Le premier homme du monde : tendre et déconcertant

Bonsoir les Amis, Je vous propose ce soir une lecture non seulement inédite mais stupéfiante. Le premier homme du monde de Raphaël Alix. Au rythme du tango, coloré de rouge et de noir, pimenté d’un amour absolu, voici un premier roman d’une originalité déconcertante. L'auteur ose l’inconcevable à travers un texte délicat - aux apparences... Lire la Suite →

Voyage dans l’écriture

Bonsoir les Amis, Une fois n'est pas coutume, je ne vous parlerai pas ce soir d'un livre que j'ai lu. Mais plutôt de cette aventure personnelle. La sensation de perdre une partie de soi en même temps que celle d’enfin se libérer. Amputation et délivrance mêlées. Appréhension et soulagement entrecroisés. Ne reste que l’attente. Laissant... Lire la Suite →

La vengeance m’appartient : Marie NDiaye maîtrise l’ambiguïté vertigineuse

Bonsoir les Amis, Marie NDiaye fait vaciller son lecteur en écrivant dans une langue qui n’appartient qu’à elle. Envoûtante, tortueuse et infiniment riche. Aucun mot n’est laissé au hasard. La justesse est de rigueur dans un rythme ponctué de longs monologues quelquefois hallucinants et déroutants.   Résumé de Gallimard : Me Susane, quarante-deux ans, avocate récemment... Lire la Suite →

Retour en haut ↑