Avis de lecture

Une mère, etc : une quête d’identité

UNE MERE ETC

Bonjour Les Amis,

Après Le berceau de Fanny Chesnel ou encore La Vengeance du loup de PPDA, je vous évoque encore une fois cette semaine un livre sur la filiation.

Voici aujourd’hui le dernier livre d’Isabelle Spaak, écrit cette fois à quatre mains avec Florence Billet, dont la vie est racontée dans ce roman paru hier aux éditions de L’Iconoclaste. Editeur dont j’apprécie souvent les titres.

L’essentiel du livre se déroule en Colombie. L’héroïne, Emmanuelle y est née puis a été abandonnée par sa mère avant d’être adoptée par une famille française. Toute l’histoire est basée sur la recherche de sa mère biologique dont elle apprend l’existence et le nom par hasard. Isabelle Spaak qui raconte cette aventure, nous fait traverser l’océan pour atterrir dans la région des Farc. La famille, la maternité, la quête de sa mère et celle de la narratrice, la loyauté envers les parents adoptifs sont des éléments importants de ce roman court et dont l’intrigue est bien menée. Sans aucun voyeurisme. Sans jugement. Juste la recherche de racines pour se construire au mieux.

Une fois de plus, comme elle sait si bien le faire, l’auteure signe un livre sur la famille et tous les liens complexes qui la constituent. L’ensemble avec une écriture ciselée, dynamique et efficace,

« UNE VIE PARFAITE, OU PRESQUE
Emmanuelle est fille de bonne famille. Ses cousins s’appellent
Hugues, Gontran, Maximilien. Elle connaît les bonnes manières,
s’habille en bleu marine, a des parents aimants. Mais ses cheveux
sont noir corbeau et sa peau, mate. Emmanuelle a été adoptée.
Le temps passe, et elle ressent le besoin profond de retrouver son
autre mère, tiraillée entre deux identités, deux continents. Alors,
elle décide de faire le voyage jusqu’en Colombie avec le grand
projet de retrouver celle qui lui a donné la vie.

En souvenir d’une très belle rencontre avec Isabelle Spaak, journaliste et écrivain mais surtout une femme empathique et sensible.

Bonne lecture chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/une-mere-etc-9782378800208-pr

Existe en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782378800710/une-mere-etc-isabelle-spaak-florence-billet

 

rentrée littéraire 2017

Frappe-toi le cœur 

img_1894Surprenante citation d’Alfred de Musset qui inspira Amélie Nothomb.
« Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie »

L’auteure analyse et décrit dans ce roman un sentiment d’une perversité affolante. Un sentiment mêlé d’amour, destructeur pour qui le subit comme pour qui l’éprouve : la jalousie.

En l’occurrence ici, il s’agit de la jalousie d’une mère, qui, avant l’arrivée au monde de son enfant, brillait constamment en société. Elle ne vivait qu’au travers du regard empreint d’admiration et d’envie que son entourage portait sur elle. Elle jouissait de la jalousie qu’elle pouvait susciter. Puis, être tout à coup moins convoitée, moins admirée que sa fille, même bébé, la rend monstrueuse d’indifférence. En est-elle consciente ou non ? C’est difficile à dire.

J’ai beaucoup aimé la lumière qu’Amélie Nothomb porte sur ces divers sentiments. La jalousie mais aussi la souffrance de l’enfant, sa compassion pour sa mère, puis plus loin dans le livre, le mépris.

L’enfant devenue adulte, libérée de sa mère, tombe à nouveau dans l’enfer d’une relation perverse avec une femme qu’elle admire plus que tout. Une mère de substitution ? Il faut vraiment attendre la fin du livre pour comprendre à quel point ce sentiment de jalousie est puissant, violent.

Comme d’habitude Amélie Nothomb parvient à décrire et écrire la brutalité des sentiments avec finesse, l’intelligence de l’enfance avec justesse, les émotions avec précision. Chaque mot est savamment choisi, délicatement posé et approprié.

Un roman plutôt noir mais qui se lit d’une traite, avec une grande facilité. Une histoire qui mène à réfléchir aussi sur l’importance des liens parentaux, la nécessité de les créer sains, équilibrés, plein d’amour authentique et profond.

N’hésitez plus, chers Amis, et succombez pour Frappe-toi le cœur.

http://www.albin-michel.fr/ouvrages/frappe-toi-le-coeur-9782226399168

Disponible en ebook sur :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226425355/frappe-toi-le-coeur-amelie-nothomb

Avis de lecture

Mon ciel et ma terre : une relation mère-fille improbable

mon ciel ma terre

Note de l’éditeur Fayard : Aure Atika est comédienne, scénariste et réalisatrice. Elle oscille entre films d’auteur (Jacques Audiard, Abdellatif Kechiche, ou Stéphane Brizé) et productions grand public (La Vérité si je mens, ou OSS 117). Mon ciel et ma terre est son premier roman.

Ce livre a été publié il y a quelques mois déjà. J’ai dévoré ce livre en peu de temps J’ai souri, été touchée souvent, peinée même parfois. Aure y décrit son enfance avec sa mère bohème et dépendante à des substances nocives.

J’ai aimé comment Aure raconte la manière dont elle s’occupe de sa maman alors qu’elle n’est encore qu’elle-même qu’une enfant. A sa façon, elle a toujours été présente à ses côtés. Elle a tout fait pour minimiser la conjoncture délicate et improbable dans laquelle elles étaient engluées toutes les deux. La situation est complètement inversée en apparence, mais la fillette en dépit de ses grandes responsabilités garde une âme d’enfant. Elle essaie de protéger sa maman. L’écriture est claire, précise, chaque mot a son sens, chaque mot est nécessaire au texte. Il s’agit là d’une très complexe et très belle histoire d’amour entre une jeune fille et sa maman.

Bon, je reconnais aussi que j’aime beaucoup Aure Atika comme actrice, elle a énormément de charme, elle dégage beaucoup de simplicité et d’authenticité.

Aure, si vous pouviez me lire, je me permettrais de vous dire : « Continuez à écrire »…

http://www.fayard.fr/mon-ciel-et-ma-terre-9782213687100

Et comme il est un peu tard pour vous procurer le livre d’ici demain, pensez ebook. https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782213688756/mon-ciel-et-ma-terre-aure-atika