Coup de cœur

Félix et la source invisible : un conte sur l’animisme

Félix et la source invisible

Bonjour les Amis,

Voici un titre de la rentrée littéraire de janvier dont vous n’avez pas fini d’entendre parler. Éric-Emmanuel Schmitt occupe beaucoup de place dans les médias depuis la sortie de son livre Félix et la source invisible. Cette actualité nous change un peu !

Il nous emmène cette fois de Paris à l’Afrique. Le quartier populaire de Belleville fait autant partie du décor que le fleuve Sénégal et les baobabs. Fatou, une femme gaie et dynamique  dirige un café à Belleville, nommé Au boulot. Elle trouve amusant d’imaginer les hommes répondre à leurs épouses qui les cherchent « Je suis Au boulot » ! Elle mène une vie simple et heureuse avec Félix, son fils de douze ans, jusqu’au jour où elle sombre dans la dépression. Félix se sent alors perdu met tout en oeuvre pour la sauver. Ce récit est touchant, drôle et instructif. J’ai bien perçu l’amour fort qui lie la mère et son fils. Quant aux autres personnages du livre ils débordent d’originalité et ont tous des personnalités atypiques. Entre madame Simone qui assume difficilement sa transsexualité, Robert Larousse qui se nourrit de la lecture des dictionnaires, madame Tran l’asiatique ou encore le philosophe monsieur Sophranidès ; le café Au boulot ne manque pas de vie et d’échanges verbaux tous plus drôles les uns que les autres.

J’ai beaucoup aimé la sensibilité poétique donné au texte et le fait qu’il soit écrit à la première personne, par le prisme de Félix. Dès la première phrase très forte, je suis « entrée » dans l’histoire.

« -Tu ne remarques pas que ta mère est morte ?

Mon oncle désignait Maman devant l’évier, grande, droite, trop pâle, qui finissait d’essuyer la vaisselle en déposant une assiette au sommet de la pile.

-Morte ? murmurai-je.

-Morte ! »

Il s’agit là d’un conte empreint de spiritualité qui fait voyager, qui évoque les rites et les croyances africaines avec humour et respect. L’animisme, cette croyance en un esprit qui habite les être ou les objets, est au cœur de ce récit philosophique. Ce texte fait également partie du Cycle invisible de l’auteur, cette série de récits sur la quête de sens à des moments cruciaux de l’existence.

J’aime beaucoup cette pensée de l’auteur qui souligne que : Pour savoir qui on est il faut savoir d’où l’on vient.

Je vous souhaite une belle lecture et un bon voyage !

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/felix-et-la-source-invisible-9782226440013-pr

En audiolib

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/felix-et-la-source-invisible-9782367628325-pr

En ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226432827/felix-et-la-source-invisible-eric-emmanuel-schmitt

Autres chroniques sur l’oeuvre d’Éric-Emmanuel Schmitt :

Oscar et la dame rose : https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5080

La tectonique des sentiments : https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4996

 

 

 

 

 

billet d'humeur

Quand la nuit est inspirante

img_0729

Bonsoir les Amis,

Là nuit est là et le froid pique juste un peu. Suffisamment pour rendre mon nez rouge mais pas assez pour engourdir mes mâchoires. Les mains profondément enfouies dans mes poches et mon cou enlacé par une grosse écharpe, je suis parée. J’arpente la rue, le nez au vent et les yeux  un peu froncés pour abriter mes pupilles de son souffle. Ma tête est pleine et légère, mes jambes bien décidées à me mener là où je l’ignore encore. Ma marche dynamique fait circuler mon sang dans tout mon corps. Tant qu’il est chaud, je ne réfléchis pas, j’avance sur le quai de Montebello. À ma gauche, la voie de circulation peu encombrée vue l’heure tardive, à ma droite Notre Dame. Grande et belle. Son parvis attire toujours autant de monde. Des badauds, des amoureux, des solitaires.

Qui a déclaré que Paris by night était un cliché ? Cliché ou pas, Paris de jour comme de nuit est magnifique. Il est vrai qu’au plus profond de la nuit, elle revêt une parure étincelante dont je ne me lasse pas. Mes paupières se lèvent, mes yeux s’écarquillent comme si je voyais cet endroit pour la première fois. Mes poumons prennent de l’amplitude non pas pour la qualité de l’air mais pour faire entrer en moi toutes ces sensations de bien-être que je ressens. J’ingurgite pour mieux restituer ensuite par écrit.(Depuis un taxi !).

Bonne nuit chers Amis.

 

 

Coup de cœur

Oscar et la dame rose : un incontournable

oscar

Bonjour les Amis,

J’ai abordé la littérature sous un angle différent aujourd’hui. Celui du livre audio. J’ai écouté Éric-Emmanuel Schmitt me conter lui-même son propre ouvrage : Oscar et la dame rose, publié en 2002, puis adapté au théâtre et au cinéma.Une histoire magnifique, d’une humanité extrêmement touchante qui aborde différents thèmes avec beaucoup de féerie. La maladie, la religion, la mort, l’amitié, la confiance… Tous ces sujets sont évoqués avec pudeur, sagesse et simplicité.

Ce livre raconte l’histoire d’Oscar, dix ans, hospitalisé pour une leucémie. Ses parents qui vivent loin ne peuvent lui rendre visite qu’une fois par semaine, le dimanche. Autant dire que pour un enfant si jeune, le temps semble long. C’est alors qu’il se lie d’amitié avec la dame rose, visiteuse à l’hôpital. Il finit par l’appeler Mamie Rose et entretient avec elle une relation de confiance propice à toutes les confidences. Mamie Rose parvient à lui faire vivre des moments incroyables en lui suggérant d’écrire à Dieu chaque jour qu’il lui reste à vivre. En stimulant ainsi son imaginaire, Oscar vivra de nombreuses émotions. Peur, trahison, amour, émerveillement et tant d’autres.

L’écriture est à la fois très poétique et bien ancrée dans la réalité de ces moments difficiles. Quant à la voix posée d’Éric-Emmanuel Schmitt elle m’a portée. Elle a donné beaucoup d’ampleur à ce récit déjà si fort. J’ai eu l’impression d’être réellement aux côtés d’Oscar. Cette manière de découvrir un texte par la voix est très intéressante. Je réitérerai cette expérience.

J’ai adoré, souri, et pleuré, d’autant plus que ce livre m’a été conseillé par mon fils. Ce titre fait partie pour l’auteur, du Cycle de l’invisible.

« Le cycle de l’invisible est une série de récits, indépendants les uns des autres, qui abordent tous la recherche du sens. A chaque fois le héros affronte des moments cruciaux de l’existence – deuil, abandon, maladie, guerre – et trouve dans une rencontre la force d’avancer. Cette rencontre est en même temps celle d’une spiritualité. Ici le christianisme../… »

Bonne lecture ou bonne écoute à vous, chers Amis.

En livre papier :

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/oscar-et-la-dame-rose-9782226135025-pr

En ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226197368/oscar-et-la-dame-rose-eric-emmanuel-schmitt

En livre audio (MP3) :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782367624815/oscar-et-la-dame-rose-eric-emmanuel-schmitt

En DVD :

https://www.culture.leclerc/video-u/films-u/drame–comedie-dramatique-u/dvd-u/oscar-et-la-dame-en-rose-5050582761030-pr

billet d'humeur

Nouvelles méthodes pour aborder la lecture : à suivre cette semaine

img_0713-1

Bonjour les Amis,

J’espère que cette semaine a bien commencé pour vous hier. De mon côté elle a bien démarré, riche en écriture. Je vous présenterai donc ces prochains jours,  deux livres d’Eric-Emmanuel Schmitt, un livre jeunesse fraîchement publié et à l’occasion de la Nuit de la lecture qui se déroulera ce samedi 19 un peu partout en France, je vous parlerai d’un joli texte revisité et illustré. Par ces chroniques, je vous présenterai de nouvelles manières d’aborder la lecture.

Puis qui sait, peut-être d’autres surprises trouveront-elles leurs places également sur le blog ? Donc rendez-vous est pris très vite pour de nouveaux avis de lectures et de nouvelles découvertes.

Passez tous une excellente journée chers Amis et à bientôt.

 

billet d'humeur

Dix-mille mercis

img_0701-1

Bonjour les Amis,

Et voilà un nouveau cap franchi dans cette parenthèse. Aujourd’hui, vous m’avez très précisément lue 10 000 fois. Cela laisse présager une nouvelle belle année à venir si nous continuons ensemble sur ce chemin. En tout cas, moi, je n’ai pas l’intention de cesser d’écrire, j’ai plutôt la ferme intention de poursuivre cette activité et la développer encore un peu plus. Je ne suis donc pas prête à fermer cette parenthèse ! J’ai encore tant de choses à dire, tant à partager avec vous.

« Les mots peuvent chanter, danser, rire ou pleurer.

Ils peuvent ronds et généreux comme secs et froids. Ils revêtent différents costumes et deviennent alors ce qu’on veut qu’ils soient. »

Bon dimanche à tous chers Amis et à bientôt pour de nouvelles chroniques.

 

 

 

Coup de cœur

L’Adversaire ou la tragédie d’un mythomane

l'adversaire
Bonjour les Amis,
Aujourd’hui je vous présente ce livre : L’Adversaire d’Emmanuel Carrère, paru en 2002.
La véritable histoire de Jean-Claude Romand, prétendu médecin, qui a assassiné sa famille sur le point de découvrir ses mensonges
Résumé  de l’auteur :

« Le 9 janvier 1993, Jean-Claude Romand a tué sa femme, ses enfants, ses parents, puis tenté, mais en vain, de se tuer lui-même.

L’enquête a révélé qu’il n’était pas médecin comme il le prétendait et, chose plus difficile encore à croire, qu’il n’était rien d’autre. Il mentait depuis dix-huit ans, et ce mensonge ne recouvrait rien.

Près d’être découvert, il a préféré supprimer ceux dont il ne pouvait supporter le regard. Il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Je suis entré en relation avec lui, j’ai assisté à son procès. J’ai essayé de raconter précisément, jour après jour, cette vie de solitude, d’imposture et d’absence.D’imaginer ce qui tournait dans sa tête au long des heures vides, sans projet ni témoin, qu’il était supposé passer à son travail et passait en réalité sur des parkings d’autoroute ou dans les forêts du jura.

De comprendre, enfin, ce qui dans une expérience humaine aussi extrême m’a touché de si près et touche, je crois, chacun d’entre nous. »

Comme l’auteur de ce livre, j’ai moi aussi été stupéfaite de voir à quel point mensonge et imposture pouvaient prendre une telle ampleur et mener à des actes si irrévocables. J’ai été impressionnée de voir comment un manipulateur pathologique et mythomane de surcroît pouvait vivre aussi longtemps dans le déni de sa propre vie, sans même que ses proches ne soupçonnent quoi que ce soit. La lecture est structurée par des chapitres rédigés par thème sur la vie de Jean-Claude Romand, (argent, études, amour…). Quant à Emmanuel Carrère, il a su rester très neutre dans ses pages qui relatent pourtant l’indéfendable. Au-delà du prisme de l’histoire romancée dans cet ouvrage, il s’agit réellement d’une enquête qui fait suite à la relation épistolaire entre le coupable et l’écrivain. Ce qui apporte un éclairage particulier et subtil sur la réflexion qu’inspire indéniablement une telle tragédie.
De ce livre, quinze années plus tard a été réalisé un film par Nicole Garcia. Jean-Claude Romand y est superbement incarné par Daniel Auteuil.
Je vous laisse découvrir au choix, le livre ou le film.
Belle journée les Amis.
Le livre :
L’ebook :
Le DVD :
Actu·Coup de cœur

Tintin et Milou ont 90 ans

img_0668

Bonsoir les Amis,

Aujourd’hui, Tintin et Milou, le reporter et son chien les plus renommés dans le monde de la BD, ont 90 ans. Ils ont été publiés dans Le Petit Vingtième pour la première fois le 10 janvier 1929. Et ils me séduisent toujours autant… J’adore.

Je vais de ce pas relire un des albums d’Hergé pour finir cette soirée !

À bientôt chers Amis.

billet d'humeur

Une recette sublimée par les mots

Bonsoir les Amis,

Et si cuisinions ensemble ce soir ? Mais attention ! avec délicatesse. Nous allons sublimer une recette très simple.

Le riz sauté aux légumes

Pour commencer, prenez une belle courgette à la peau verte, lisse et luisante de préférence. Portez également votre choix sur une carotte ferme, à la peau fine et colorée comme le ciel au soleil couchant.

Sans les blesser, déshabillez les de leurs peaux respectives et tranchez les en fines lanières.

Ensuite, prenez un poivron de la couleur qui vous ravit le plus, rafraîchissez le sous l’eau en le massant légèrement afin d’en évacuer les éventuelles impuretés, puis coupez le comme ses précédents congénères.

L’étape suivante est quelque peu délicate pour vos yeux fragiles. L’oignon que vous allez maintenant empoigner sera sans doute réfractaire à l’épluchure que vous allez lui faire subir. Lui ôter ses peaux va le rendre agressif, il voudra se venger et tentera de vous faire pleurer. Soyez prêt et plus fort que lui ! Vous aurez eu le dessus quand vous serez parvenu à le hacher menu.

Sortez maintenant le plat de cuisson. Celui dans lequel tous les ingrédients vont cohabiter jusqu’à leur dernier souffle. Le Wok.

Faites couler l’huile sur son ventre creux et laissez chauffer.

Alors vous pouvez y déposer pendant trois minutes l’oignon et le poivron qui vont transpirer ensemble sous le feu puissant jusqu’à ce qu’ils se colorent légèrement.

Dès lors, vous pouvez laisser la carotte et la courgette les rejoindre pendant le même temps de cuisson.

Équipez vous d’une cuillère de bois, glissez la le long de la paroi du Wok, plongez la avec délicatesse jusqu’au fond en passant sous les légumes puis les lever en les retournant. Répétez ce geste à plusieurs reprises afin que tous bénéficient de la même chaleur dégagée par l’appareil.

Vous pouvez alors incorporer le riz long que vous aurez préalablement cuit dans une eau bouillante durant une vingtaine de minutes. Faites enlacer l’ensemble et les laisser encore trois minutes sur feu doux.

Il ne vous reste alors plus qu’un seul geste. L’ultime. Celui qui apportera toute sa saveur à votre mets, à condition de bien doser. Faites pleuvoir en douceur quelques pincées de sel et de poivre.

Et maintenant faites palpiter vos papilles !

Bon appétit chers Amis.

billet d'humeur

Cat Stevens pour bien démarrer

Bonjour les Amis,

J’ai juste envie de partager avec vous de jolies musiques des années 70 qui donnent envie de sourire en ce matin qui tarde à voir le jour. Pour bien démarrer cette journée en douceur, Cat Stevens est une petite recette garantie sans faute.

Sa voix à la fois pointue et éraillée vient se poser délicatement sur le riff de guitare. Il entonne alors les paroles de Father and Son,  réveillant nos sens. Puis crescendo, il donne à sa voix puissance et fermeté. Un vrai régal à écouter. J’aime, je partage.

Je vous laisse constater par vous-même.

Tant d’autres titres sont formidables que je ne peux tous vous les citer. Pour les plus célèbres, Lady D’Arbanville ou encore Wild World et Morning has broken.

Je vous souhaite une belle journée en musique chers Amis

billet d'humeur

Un brasier plein de vitalité

img_0290-1

Bonjour les Amis,

Juste pour bien démarrer cette journée maussade. Parce que toutes les régions de France n’ont pas la chance de bénéficier ce matin de cette jolie lumière dorée, profitez de cette photo-souvenir. Peut-être éclairera-t-elle vos pensées ? Les rendra-t-elle plus joyeuses et plus ouvertes ? L’aspect cotonneux des nuages apporte douceur et moelleux alors qu’une belle énergie émane de ce ciel prometteur. Un ciel plein d’espoir, plein de vie, qui donne juste envie de sourire et d’avancer. Regardez bien, le brasier cherche à s’étendre et il y parviendra. Et vous, quel est votre brasier ? Quelle est donc cette flamme qui vous ressource ? Cherchez bien, vous en avez forcément une petite au tout au fond de vous. Ne la laissez jamais s’éteindre. Et puisez en ce ciel sa chaleur réconfortante et sa vitalité.

Très belle journée à tous chers Amis