billet d'humeur·Coup de cœur

Lire des coups de cœur au soleil

Bonsoir les Amis,

Est-ce que le beau soleil qui a brillé aujourd’hui à peu près partout en France vous a incité à vous détendre avec un peu de lecture ? Installé sur une terrasse, en ville ou à la montagne, sur un rocher à la plage, chez vous à la campagne ou sur votre balcon, dans un jardin public, sur votre canapé ou votre lit, peu importe. La lecture est un activité que quiconque peut pratiquer n’importe quand et n’importe où, dans le calme ou non. Quelques minutes suffisent parfois. L’essentiel est d’en avoir vraiment envie. Si vous recherchez quel livre ouvrir je peux sans doute vous éclairer. Voici, dans des styles très différents, un petit rappel de mes coups de cœur de ce début d’année 2019. Au nombre de dix, or d’autres titres sont bien entendu tout aussi agréables et intéressants à lire. Le choix ne manque donc pas. Et même si la météo venait à se dégrader, la lecture peut toujours vous accompagner !

État d’ivresse (Denis Michelis) : un thriller domestique

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5243

La Vengeance du loup (PPDA) : une grande fresque familiale

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5227

Le berceau (Fanny Chesnel) : un tendre roman contemporain

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5205

Je rêvais de changer le monde (Marek Halter) : une rencontre unique et mémorable

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5187

Agatha Christie : la reine du crime

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5042

Félix et la source invisible (Eric-Emmanuel Schmitt) : un conte sur l’animisme

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5095

Oscar et la dame rose (Eric-Emmanuel Schmitt) : un incontournable

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5080

L’adversaire (Emmanuel Carrère) : ou la tragédie d’un mythomane

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5060

La couleur des émotions (Anna Llenas) : incontournable pour les enfants

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5028

La vague (Todd Strasser) : cela commence par un jeu et finit en dictature

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5001

De mon côté je viens d’ouvrir les premières pages d’un roman paru en France la semaine dernière et aux États-Unis en fin d’année 2018. Ma sœur, serial killeuse a fait le buzz dès sa sortie outre-Atlantique. Je vous en reparlerai très vite car moi aussi j’adore.

Bonne lecture chers Amis

 

Coup de cœur

Agatha Christie la Reine du crime

img_0621

Bonsoir les Amis,

Ce n’est pas la peine de vous la présenter j’imagine ? ou plutôt j’espère… Que vous l’ayez déjà lue ou non, ce nom est forcément déjà parvenu un jour ou l’autre à vos oreilles.

Agatha Christie, née Agatha Mary Clarissa Miller en 1890 et morte en 1976 est la plus grande auteure britannique de romans policiers de son époque, la plus lue chez les Anglo-Saxons après Shakespeare. Traduite dans le monde entier, elle est surnommée la « Reine du crime ». On retrouve dans tous ses récits l’un ou l’autre de ses deux personnages favoris qui sont sa signature. Hercule Poirot, détective professionnel belge et Miss Marple, détective britannique amateur et âgée. Je n’ai jamais réussi à déterminer quel était mon préféré ! Pour tenter de trouver une réponse je passais d’une histoire à une autre et je recommençais à l’infini. J’ai ainsi fini par lire presque tous ses romans, sans pouvoir ni répondre à cette question ni juger de mon titre favori. J’ai découvert l’univers du roman policier grâce à cette auteure dès mon adolescence. Ce n’était d’ailleurs pas tâche difficile car la plupart des titres étaient parsemés dans la maison de mon enfance. De la table de chevet de ma mère, à la bibliothèque, en passant par le salon ou ma chambre. Ils nous suivaient partout dans la demeure familiale et ailleurs, en vacances ou en voyage. Dans l’écriture on décèle indéniablement le ton britannique du début du vingtième siècle. Un langage posé avec des personnages souvent dans la retenue, même pour les plus exubérants d’entre eux. La résolution de ses enquêtes apparaît souvent comme improbable. Sa manière d’écrire, de mener les intrigues ou de décrire les personnages est souvent évoquée en ateliers d’écriture. Agatha Christie représente un modèle pour bons nombre d’écrivains aujourd’hui. Relire ces histoires, parce que oui, ça m’arrive encore régulièrement, me plaît toujours autant et me renvoie avec plaisir aux débuts de mes découvertes littéraires.

Quelques titres ont été adaptés au cinéma, à la télévision ou encore dans des jeux vidéo, comme Le Crime de l’Orient-Express, Dix petits nègres, Mort sur le Nil, Le train de 16h50 et Témoin à charge.

Je vient de terminer la relecture du Train de 16h50, et une fois de plus je me suis régalée.

Quant à la vie de l’auteure, elle a longtemps fait parler dans les chaumières britanniques et bien au-delà. Agatha Christie aurait disparu pendant environ deux semaines sans qu’elle ne puisse expliquer elle-même son absence. Mise en scène de sa part pour mettre dans l’embarras son mari adultérin ? C’est une éventualité qui fut suggérée à l’époque des faits. Cette disparition, volontaire ou non a en tous les cas permis d’alimenter l’imaginaire de certains écrivains. Je reviendrai plus tard sur ce sujet avec titres de livres à l’appui.

Bonne lecture chers Amis ou bonne découverte si c’est une première fois. Vous verrez, vous ne regretterez pas.

Avis de lecture

Agatha Christie en BD

cadavre biblio

Bonsoir chers Amis,

Je termine la lecture d’une BD aux éditions Paquet adaptée d’un roman d’Agatha Christie. Dans la série Miss Marple, voici aujourd’hui, Un cadavre dans la bibliothèque. Le scénario est réalisé par Dominique Ziegler et le dessin par Oliver Dauger.

Au-delà de l’histoire que j’ai pris du plaisir à lire comme tous les romans d’Agatha Christie, j’ai beaucoup aimé le dessin net, précis, aux lignes plutôt droites. Les couleurs sobres m’ont plu également. Quant au résultat attendu, il était au rendez-vous. A savoir que pour moi cette BD est bien le reflet de la lecture du roman. Miss Marple est bien telle que je l’imaginais.

Cette découverte me donne envie de lire dans la même collection, Le crime de l’Orient Express, d’autant que son adaptation cinématographique française est sorti sur grand écran la semaine dernière. Dès que j’aurai lu l’un et vu l’autre, je viendrai vous en reparler aussi.

Il est encore temps de glisser cette BD sous votre sapin en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.culture.leclerc/livre-u/bd-humour-u/bd-adultes-u/bd-policier-et-suspense-u/agatha-christie-9782888908746-pr#voirlescaracs

Bonne soiré à tous