Actu

La vérité sur l’Affaire Harry Quebert en série TV

img_9429

Bonjour les Amis,

La vérité sur l’Affaire Harry Quebert de Joël Dicker. Ce roman haletant est enfin sur les écrans TV. Rappelez-vous, je vous l’avais annoncé après l’avoir lu. Et voilà, c’est maintenant. Le premier épisode sera diffusé ce soir sur TF1. Pendant cinq semaines, deux épisodes inédits vous seront présentés chaque mercredi. Avec Patrick Dempsey dans le rôle d’Harry Quebert.  L’adaptation de ce roman par Jean-Jacques Annaud en fait une véritable série événement.

Publié en 2012 aux éditions de Fallois-L’âge d’Homme, ce livre avait remporté le prix Goncourt des lycéens et le grand prix du roman de l’Académie française la même année.

Je vous glisse ci-dessous le lien de ma chronique sur ce roman, qu’il est toujours temps de lire !

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3368

 

Coup de cœur

Marche ou crève

marche oucrève

Bonjour les Amis,

Stephen King sous son pseudonyme Richard Bachman nous livre ici un réel roman d’anticipation dystopique. Par là, un roman qui se déroule dans un futur proche ou lointain, peu importe et dans une société où le bonheur est inatteignable. Une sorte de contre utopie.

Tout est dit dans ce titre sans équivoque.

« Garraty, un adolescent natif du Maine va concourir pour «La Longue Marche», une compétition qui compte cent participants. Cet événement est très attendu. Il sera retransmis à la télévision, suivi par des milliers de personnes. Mais ce n’est pas une marche comme les autres, plutôt un jeu sans foi ni loi…
Garraty a tout intérêt à gagner.
Le contraire pourrait lui coûter cher.
Très cher… »

Chaque participant qui ne respecte pas les quelques consignes de la Marche a droit à trois avertissements après quoi il est tué. La seule once de chance de s’en sortir tient dans le fait que chaque avertissement est annulé au bout d’une heure si le participant n’entrave pas les règles pendant ce laps de temps. Autant dire que l’heure qui suit ce troisième avertissement est vécue avec une tension abominable. Une tension que seule King sait tenir à ce point. Ce livre est grandiose, unique, extrêmement dur. Le langage y est souvent cru, du Stephen King quoi ! La construction des personnages est parfaitement menée. Leurs tempéraments sont vite mis à nu or il faut toute la lecture du livre pour découvrir réellement qui ils sont. Pour chacun d’entre eux, l’idée de la mort indéniablement imminente tend à révéler la profondeur de son âme avec ses beautés comme ses noirceurs. L’introspection est au cœur de cette histoire horrible, imaginaire, que King parvient presque à rendre magique. Certains deviennent attachants tandis que d’autres sont juste ignobles. La cruauté de cette Marche est absolue. Elle pousse ces garçons à agir de manière souvent inattendue et incontrôlée.

L’horreur de cette épreuve sportive attendue et suivie par des milliers de personnes donne à réfléchir sur notre société actuelle. Celle qui prend plaisir à s’abreuver en boucle d’informations toutes plus cruelles les unes que les autres. Celle qui parie sur le nombre de morts en espérant toujours en compter un peu plus dans des événements assassins. Celle qui se délecte de son regard intrusif sur des programmes de télé-réalité sans morale aucune, sans intérêt, qui ne contribuent qu’à anéantir les cerveaux déjà peu développés de leurs spectateurs. Comme c’est dangereux ! C’est en cela que ce texte  paru il y a trente est un roman d’anticipation me semble-t-il.

Âmes sensibles, s’abstenir, ou au contraire pas… pour sortir un peu de sa zone de confort.

Je vous laisse méditer et décider vous-mêmes. Bon dimanche à tous.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/policier–thriller-u/marche-ou-creve-9782253151395-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226336323/marche-ou-creve-richard-bachman

billet d'humeur

A suivre cette semaine

img_9584

Bonjour les Amis,

Après avoir abordé la musique hier soir, voici déjà un avant-goût des chroniques à venir cette semaine. J’en ai trois de prévues dans des univers complètement différents. Deux d’entre elles porteront sur des livres anciens dont je viens de terminer la lecture et la dernière sur une série TV événement à venir, issue d’un ouvrage dont je vous ai déjà parlé avec passion.

Une sélection de chroniques très hétéroclite ! Chacun pourra y puiser ce dont il a envie. Dureté, suspense ou légèreté seront à l’honneur.

Bon dimanche ensoleillé et à plus tard chers Amis. Promis je ne tarde pas à revenir…

Actu·billet d'humeur

Mark Knopfler est de retour

album mark knopfler

Bonsoir les Amis,

Parlons un peu musique ce soir.

Je l’attendais avec impatience, le voici enfin arrivé. Down The Road Wherever le nouvel album solo de Mark Knopfler est apparu hier dans les bacs et sur tous les supports musicaux. Depuis, sa voix de quasi crooner résonne en moi et je ne m’en lasse pas (bon, je reconnais être plutôt fan depuis toujours). L’ancien chanteur et guitariste de Dire Straits revient aujourd’hui après trois ans d’absence et avec des notes un peu plus « peps » que sur ses précédents albums solo. Un air de son ancien groupe flotte avec légèreté sur ce nouveau disque que j’adore déjà, mais la nouveauté est bien au rendez-vous avec quelques chœurs féminins cette fois.

Quant à la couverture elle m’évoque des paysages californiens dont je garde un souvenir particulièrement précieux. Ce qui n’est pas sans m’aider à apprécier l’ensemble des morceaux.

Je ne saurais pas encore vous dire quel est mon morceau favori, mais Good On You Son apparaît déjà en haut de la liste. Je vous le fais donc découvrir si vous n’avez pas encore eu cette chance.

Je n’ai plus qu’à vous laisser écouter ces petites pépites musicales aux notes « groovy » et savourer la voix chaude de ce grand chanteur de rock.

Belle soirée à tous.

https://www.culture.leclerc/pageRecherche?q=mark+knopfler+down+the+road+wherever&univers=all

L’artiste sera en tournée en 2019 avec 7 dates en France

https://www.leclercbilletterie.com/fr/resultat?ipSearch=mark++knopfler

billet d'humeur

La tresse ou le voyage de Lalita

img_7750

Bonsoir les Amis,

Je vous l’avais annoncé, c’est fait ! La tresse de Laetitia Colombani est paru aujourd’hui 14 novembre en album pour la jeunesse.

Souvenez-vous de ce fabuleux roman chorale paru il y a un an : J’avais vraiment adoré cet ouvrage qui traitait de discrimination, courage, et combat pour l’indépendance des femmes. Faire découvrir ces thématiques aux plus jeunes est une belle manière de leur ouvrir l’esprit.

Clémence Pollet s’est attachée avec talent à déposer des couleurs sur ce roman déjà lumineux. Centrée sur la partie indienne du roman, La Tresse ou le voyage de Lalita est un petit bijou pour les enfants.

Pour rappel voici le lien de ma chronique publiée l’an dernier sur ce roman lors de sa parution en littérature.

https://laparenthesedeceline.com/2017/07/08/la-tresse/

Bonne soirée à tous chers Amis

https://www.culture.leclerc/livre-u/jeunesse-u/des-6-ans-u/albums-u/la-tresse-ou-le-voyage-de-lalita-9782246816300-pr

billet d'humeur

La fuite des nuages

Bonsoir les Amis,

Ils courent, ils volent, ils fuient. Les gros nuages sombres qui fendent le ciel, baissent la hauteur de son plafond et le chargent de couleurs pastels et grises. Le vent les chassent vers l’inconnu, vers nulle part. Ils prennent des formes improbables, des formes irrégulières qui permettent à l’imaginaire de s’éveiller. Derrière eux, les rayons du soleil couchant les illuminent, leur apportant un éclairage jaune pâle. Qui n’a jamais rêvé de chevaucher un de ces nuages et se laisser porter vers un ailleurs différent ? Qui n’a jamais imaginé laisser ses pensées rejoindre la course folle de ces vapeurs d’eau gigantesques ? Les minutes passent et leurs couleurs aussi. Le bleu du ciel devient gris clair en toile de fond de ces galbes désormais très sombres. Le pastel a définitivement disparu pour céder sa place à l’obscurité naissante. Les arbres apparaissent comme des ombres nettes et noires. La danse de leurs feuilles provoque une agitation bruyante dans l’air ambiant. Un souffle frais qui à lui seul évoque la fin de l’été et l’arrivée de l’hiver. De manière assez brutale. Il est à peine 18 heures et une nouvelle saison débute.

 

Coup de cœur

Une chanson pas si douce…

img_9121

Bonjour les Amis,

En attendant la révélation du prix Goncourt 2018 qui aura lieu dans quelques jours maintenant, soit le 7 novembre, je vous parle aujourd’hui de celui que j’ai particulièrement aimé en 2016. Chanson douce de Leïla Slimani.

Un couple recrute la nourrice rêvée afin que Myriam, la mère de famille, reprenne une activité professionnelle, contre le souhait de son époux. Or cette nounou en apparence si prévenante et bienveillante se révèle être un monstre. Elles’immisce dans leurs vies et leur intimité de façon à devenir indispensable. Leur dépendance mutuelle démontre une réelle pauvreté affective et sociale.

Le bébé est mort. Voilà la première phrase de cet ouvrage. Immédiatement j’ai pensé à Camus et L’étranger avec sa première phrase : Aujourd’hui maman est morte…

La première scène d’Une chanson douce est sordide, c’est aussi la dernière. La fin ultime ainsi dévoilée, j’ai immédiatement été plongée dans l’ambiance de ce thriller envoûtant. C’est l’histoire d’une tragédie sociale au sein d’un huis clos familial. Il règne une atmosphère pesante et inquiétante dont l’intensité augmente au fil des pages avec une parfaite maîtrise de l’écriture. J’y ai senti le point de non retour arriver tout en me laissant emporter, impuissante, par la montée en puissance de la folie. Le pouvoir de cette tierce personne dans la famille deviennent total. Son emprise est absolue. Jusqu’au drame. Un récit terrifiant et glaçant dont la teneur et le réalisme donnent à réfléchir sur la confiance que l’on donne parfois aux autres.

J’ai vraiment beaucoup aimé l’écriture au ton sec et tranchant de l’écrivaine, en réussissant à apporter une note de poésie dans cette tragédie.

Bonne lecture dominicale chers Amis ! Et à bientôt avec le nouveau Goncourt.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/chanson-douce-9782070196678-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782072764936/chanson-douce-leila-slimani

Alphabet

O comme Oser

OSER

Bonjour les Amis, voici venu le temps de vous parler de la lettre O

O comme Oser

Oser dire Non.

Oser dire Oui.

Oser interdire.

Oser trancher.

Oser sortir.

Oser partir.

Oser revenir.

Oser agir.

Oser assumer.

Oser choisir.

Oser décider.

Oser donner.

Oser prendre.

Oser découvrir.

Oser se lancer.

Oser plonger.

Oser écrire.

Oser parler.

Oser se taire.

Oser écouter.

Oser hurler.

Oser regarder devant soi.

Oser reculer.

Oser risquer.

Oser se retourner.

Oser échouer.

Oser accepter.

Oser apprendre.

Oser oublier.

Oser pardonner.

Oser se battre.

Oser guider.

Oser respirer.

Oser se connaître.

Oser être soi.

Oser penser.

Oser conquérir.

Oser aimer.

Oser croire.

Oser rêver.

OSER VIVRE.

Oser. Ces quatre petites lettres qui peuvent tout changer. Changer la saveur ou le sens de ta vie. Changer son cours. Dès que tu oses, tout s’ouvre à toi. Tout devient possible. Le meilleur comme le pire. Tous les champs sont ouverts. Mais ose assumer tes choix, tes pensées, ton Toi.

Ose, ose et ose encore.

billet d'humeur

200ème article : encore et toujours plus envie d’écrire

IMG_9085

Bonjour les Amis,

Aujourd’hui j’ai publié mon 200ème article depuis la création de ce blog il y a 15 mois. Et vous êtes toujours de plus en plus nombreux à me lire. Quel plaisir ! Entre chroniques et avis de lectures, textes de ma création, mes inspirations, mes coups de cœur, je ne me lasse pas d’écrire et partager avec vous tous ces mots choisis avec attention et soin.

Mon 200ème article était consacré ce matin au livre Le bon fils de Denis Michelis paru aux éditions Notabilia. Denis Michelis dont j’ai récemment suivi les conseils d’écriture lors d’un stage d’une semaine à l’école Les Mots à Paris. Un stage qui n’a fait que conforter mon envie d’écrire toujours plus et sous de nouvelles formes sans aucun doute.

N’y aurait-il jamais de hasard ?

En attendant, continuons de nous rencontrer régulièrement au travers de mes écrits et de vos lectures. Le prochain avis de lecture que je rédigerai sera dédié au livre de Stephen King que je lis actuellement : Marche ou crève.

A très bientôt et très belle soirée littéraire à vous chers Amis !

 

.

 

billet d'humeur

Le bon fils : un roman noir sur le passage à l’âge adulte

IMG_9069

Bonjour les Amis,

Le bon fils. J’ai découvert ce livre simultanément avec la rencontre de son auteur Denis Michelis, lors d’un stage d’écriture. J’ai trouvé intéressante cette expérience de côtoyer l’écrivain tout en me glissant entre les pages de son imaginaire.

J’ai donc suivi ce fils à qui, son père insultant, reproche en permanence d’être un mauvais fils. Mauvais fils pour quoi qu’il fasse ou ne fasse pas. Ce père qui rêvait tant d’avoir un bon fils, avec de bons résultats scolaires. Divorcé et taciturne, constamment fatigué, il décide un jour d’emménager avec son fils rebelle à la campagne jusqu’à ce qu’un vieil ami oublié réapparaisse. Cet homme resurgi du passé qui propose d’aider le fils à devenir bon n’est finalement pas l’homme aussi généreux qu’il semble être. Il ressemble plus au diable qu’à la bonté incarnée. Heureusement le jeune garçon a trouvé un confident hors du commun. Un arbre contre lequel il déverse régulièrement ses émotions, ses peines comme ses joies. J’ai particulièrement aimé ce symbole très fort.

Ce roman noir est une critique sociale qui dénonce le fait que sans réussite scolaire, l’élève deviendra un mauvais citoyen. Ce rapport de cause à effet extrêmement étroit est remis en question par l’auteur avec un ton acerbe. Il décrit avec beaucoup de justesse et de réalisme le difficile passage à l’âge adulte. Le tout avec une écriture fine et efficace basée sur l’action.

Je vous souhaite donc une très bonne lecture chers Amis !

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/le-bon-fils-9782882504258-pr

Existe en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782882504265/le-bon-fils-denis-michelis