Coup de cœur

Le mystère Henri Pick : le manuscrit refusé

Le mystère Henri Pick - Gallimard

Bonjour les Amis,

Il est temps pour moi de vous parler du livre de David Foenkinos : Le mystère Henri Pick. Publié chez Gallimard en 2016. Son adaptation cinématographique est arrivé sur grand écran la semaine dernière.

Extrait du résumé :

« En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire…/… »

Sans surprise, l’écriture est toujours fine et délicate. Quant à l’histoire, elle traite essentiellement de l’humain. D’un écrivain qui aurait écrit dans l’anonymat. Qui est-il ? pourquoi agit-il ainsi ? Les conséquences de cet acte sont alors multiples et touchent de nombreuses personnes. Comme dans la vie finalement. Or la quête, sous forme d’enquête, du véritable auteur de ce manuscrit retrouvé puis publié m’a emportée. En particulier dans les coulisses du monde très fermé de l’édition. Il est amusant de reconnaître certaines personnalités réelles, nommément citées, parmi des personnages fictifs. Pour en connaître certains, je les imaginais embarqués dans cette drôle d’aventure. En revanche la non connaissance de ces personnes n’entache en rien la compréhension du texte. Il ne s’agit là que de la toile de fond du récit. Des histoires d’amour, de désamour, d’ambition, de soif de reconnaissance, ponctuent ce récit. La littérature, thème que l’auteur affectionne, est très présente dans le texte.

Dans un article récent, David Foenkinos expliquait avoir rédigé une grande partie de cet ouvrage dans le train, entre deux séances de dédicaces de son précédent livre. Selon lui : « écrire  sans savoir précisément où l’on est libère l’imaginaire. » C’est réussi en tout cas ! Et cela donne envie d’essayer.

Je vous souhaite une belle lecture et une belle journée à tous chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/le-mystere-henri-pick-9782070179497-pr

Version ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782072762048/le-mystere-henri-pick-david-foenkinos

 

 

 

Actu

Le mystère Henri Pick sur grand écran

Le Mystère Henri Pick - Affiche cinema 40X60 - 120x160 Movie Poster

Bonsoir les Amis,

Je suis actuellement en train de lire le roman de David Foenkinos qui est adapté au cinéma et paraît sur grand écran aujourd’hui. Le mystère Henri Pick. Ce roman a été publié en 2016. C’est donc avec du retard que j’entame cette lecture, or il n’est jamais trop tard pour découvrir un bon livre. Et c’est le cas avec ce roman. Je ne peux pas vous en dire plus encore mais je voulais signaler néanmoins la sortie du film. En deux mots, une éditrice et son compagnon découvre une petite perle littéraire dans une bibliothèque des manuscrits refusés. Toute l’histoire est tournée auteur de cet auteur disparu aujourd’hui. La plume de l’auteur est toujours aussi agréable et l’intrigue toute en finesse.

Je vous reparle très vite de ce récit et peut-être aussi du film dès que j’aurai eu l’occasion de le voir.

Bonne soirée chers Amis.

Le mystère Henri Pick - broché

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/le-mystere-henri-pick-9782070179497-pr

Ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782072762048/le-mystere-henri-pick-david-foenkinos?ac=1

 

 

 

 

Coup de cœur

David Foenkinos signe Deux sœurs

deux soeurs

Bonjour les Amis,

Deux sœurs, le nouveau roman de David Foenkinos est paru chez Gallimard la semaine dernière. Comme d’habitude, j’ai beaucoup aimé l’histoire et l’intrigue bien menée avec une écriture simple, fluide et poétique. C’est l’histoire d’une rupture. Mathilde est quittée par Étienne, son grand amour. Jusqu’ici rien de particulièrement novateur en littérature. Pourtant c’est avec beaucoup de finesse que l’auteur m’a embarquée avec lui cette fois, dans un thriller psychologique. L’héroïne sombre doucement et profondément. Elle vit extrêmement mal ce désamour. Seule sa sœur va lui tendre la main.  Tout le roman traite de cette difficulté à reprendre goût à la vie mais aussi de la perversité de la dépression et les points de non retour où elle peut mener. Il faut vraiment aller à la dernière page pour découvrir l’issue de cette histoire. Et le point final ne l’est peut-être pas, il laisse place derrière lui à toute interprétation personnelle. Au-delà de l’écriture fine, la construction du récit avec ses courts chapitres incite à une lecture rapide.

Comme dans presque tous les romans de David Foenkinos, l’Art est mentionné, tout comme la beauté et la littérature. Des sujets qu’il aime particulièrement. Ici, quelques allusions au  célèbre peintre Magritte viennent ponctuer le texte tout comme Flaubert et son Éducation sentimentale. Ces évocations peuvent être assimilées à la signature de Foenkinos.

Je vous laisse maintenant découvrir ce joli roman.

Bonne lecture chers Amis,

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/deux-soeurs-9782072841842-pr

Existe en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782072841873/deux-s-urs-david-foenkinos

Autres chroniques sur des titres de David Foenkinos :

En cas de bonheur : https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4462

Vers la beauté : https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4075

 

 

Avis de lecture

En cas de bonheur…

en cas de bonheur

Bonjour les Amis,

Avec En cas de bonheur (publié en 2005 chez Flammarion), David Foenkinos signe ici un roman sur l’amour et le couple. Cette fois il s’agit de l’amour qui s’érode et il aborde avec habileté ce besoin naturel de se sentir écouté, aimé, désiré. Sans grande surprise, il y est donc aussi question d’adultère. Le tout avec des protagonistes qui se retrouvent parfois dans des situations assez cocasses. Attention, ne vous méprenez pas, la chute est surprenante ! Un roman distrayant et frais comme tous ceux de l’auteur. En dépit de la légèreté perceptible à la première lecture, David Foenkinos évoque un sujet grave, comme dans la plupart de ses romans.

Une fois de plus et avec grand plaisir, j’ai reconnu sa plume subtile et inimitable, sa signature littéraire, sa « patte foenkinosienne » si j’ose dire ! Même si aujourd’hui, je trouve son écriture un peu plus épurée et encore plus agréable à lire. La sonorité des mots qui en découle est devenue encore plus douce et fluide.

J’ai passé un très bon moment à livre cet ouvrage même si je conserve une légère préférence pour La délicatesse, autre titre à grand succès ou encore Vers la beauté (dont j’ai déjà écrit une chronique) pour n’en citer que quelques uns parmi ses nombreux titres publiés. Cependant En cas de bonheur reste une charmante lecture que je vous recommande.

Bonne soiré chers Amis

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/en-cas-de-bonheur-9782290041833-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782081252189/en-cas-de-bonheur-david-foenkinos

Lien Vers la beauté : 

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4075

Coup de cœur

Vers la beauté: Foenkinos m’a touchée

IMG_4678

Bonjour les Amis,

Une fois de plus, David Foenkinos m’a embarquée sur une vague de poésie. L’histoire est tragique mais très belle à la fois. L’art en est le personnage principal. Grâce à lui, deux protagonistes trouvent du réconfort et de l’apaisement face à des épreuves traumatisantes de la vie. La beauté ne soigne pas mais elle a la faculté de caresser avec douceur les esprits torturés, telle une main chaude sur une joue humide. Je ne peux en dire beaucoup plus sans dévoiler une partie importante du récit si ce n’est que l’innommable va frapper et qu’il est exposé avec une plume nette et incisive. Les conséquences qui en découlent sont décrites avec une véracité détonante. De l’abîme à l’espoir pour parvenir à la résilience et la reconstruction en alternant longtemps des périodes effleurant ce qui ressemble au bonheur avec des rechutes profondes et violentes. Les effets post-traumatiques d’une victime sont excellemment analysés. J’ai senti que l’auteur s’était fortement intéressé au sujet pour réussir à en parler avec autant de précision. Quant à sa connaissance de l’art, elle est quasiment  palpable également. J’ai ressenti à la lecture ce désir de partager cette passion.

Voici donc un livre que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire, comme la plupart des ouvrages de David Foenkinos.

Mon bonus

« Sur la couverture figure un portrait de Jeanne Hébuterne, la fiancée de Modigliani, peint en 1918. Modigliani est lui-même très présent dans ce livre. A l’heure où je vous écris, j’apprends qu’un « Nu couché« , un des travaux de prédilection de l’artiste, vient d’être vendu à New York chez Sotheby’s un peu plus de 157 millions de dollars. »

nu couché Modigliani

Bonne lecture à tous, chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/-9782072784873-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782072784903/vers-la-beaute-david-foenkinos