billet d'humeur·Coup de cœur

Lire des coups de cœur au soleil

Bonsoir les Amis,

Est-ce que le beau soleil qui a brillé aujourd’hui à peu près partout en France vous a incité à vous détendre avec un peu de lecture ? Installé sur une terrasse, en ville ou à la montagne, sur un rocher à la plage, chez vous à la campagne ou sur votre balcon, dans un jardin public, sur votre canapé ou votre lit, peu importe. La lecture est un activité que quiconque peut pratiquer n’importe quand et n’importe où, dans le calme ou non. Quelques minutes suffisent parfois. L’essentiel est d’en avoir vraiment envie. Si vous recherchez quel livre ouvrir je peux sans doute vous éclairer. Voici, dans des styles très différents, un petit rappel de mes coups de cœur de ce début d’année 2019. Au nombre de dix, or d’autres titres sont bien entendu tout aussi agréables et intéressants à lire. Le choix ne manque donc pas. Et même si la météo venait à se dégrader, la lecture peut toujours vous accompagner !

État d’ivresse (Denis Michelis) : un thriller domestique

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5243

La Vengeance du loup (PPDA) : une grande fresque familiale

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5227

Le berceau (Fanny Chesnel) : un tendre roman contemporain

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5205

Je rêvais de changer le monde (Marek Halter) : une rencontre unique et mémorable

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5187

Agatha Christie : la reine du crime

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5042

Félix et la source invisible (Eric-Emmanuel Schmitt) : un conte sur l’animisme

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5095

Oscar et la dame rose (Eric-Emmanuel Schmitt) : un incontournable

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5080

L’adversaire (Emmanuel Carrère) : ou la tragédie d’un mythomane

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5060

La couleur des émotions (Anna Llenas) : incontournable pour les enfants

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5028

La vague (Todd Strasser) : cela commence par un jeu et finit en dictature

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5001

De mon côté je viens d’ouvrir les premières pages d’un roman paru en France la semaine dernière et aux États-Unis en fin d’année 2018. Ma sœur, serial killeuse a fait le buzz dès sa sortie outre-Atlantique. Je vous en reparlerai très vite car moi aussi j’adore.

Bonne lecture chers Amis

 

Coup de cœur

Le berceau : un tendre roman contemporain

img_1094

Bonjour les Amis,

Que faites-vous donc encore assis dans votre canapé à me lire ? Connectés, téléphone à la main. Levez-vous et filez acheter Le berceau de Fanny Chesnel paru chez Flammarion cette semaine ! Ou achetez le de suite en ebook. Ce second livre de l’auteure d’origine cherbourgeoise (tourlavillaise plus précisément) est une petite perle. Je viens de refermer le livre sur la dernière page et c’est un sentiment de plénitude qui m’envahit.

Fanny, avec ton récit aussi touchant que drôle, tu m’as glissée dans la valise de Joseph au-delà de l’océan Atlantique. Avec lui j’ai déserté notre beau Cotentin que tu décris si bien. Avec lui j’ai rencontré Abigail, cette jeune mère porteuse fougueuse, à la fois débordante d’énergie et de colère contre le monde qui l’entoure. J’ai assisté à la naissance de leur relation si attendrissante. Le temps de la lecture, je suis devenue l’ombre de ce normand rustre et sensible. Tu as su grâce à ton écriture fine et métaphorique aborder des thèmes contemporains sans jugement aucun de ta part. Sous le seul prisme des personnages. Homosexualité, GPA, deuil, famille, ruralité constituent entre autres la toile de fond de ton magnifique roman.

Voici donc un récit émouvant, rafraîchissant, avec des personnages attachants. Un récit qui aborde des sujets graves avec une rare tendresse écrit d’une plume particulièrement riche et créative. J’ai adoré ! Ne tardez plus, ouvrez la première page et vous non plus ne lâcherez plus ce livre original. Bonne lecture chers Amis et à très vite Fanny.

« Joseph fabrique le berceau de sa première petite-fille, lorsqu’un coup de téléphone l’interrompt. Un crash d’avion : son fils dedans, son gendre aussi. Et la petite alors ? Sauve, bien vivante ! Prête à naître, car grandissant dans le ventre d’une mère porteuse canadienne choisie par le couple homosexuel. Joseph n’a jamais foutu les pieds hors de sa Normandie natale, il a passé sa vie dans une ferme, vendu ses vaches, enterré sa femme : il n’a plus que cette enfant en tête. Alors il part. À la rencontre de la minuscule promesse qui prolonge l’existence de son fils. À la rencontre de la jeune étrangère, farouche et indomptable, qui la couve. Rien n’est simple dans cette histoire, mais il se lance, à plein régime, dans une réinvention audacieuse et poignante de la famille contemporaine. »
En ebook :
Pour rappel, Fanny Chesnel avait écrit un premier roman paru en 2011 chez Albin Michel. Une jeune fille aux cheveux blancs a été adapté ensuite au cinéma avec Fanny Ardant, Laurent Lafitte et Patrick Chenais sous le titre Les beaux jours.
Le livre :
L’ebook :