Arbre mourant

  © photo @selalimentaire Dressé sur un monticule de terre bronze, les pieds enracinés sous d'énormes pierres tachetées qui l'empêchent de s'écrouler sous la violence du vent fréquent, il continue sa lutte. Fort et puissant sous son apparence décharnée. Longtemps giflé par la gauche, il a souffert, s'est courbé, a faibli mais ne s'est pas... Lire la Suite →

Clin d’œil artistique #2 : La nuit au bureau

  Bonsoir chers Amis, Voici ce que m'inspire ce tableau de Edward Hopper : La nuit au bureau Une atmosphère particulière règne dans le bureau ce soir. Une tension quasi palpable. Jeanne la ressent. Son patron a le visage grave. Ses sourcils à elle se froncent. Elle a d’ailleurs laissé la lourde porte de bois entrouverte.... Lire la Suite →

Doublée par son ombre

D’un pas alerte et allongé, elle marche de l’ouest vers l’est le long d’un haut mur de pierre. Taille moyenne. Sans âge. Silhouette fine sous une tenue de sport. Mollets dégagés. Le soleil se fond dans le paysage, mais ses rayons ne suffisent pas à réchauffer l’air. Une lumière jaune s’étale et l’enveloppe. Le rugissement... Lire la Suite →

Un flamenco sensuel, intime et percutant

Une camionnette garée le long de la Promenade. Porte latérale ouverte face à la mer. Des notes de guitare s’échappent dans l’air encore tiède du soir. Comme les effluves d’un parfum musqué. Fragiles et violentes, au rythme haché et saisissant. Des doigts épais et un peu rustres poursuivent les notes sur le manche d’une guitare. L’homme qui... Lire la Suite →

Percée du soleil

L’orage a fini de gronder, la pluie cessé de s’abattre, tandis que le vent maintient sa pleine puissance. Il force, écarte les nuages, se bat comme un lion pour créer un passage au soleil. Lui apporter un souffle d’air, le laisser s’étirer et s’étendre plus bas. Apporter un peu de douceur et de clarté dans... Lire la Suite →

Grosse pluie

Elle crépite. Comme le beurre qui dore dans la poêle. Ou tels des grésillements sur un vieux vinyle. Ceux qui brouillent la musique, la rendent moins pure. Ou plus. Sur ce point les avis divergent. Elle crépite, elle pétille. Comme des parasites dans le téléphone. Elle tombe de haut et explose au sol, chacune de... Lire la Suite →

Déambulation nocturne

Encadré par de hauts immeubles qui se resserrent tel un étau formant  presque un V inversé. Seul le ciel noir et étoilé les surplombe. Une lueur, celle de la lune. Elle est pleine ce soir. Ronde et blanche, elle veille sur la ville et son brouhaha. A gauche, des mannequins dans des vitrines éclairées, observent... Lire la Suite →

La mer s’impose

Je n’arrive pas à partir. Le vent est chaud tout comme l’eau. La mer grossit avec rage et se veut de plus en plus imposante. Elle qui léchait mes pieds s’accroche désormais à mes genoux. Elle montre qu’elle existe, veut se faire entendre et y parvient. C’est réussi. Debout face à elle, je sens les... Lire la Suite →

Pensée du soir

Le soir venu, le soleil s’éclipse et tire sa révérence derrière les montagnes laissant sur le sable la chaleur de son rayonnement. La lumière devient rasante au sol, comme si elle voulait se glisser sous les ombres qui s’étirent, longues et fines à l’image des sculptures de Giacometti. Le silence tombe et s’étale sur le... Lire la Suite →

Retour en haut ↑