Coup de cœur

Une femme entre nous : un thriller psychologique captivant

Une-femme-entre-nous_3309

Bonjour chers Amis,

Voici un coup de cœur pour passer un agréable moment de lecture ce week-end. Une femme entre nous, écrit à quatre mains et publié chez Sonatine Editions, est un thriller psychologique captivant qui m’a embarquée dans les vies de Nellie, Vanessa et Richard dès la première page. Il ne s’agit pas d’un roman sur un classique énième triangle amoureux guidé par trahison et jalousie. Ce texte va bien au-delà de ces stéréotypes. Il est quasiment impossible à résumer. Dans le prologue, vous serez immédiatement plongé au cœur de l’histoire. Vous connaîtrez immédiatement les trois principaux protagonistes et leurs liens entre eux. C’est seulement plus tard que vous découvrirez qui ils sont réellement. Et croyez moi, ils ne sont pas uniquement ceux que vous croirez avoir face à vous.

Les personnalités complexes des héros sont dévoilées doucement et avec un juste dosage minutieux au fil de la lecture amenant ainsi de fréquents rebondissements. Une tension palpable est présente du début à la fin du livre rendant sa lecture complètement addictive. J’ai été frappée de constater qu’aucun détail mentionné ne soit inutile. Chaque événement ou simple anecdote est nécessaire à la compréhension de l’intrigue.

L’histoire diabolique est présentée sous deux angles dont je ne vous dirai pas les origines. L’un écrit à la troisième personne et l’autre à la première. Je ne vous cache pas qu’une légère confusion s’est immiscée en moi pendant un temps très court, mais très vite dissipée.

Ne tentez même pas de faire l’impasse de la lecture sur un paragraphe, vous seriez amputé d’un élément perturbateur indispensable. D’autant que la qualité de l’écriture  et son rythme haletant n’incitent pas à manquer le moindre mot. Aucun d’eux n’est superflu. Un véritable page-turner comme je les aime. J’ai pris énormément de plaisir à lire ce livre phénomène et je vous souhaite de vivre la même expérience.

Ce grand roman écrit par  Greer Hendricks et Sarah Pekkanen sera traduit dans plus de trente pays et il est en cours d’adaptation cinématographique par la société de production de Steven Spielberg.

 Bonne lecture et bon week-end à tous chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/policier–thriller-u/une-femme-entre-nous-9782355846045-pr

Existe aussi en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782355846908/une-femme-entre-nous-greer-hendricks-sarah-pekkanen

Coup de cœur

La nuit et des poussières : un récit de solitude

img_6794

Bonsoir les Amis,

Me voilà de retour ce soir avec un très beau texte. La nuit et des poussières. Jean-Baptiste Gendarme, qui ne commet pas ici, et de loin, sa première perle littéraire, nous narre ici, une grande histoire sur la solitude moderne. La vie de Soren, moins de quarante, marié et père de deux jeunes enfants a toujours été bercée par la maladie et la mort. Au point qu’elles en deviennent obsessionnelles pour lui. Sa vie d’adulte ne lui épargne pas non plus d’autres difficultés qui lui semble insurmontables. Tout le récit se déroule le temps d’une seule nuit, sur la route, au cours de laquelle j’ai vu défiler toute sa vie, ses joies comme ses méandres. Un texte extrêmement bien mené avec une écriture parfaitement maîtrisée, pure, efficace et aboutie. Je n’ai deviné l’issue qu’au moment opportun. Un peu comme dans une nouvelle à chute.

Ce livre questionne sur la solitude alors qu’on peut vivre entouré. Sur les conséquences de l’absence d’écoute, le manque de reconnaissance et d’utilité ainsi que le manque d’amour. Les effets peuvent être absolument intolérables et dramatiques.

Il se trouve que je viens également de terminer la lecture d’un livre sur les bienfaits de la méditation et de la gratitude. Je vous en reparlerai plus longuement dans une chronique consacrée. Or je ne peux m’empêcher de penser que si Soren avait pratiqué ces méthodes peut-être que la perception de sa vie aurait été différente. Ses actes aussi par conséquent.

En attendant, je ne peux que vous conseiller de vous plonger immédiatement dans La nuit et des poussières. Même si il faut le reconnaître, le sujet n’est pas gai, comme moi, j’en suis certaine, vous le lirez sans lever le nez une seconde.

Je vous souhaite un joli moment de littérature !

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-nuit-et-des-poussieres-9782072755859-pr

Existe aussi en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782072755880/la-nuit-et-des-poussieres-jean-baptiste-gendarme

Coup de cœur

Le couple d’à côté : Un bébé kidnappé

IMG_6429 (1)

Bonjour les Amis,

Voici un livre qui m’a été recommandé et dont je vous transmets maintenant tant mes impressions que mon souhait de vous donner envie de le lire.

Dès la première page j’ai été happée par ce polar. En un mot il s’agit d’un enlèvement de bébé. Au fond, rien de très révolutionnaire dans ce domaine. En revanche, l’écriture sobre et directe donne du rythme à l’histoire. Le choix de la conjuguer au présent ancre la narration dans l’instant. J’ai donc vécu les peurs, les angoisses et les méandres des pensées des protagonistes exactement en même temps qu’eux. Ils ne sont pas très nombreux et sont tous décrits avec force. Au fil de la lecture on voit bien chacun d’entre eux s’empêtrer dans des mensonges, des trahisons, des secrets qui sont autant de rebondissements qui remettent en question leurs probabilités de responsabilité. Il m’est arrivé de trouver parfois quelques petites redondances dans le texte bien vite effacées par de nouveaux agissements des héros. Ce thriller psychologique démontre bien le stress et le désespoir des parents qui viennent de vivre un drame, la disparition de leur enfant. Jusqu’à la dernière page des bouleversements interviennent et mettent en place le puzzle de l’intrigue plutôt bien menée. J’ai beaucoup aimé ce livre.

Voici donc un page-turner à lire très vite !

Bonne lecture et belle soirée chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/policier–thriller-u/le-couple-d–ct-9782258137653-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782258146761/le-couple-d-a-cote-shari-lapena

 

Coup de cœur

La mélancolie du kangourou : un roman lumineux

Bonsoir les Amis,

La voici de retour. Laure Manel avec ce nouveau titre La mélancolie du kangourou (aussi surprenant que son roman paru l’an dernier La délicatesse du homard).

Ce roman comme le précédent, m’a emportée avec douceur au cœur des vies bouleversées et bouleversantes de trois protagonistes tous aussi attachants les uns que les autres. Antoine, un jeune papa veuf ; Lou, sa petite fille, et Rose, une jeune fille au pair. Tout au long de la lecture j’ai réussi à me mettre alternativement dans la peau de chacun des personnages d’Antoine et de Rose. L’écriture délicate de Laure Manel exprime des sentiments forts avec beaucoup de pudeur. C’est une véritable mise en lumière du deuil et de la résilience dans un cocon de confiance, d’amour et filiation. L’auteure parvient à révéler les points positifs qui sont toujours sous-jacents dans chaque épreuve de la vie. Le plus difficile étant d’en prendre conscience et de vouloir l’accepter. Tout comme la remise en question des centres d’intérêts d’Antoine.

« Et si au lieu d’Avoir, il essayait d’Etre ? »

L’espoir et la bienveillance sont très présents. Une fois plongée dans ce roman, jusqu’à la dernière page j’avais beaucoup de mal à le poser. Il s’agit d’une histoire émouvante mais facile à lire à mettre en toutes les mains.

Très agréable lecture à tous chers Amis. Une fois n’est pas coutume, j’ose reconnaître avoir eu une pensée toute particulière à la lecture de ce roman…

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-melancolie-du-kangourou-9782749934679-pr#divdetaille

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782749937229/la-melancolie-du-kangourou-laure-manel

Pour rappel, il y a un an je vous avais écrit une chronique sur La délicatesse du homard dont je vous mets le lien ci-dessous :

http://www.michel-lafon.fr/livre/1875-La_Delicatesse_du_homard.html

 

Coup de cœur·Rentrée littéraire 2018

Pêche : un premier roman percutant

IMG_5420

Bonjour les Amis,

Voici un premier roman à paraître chez Flammarion : Pêche, d’Emma Glass.

Pêche est une jeune fille à qui il est arrivé quelque chose de grave. Infiniment grave. Un vrai cauchemar. Elle rentre chez ses parents ensanglantée sans qu’ils ne voient rien. Ou préfèrent-ils ne rien voir ? Cela semble plus probable…

Avec une écriture incisive, brutale, lapidaire, comme ce que Pêche vient de subir, l’auteure parvient à nous faire vivre le calvaire de cette jeune fille. La seule fantaisie de ce roman réside dans les noms donnés aux personnages, qu’il s’agisse de Pêche, Tronc, Vert, ou encore Patate…

Le rythme est saccadé. Les mots sont nets, précis, brusques et violents mais jamais crus. Et pourtant j’ai ressenti le dégoût de Pêche, sa douleur, sa terreur, sa honte, son incapacité à s’exprimer. Tout ce qui va l’enfermer. Tous ces mots qui jamais ne dégoulineront hors de ce corps sali. Les cinq sens sont intensément présents tout au long de l’histoire. En particulier les odeurs. Les fluides et les relents décrits semblaient imprégner ma propre peau à leur lecture.

J’ai compris ces ombres qui l’assaillent sans cesse et sans prévenir. Tout le temps. Partout. Elles sont palpables. Je les ai vues. Je les ai reconnues. La cohabitation avec elles est intolérable, invivable. Jusqu’à l’extrême limite du supportable.

Les faits décrits au scalpel rendent ce roman rythmé, et extrêmement percutant. A tel point que le premier chapitre est assez violent, or il est le reflet de ce que Pêche vit au même instant. Oserai-je dire âmes sensibles s’abstenir ? En tout cas, il s’agit d’un roman sombre dont on risque vivement d’entendre parler.

Bonne lecture chers Amis.

Cet ouvrage paraîtra le 22 août, or il déjà possible de le pré-commander soit en version papier :

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-etrangere-u/litterature-anglaise-u/peche-9782081443136-pr

soit en version numérique :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782081443143/peche-emma-glass

Coup de cœur·Rentrée littéraire 2018

Trancher : un choix cornélien

img_5872-1

Bonsoir les Amis,

Je vous propose aujourd’hui un premier roman, Trancher d’Amélie Cordonnier à paraître chez Flammarion. En ouvrant la première page des cent-soixante qu’abritent ce roman, je suis immédiatement entrée dans la vie de cette famille que décrit l’auteure. Un couple, deux enfants. A priori un portrait classique et presque sans histoire. Seulement à priori. Aurélien, le mari, souffre d’accès de colères et de violences verbales envers son épouse à peine descriptibles tant elles sont viles, méchantes et humiliantes. Ses mots sont reçus comme des coups de couteau. Ses insultes broient littéralement celle qui les reçoit. Tels de vrais coups physiques qu’elle n’a jamais subis. Ensuite il s’excuse, dit ne pas comprendre pourquoi il agit de la sorte. Elle pardonne, mais elle n’oublie pas. Ensemble ils ont vécu quelques années de rémission, puis il a rechuté. La femme décide alors de définitivement trancher avant ses quarante ans qui vont poindre dans quelques semaines. Partir ou rester pour toujours. Dans la tourmente. Choix difficile tant elle est sous l’emprise de son mari.

Extrait :

« Il canalisait enfin ses colères. Alors tu as cru que vous vous étiez définitivement débarrassés de la violence, que vous l’aviez bannie pour toujours de votre existence. Tu ignorais qu’on se réussit jamais vraiment à s’en dépêtrer. Tu ne savais pas qu’elle peut se mettre en veilleuse, en sourdine, se planquer dans un coin de la maison, restée tapie dans l’ombre ou sous le paillasson pour mieux resurgir le moment venu, et nous sauter dessus lorsqu’on s’y attend le moins…/… Tu vois bien qu’il n’y a pas dix mille options. PARTIR ou RESTER : pas d’autre possibilité. C’est entre ces deux mots qu’il faut choisir, trancher…/.. La seule chose dont tu étais sûre, il y a sept ans, quand plus rien n’allait entre vous, c’est que tu ne voulais plus de lui. Mais tu ne voulais pas le perdre non plus. Tu aurais aimé l’éloigner pour un temps donné, le mettre sous serre, comme ces plantes dont on se sépare pour leur donner une chance de passer l’hiver et que l’on rapatrie chez soi aux beaux jours, lorsqu’on a la certitude qu’elles ne risquent plus de mourir de froid…/… »

Amélie Cordonnier m’a emportée dans cette histoire d’amour ravagé grâce à son écriture à la fois sensible, ciselée et maîtrisée. Son angle est assez peu commun. Elle a pris le parti d’écrire à la deuxième personne. A la lecture, j’ai senti ou cru que ce Tu pourrait sans doute être un Je. Cependant il met de la distance avec l’auteure, il crée une ambiguïté assez forte. J’ai trouvé cette approche littérairement intéressante. Je pense qu’on entendra souvent parler de ce premier roman dans les prochaines semaines.

Je vous souhaite une très bonne lecture. En dépit du sujet délicat, l’ouvrage se lit aisément et rapidement. Sa sortie est prévue le 29 août, or il est déjà possible de le pré-commander soit en version papier :

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/trancher-9782081439535-pr

soit en version numérique :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782081443099/trancher-amelie-cordonnier

Coup de cœur

Vers la beauté: Foenkinos m’a touchée

IMG_4678

Bonjour les Amis,

Une fois de plus, David Foenkinos m’a embarquée sur une vague de poésie. L’histoire est tragique mais très belle à la fois. L’art en est le personnage principal. Grâce à lui, deux protagonistes trouvent du réconfort et de l’apaisement face à des épreuves traumatisantes de la vie. La beauté ne soigne pas mais elle a la faculté de caresser avec douceur les esprits torturés, telle une main chaude sur une joue humide. Je ne peux en dire beaucoup plus sans dévoiler une partie importante du récit si ce n’est que l’innommable va frapper et qu’il est exposé avec une plume nette et incisive. Les conséquences qui en découlent sont décrites avec une véracité détonante. De l’abîme à l’espoir pour parvenir à la résilience et la reconstruction en alternant longtemps des périodes effleurant ce qui ressemble au bonheur avec des rechutes profondes et violentes. Les effets post-traumatiques d’une victime sont excellemment analysés. J’ai senti que l’auteur s’était fortement intéressé au sujet pour réussir à en parler avec autant de précision. Quant à sa connaissance de l’art, elle est quasiment  palpable également. J’ai ressenti à la lecture ce désir de partager cette passion.

Voici donc un livre que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire, comme la plupart des ouvrages de David Foenkinos.

Mon bonus

« Sur la couverture figure un portrait de Jeanne Hébuterne, la fiancée de Modigliani, peint en 1918. Modigliani est lui-même très présent dans ce livre. A l’heure où je vous écris, j’apprends qu’un « Nu couché« , un des travaux de prédilection de l’artiste, vient d’être vendu à New York chez Sotheby’s un peu plus de 157 millions de dollars. »

nu couché Modigliani

Bonne lecture à tous, chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/-9782072784873-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782072784903/vers-la-beaute-david-foenkinos