherche Midi

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3739

Continuer de Laurent Mauvigner, éditions de Minuit

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3424

Le livre que je ne voulais pas écrire d’Erwan Lahrer, éditions Quidam

 

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/999

Rien n’est joué d’avance de Patrick Bourdet, éditions Fayard

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/1749

D’autres chroniques sont disponibles également sur ce blog.

Bonne lecture à tous.