Coup de cœur

Art :Yasmina Reza nous emmène au théâtre

ART YASMINA REZA

Bonsoir les Amis,

Oublions la rentrée littéraire pour un temps…

Je vous présente ce soir un livre très court de Yasmina Reza paru il y a quelques années déjà. Art. Il s’agit d’une pièce de théâtre autour de l’art. Trois amis. L’un passionné d’art achète un monochrome blanc une coquette somme. Somme qui semble être une fortune indécente à son meilleur ami aux goûts plus traditionnels. Un désaccord à ce sujet né entre les deux hommes, quant au troisième qui hait le conflit, il fait tout pour n’être opposé à aucun des deux autres. D’un avis divergent sur l’art en général puis sur l’acquisition d’une telle oeuvre, les trois hommes se disputent, se dispersent et se disent des vérités difficiles à entendre sur divers sujets plus personnels. Tous les non-dits explosent et font subitement irruption dans les conversations. Dans ce huis clos, on ne voit jamais la fin de ces querelles qui reprennent toujours de plus belle sous n’importe quel prétexte. Cet ouvrage traite non seulement de l’art mais également d’amitié, d’argent, d’intolérance, d’ouverture d’esprit, ou pas, de cliché, et de conflit.

J’ai beaucoup aimé la lecture ce livre dont j’ai imaginé les voix de Pierre Arditi ou Fabrice Luchini, avant même de savoir qu’ils étaient les comédiens interprétant cette pièce au théâtre ! Très étonnant…

En même temps que ma lecture je suis allée visiter le musée du Centre Pompidou, et j’ai eu une une petite pensée pour ces trois amis en admirant tout particulièrement l’IKB 3, Monochrome Bleu de Yves Klein qui m’a emplie d’émotion.

Ce livre est drôle et enrichissant. Il est à lire sans modération et sans plus attendre ! Un livre qu’on n’oublie pas.

http://www.culture.leclerc/livre-u/scolaire-et-parascolaire-u/scolaire-et-soutien-scolaire-u/lycee-d-enseignement-general-u/generalites-u/art-9782210754478-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226200174/art-yasmina-reza

Bonne lecture à tous.

Coup de cœur·Rentrée littéraire 2018

La Vraie vie, un premier roman grandiose

la vraie vie

Bonjour les Amis,

Je souhaite plus que tout partager avec vous les sensations que j’ai ressenties en me plongeant dans ce premier roman : La Vraie vie, d’Adeline Dieudonné. Si je n’avais droit qu’à un seul mot ce serait Wouah ! Cependant, ce serait ternir ce sublime ouvrage que d’utiliser un si pauvre mot, j’y préfère donc : Grandiose. Je ne peux qu’écrire cette chronique en musique, vous comprendrez pourquoi à la vingt-sixième page précisément. Il s’agit de belle et Grande musique, à savoir La valse des fleurs de Tchaïkowsky, si envoûtante. Je soupçonne même l’auteure d’avoir elle aussi laissé ses doigts s’égarer sur son clavier au rythme du célèbre ballet Casse-noisette.

L’héroïne, une toute jeune fille que j’ai suivie depuis l’âge de ses dix ans jusqu’à ses quinze ans, n’est jamais nommée. Elle est la narratrice. Son frère Gilles, de quatre ans son cadet devient, après un violent traumatisme pour eux deux, sa véritable raison de vivre. Son amour immensément grand pour lui ainsi que son besoin viscéral de le protéger et le sauver lui procure une force incommensurable. Cette enfant possède au fond de son ventre un courage incroyable. Dotée d’une intelligence hors du commun, elle apprend à se battre contre tous ceux qui se placent en travers de son chemin. A commencer par son propre père sadique. Cette famille issue d’un milieu populaire ne communique qu’avec violence et dans la peur, sinon aucunement. Au fil des pages, j’ai vu l’héroïne grandir et assister aux transformations de son corps. Celui qui devient son seul allié. Celui qui à la fois lui est doux mais celui aussi dans lequel s’abrite une rage de vivre intense et profonde. Egalement une rage contre ses ennemis. Une rage bestiale salvatrice et nécessaire. Cette jeune fille s’interdit de ressembler à sa mère. Elle s’interdit de devenir une proie ou une victime et elle met tout en œuvre pour parvenir à ses fins. J’ai aussi remarqué l’évolution de son langage au fur et à mesure de sa croissance. Cette prouesse littéraire est réalisée avec une grande finesse.

Ce livre m’a subjuguée, possédée, émue. Tous les personnages sont sauvages et entiers. Je suis admirative de cette jeune fille. Cette histoire est enveloppée d’une atmosphère palpable, singulière et fébrile dans laquelle j’ai immergé dès les premières pages. J’ai immédiatement pénétré l’univers dans lequel l’auteure m’attirait. Comme si elle m’avait attrapée par la main et m’avait dit « Allez, viens avec moi, suis moi ». Je vivais dans le même quartier appelé le Démo. Je me promenais moi aussi dans le bois des Petits Pendus, j’ai rencontré Monica, la Plume et le Champion, j’ai moi aussi vu les yeux jaunes effrayants de la hyène… Moi aussi j’ai senti cette boule de terreur au creux de mon ventre dans les bois ou encore dans la scène finale. Ce roman est aussi sombre qu’il est empli d’espoir. C’est un livre dont on se souvient et qui ne laisse pas indifférent.

Chaque fois que je devais poser ce livre, je n’avais qu’une envie, avoir encore le temps d’en ouvrir les pages suivantes. J’aurais aimé pouvoir le lire en une seule fois.

Je suis très heureuse d’avoir rencontré Adeline Dieudonné cette semaine et d’avoir eu l’occasion de lui dire à quel point j’aimais son histoire ainsi que son écriture corrosive et aboutie. Ce livre semble être né pour paraître aux éditions de L’iconoclaste. Cette maison qui a la qualité de publier des livres à atmosphères puissantes et poétiques avec des personnages absolument uniques par leur entièreté. Bravo et merci à toi, Sophie de Sivry, d’avoir laissé sa chance à ce livre  !

Je conclurai en disant que cette histoire mériterait une adaptation cinématographique. D’ici là, je souhaite une longue et belle vie à ce premier roman qui vient déjà d’obtenir le prix du roman Fnac ainsi que le prix Première Plume. Il est aussi déjà en lice pour remporter d’autres grands prix littéraires tels que le Goncourt, le Renaudot, le prix Filigranes et celui du Livre de Poche. Titre à suivre donc de très près.

Très belle lecture chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-vraie-vie-9782378800239-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782378800413/la-vraie-vie-adeline-dieudonne

Coup de cœur·Rentrée littéraire 2018

Les prénoms épicènes, signé Amélie Nothomb

9782226437341-j

Bonsoir les Amis,

Pas la peine de vous la présenter si je vous donne juste deux indices !

Une inconditionnelle et incontournable de toutes les rentrées littéraires. Un teint diaphane rehaussé de lèvres colorées de rouge. Vous l’avez donc reconnue j’en suis certaine. Avec Les prénoms épicènes, prénoms donnés tant aux hommes qu’aux femmes, Amélie Nothomb a encore une fois imaginé et rédigé un ouvrage succulent sur fond grave. L’histoire évoque une relation fille-père dénuée d’amour. Sont également abordés l’amour éperdu et la vengeance.

Comment une enfant peut-elle se construire et développer tous ses sens sans l’amour de son père ? Dans la transparence ? Comment peut-elle grandir dans une haine réciproque ? Devenir une femme épanouie ? Sur quelles bases, quelles fondations doit-elle gravir la vie qui lui a été donnée ? Il n’est pas nécessaire de vous en dire plus, vous le découvrirez en ouvrant les premières pages de ce nouveau livre.

Bonne lecture à tous

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/les-prenoms-epicenes-9782226437341-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226431134/les-prenoms-epicenes-amelie-nothomb

Coup de cœur

Anne Aumont : une jeune auteure à découvrir

Sous-ma-peau

Bonjour les Amis,

Je viens vous parler aujourd’hui d’un premier roman. Ou plutôt du premier roman publié d’une toute jeune femme. En effet, Anne Aumont âgée de seulement vingt et un ans, aurait déjà quelques autres manuscrits bien cachés qu’elle a pour ambition de faire éclore auprès du grand public dès que possible.

En attendant, je vais me concentrer sur ce premier livre paru aux éditions Le Lys Bleu. Sous ma peau.

Voici la quatrième de couverture :

« Allyssa Lowndes vit en Angleterre dans le petit village de Berinsfield. Il y a trois ans, son frère aîné, Nathanaël, a quitté le domicile familial afin de devenir acteur. Depuis, Allyssa n’a plus la moindre nouvelle de lui. Elle n’a retrouvé sa trace qu’il y a quelques mois dans une célèbre école d’art du spectacle réservée aux hommes. Décidée à faire revenir son frère, Allyssa choisit de s’inscrire à son tour dans cette école. N’ayant pas d’autre choix que de se travestir pour y entrer, la jeune femme prend dès lors l’apparence d’un homme. Elle espère pouvoir passer inaperçue et, surtout, convaincre Nathanaël de revenir vivre avec elle à Berinsfield. Cependant, rien ne se passe comme prévu et Allyssa est rapidement confrontée à Gabriel, un étudiant déterminé à découvrir son secret. »

L’auteure m’a plongée dans l’univers du cinéma au travers d’une école britannique rigide et conservatrice exclusivement réservée aux hommes. J’y ai rencontré des personnages attachants pour certains, exécrables pour d’autres. Certains de ces étudiants adoptent des comportements inacceptables qui révoltent l’héroïne. Allyssa, jeune femme tolérante et quelque peu féministe, ne peut s’empêcher de voler au secours d’âmes en peine croisées sur son chemin. Elle fait preuve de courage et d’une force de caractère dont elle ne se soupçonnait pas capable. Après chaque épreuve subie, elle trouve toujours suffisamment de dignité et de volonté pour se relever et continuer son combat. L’histoire est construite de manière à bien montrer l’évolution des personnages. Que ce soit par leurs actes ou leurs propos. Les thèmes de l’homosexualité, du sexisme, de la mort, de l’amitié, des relations familiales ou des études sont abordés dans ces pages. Il s’agit là d’un roman très contemporain. Cependant, je dirais que sous certains aspects, j’ai presque ressenti l’atmosphère du célèbre film Le cercle des poètes disparus. Ce n’est qu’une légère impression qui s’est immiscée en moi car c’est un tout premier roman avec ses qualités et ses quelques petits points d’amélioration possibles, mais surtout je vois là, un avenir prometteur pour cette jeune auteure.

J’ai la chance de la recevoir et la rencontrer dès demain à l’Espace culturel E.Leclerc de Tourlaville (Manche) de 10h30 à 17h . Elle vivra sa toute première séance de dédicaces et je lui souhaite de belles rencontres avec ses lecteurs ! En espérant vous reparler d’elle avec encore un nouvel ouvrage peut-être…

A suivre.

Bonne lecture à tous

https://www.facebook.com/espaceculturelleclerc.tourlaville/

https://www.lysbleueditions.com/produit/sous-ma-peau/

https://www.facebook.com/anne.aumont.3?ref=br_rs

Coup de cœur·Rentrée littéraire 2018

Douce en librairie demain

img_7400

Bonsoir les Amis,

Le voici enfin ! le nouveau roman de Sylvia Rozelier sera dès demain en librairie. Je vous avais déjà conseillé de le pré-commander, désormais vous allez pouvoir en savourer le récit dès la première page.

Si vous aviez échappé à cette chronique, cliquez sur le lien ci-dessous pour la découvrir sans attendre.

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4293

Coup de cœur·Rentrée littéraire 2018

Trancher enfin en librairie

img_5872-1

Bonsoir les Amis,

Le mois dernier je vous ai parlé de ce livre sensible à l’écriture ciselée et maîtrisée. Avec Trancher, Amélie Cordonnier commet son premier roman chez Flammarion. Une histoire de choix cornélien que l’héroïne doit faire entre rester avec son mari ou partir. Un joli roman à ne pas manquer et dont l’auteure n’a j’espère, pas fini de nous étonner.

Rendez-vous sur ma chronique de présentation du livre.

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4164

Belle lecture chers Amis.

Ouvrage disponible sur le site internet :

https://www.culture.leclerc/

Ou en ebook sur :

https://e-librairie.e-leclerc.com/

 

 

 

Coup de cœur·Rentrée littéraire 2018

Pêche sort demain

img_5416

Bonjour les Amis,

Souvenez-vous, je vous ai déjà parlé de Pêche, ce roman percutant qui sera dès demain sur les tables en librairie. Emma Glass signe ici son tout premier roman chez Flammarion. Et je suis certaine que nous n’avons pas fini d’en entendre parler !

Pour rappel, je vous glisse le lien de ma chronique parue le mois dernier, en amont de la sortie.

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4123

Bonne lecture chers Amis !

Ouvrage disponible sur le site internet :

https://www.culture.leclerc/

Ou en ebook sur :

https://e-librairie.e-leclerc.com/

Coup de cœur

Une femme entre nous : un thriller psychologique captivant

Une-femme-entre-nous_3309

Bonjour chers Amis,

Voici un coup de cœur pour passer un agréable moment de lecture ce week-end. Une femme entre nous, écrit à quatre mains et publié chez Sonatine Editions, est un thriller psychologique captivant qui m’a embarquée dans les vies de Nellie, Vanessa et Richard dès la première page. Il ne s’agit pas d’un roman sur un classique énième triangle amoureux guidé par trahison et jalousie. Ce texte va bien au-delà de ces stéréotypes. Il est quasiment impossible à résumer. Dans le prologue, vous serez immédiatement plongé au cœur de l’histoire. Vous connaîtrez immédiatement les trois principaux protagonistes et leurs liens entre eux. C’est seulement plus tard que vous découvrirez qui ils sont réellement. Et croyez moi, ils ne sont pas uniquement ceux que vous croirez avoir face à vous.

Les personnalités complexes des héros sont dévoilées doucement et avec un juste dosage minutieux au fil de la lecture amenant ainsi de fréquents rebondissements. Une tension palpable est présente du début à la fin du livre rendant sa lecture complètement addictive. J’ai été frappée de constater qu’aucun détail mentionné ne soit inutile. Chaque événement ou simple anecdote est nécessaire à la compréhension de l’intrigue.

L’histoire diabolique est présentée sous deux angles dont je ne vous dirai pas les origines. L’un écrit à la troisième personne et l’autre à la première. Je ne vous cache pas qu’une légère confusion s’est immiscée en moi pendant un temps très court, mais très vite dissipée.

Ne tentez même pas de faire l’impasse de la lecture sur un paragraphe, vous seriez amputé d’un élément perturbateur indispensable. D’autant que la qualité de l’écriture  et son rythme haletant n’incitent pas à manquer le moindre mot. Aucun d’eux n’est superflu. Un véritable page-turner comme je les aime. J’ai pris énormément de plaisir à lire ce livre phénomène et je vous souhaite de vivre la même expérience.

Ce grand roman écrit par  Greer Hendricks et Sarah Pekkanen sera traduit dans plus de trente pays et il est en cours d’adaptation cinématographique par la société de production de Steven Spielberg.

 Bonne lecture et bon week-end à tous chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/policier–thriller-u/une-femme-entre-nous-9782355846045-pr

Existe aussi en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782355846908/une-femme-entre-nous-greer-hendricks-sarah-pekkanen

Coup de cœur

La nuit et des poussières : un récit de solitude

img_6794

Bonsoir les Amis,

Me voilà de retour ce soir avec un très beau texte. La nuit et des poussières. Jean-Baptiste Gendarme, qui ne commet pas ici, et de loin, sa première perle littéraire, nous narre ici, une grande histoire sur la solitude moderne. La vie de Soren, moins de quarante, marié et père de deux jeunes enfants a toujours été bercée par la maladie et la mort. Au point qu’elles en deviennent obsessionnelles pour lui. Sa vie d’adulte ne lui épargne pas non plus d’autres difficultés qui lui semble insurmontables. Tout le récit se déroule le temps d’une seule nuit, sur la route, au cours de laquelle j’ai vu défiler toute sa vie, ses joies comme ses méandres. Un texte extrêmement bien mené avec une écriture parfaitement maîtrisée, pure, efficace et aboutie. Je n’ai deviné l’issue qu’au moment opportun. Un peu comme dans une nouvelle à chute.

Ce livre questionne sur la solitude alors qu’on peut vivre entouré. Sur les conséquences de l’absence d’écoute, le manque de reconnaissance et d’utilité ainsi que le manque d’amour. Les effets peuvent être absolument intolérables et dramatiques.

Il se trouve que je viens également de terminer la lecture d’un livre sur les bienfaits de la méditation et de la gratitude. Je vous en reparlerai plus longuement dans une chronique consacrée. Or je ne peux m’empêcher de penser que si Soren avait pratiqué ces méthodes peut-être que la perception de sa vie aurait été différente. Ses actes aussi par conséquent.

En attendant, je ne peux que vous conseiller de vous plonger immédiatement dans La nuit et des poussières. Même si il faut le reconnaître, le sujet n’est pas gai, comme moi, j’en suis certaine, vous le lirez sans lever le nez une seconde.

Je vous souhaite un joli moment de littérature !

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-nuit-et-des-poussieres-9782072755859-pr

Existe aussi en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782072755880/la-nuit-et-des-poussieres-jean-baptiste-gendarme

Coup de cœur

Le couple d’à côté : Un bébé kidnappé

IMG_6429 (1)

Bonjour les Amis,

Voici un livre qui m’a été recommandé et dont je vous transmets maintenant tant mes impressions que mon souhait de vous donner envie de le lire.

Dès la première page j’ai été happée par ce polar. En un mot il s’agit d’un enlèvement de bébé. Au fond, rien de très révolutionnaire dans ce domaine. En revanche, l’écriture sobre et directe donne du rythme à l’histoire. Le choix de la conjuguer au présent ancre la narration dans l’instant. J’ai donc vécu les peurs, les angoisses et les méandres des pensées des protagonistes exactement en même temps qu’eux. Ils ne sont pas très nombreux et sont tous décrits avec force. Au fil de la lecture on voit bien chacun d’entre eux s’empêtrer dans des mensonges, des trahisons, des secrets qui sont autant de rebondissements qui remettent en question leurs probabilités de responsabilité. Il m’est arrivé de trouver parfois quelques petites redondances dans le texte bien vite effacées par de nouveaux agissements des héros. Ce thriller psychologique démontre bien le stress et le désespoir des parents qui viennent de vivre un drame, la disparition de leur enfant. Jusqu’à la dernière page des bouleversements interviennent et mettent en place le puzzle de l’intrigue plutôt bien menée. J’ai beaucoup aimé ce livre.

Voici donc un page-turner à lire très vite !

Bonne lecture et belle soirée chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/policier–thriller-u/le-couple-d–ct-9782258137653-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782258146761/le-couple-d-a-cote-shari-lapena