billet d'humeur·Coup de cœur

Lire des coups de cœur au soleil

Bonsoir les Amis,

Est-ce que le beau soleil qui a brillé aujourd’hui à peu près partout en France vous a incité à vous détendre avec un peu de lecture ? Installé sur une terrasse, en ville ou à la montagne, sur un rocher à la plage, chez vous à la campagne ou sur votre balcon, dans un jardin public, sur votre canapé ou votre lit, peu importe. La lecture est un activité que quiconque peut pratiquer n’importe quand et n’importe où, dans le calme ou non. Quelques minutes suffisent parfois. L’essentiel est d’en avoir vraiment envie. Si vous recherchez quel livre ouvrir je peux sans doute vous éclairer. Voici, dans des styles très différents, un petit rappel de mes coups de cœur de ce début d’année 2019. Au nombre de dix, or d’autres titres sont bien entendu tout aussi agréables et intéressants à lire. Le choix ne manque donc pas. Et même si la météo venait à se dégrader, la lecture peut toujours vous accompagner !

État d’ivresse (Denis Michelis) : un thriller domestique

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5243

La Vengeance du loup (PPDA) : une grande fresque familiale

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5227

Le berceau (Fanny Chesnel) : un tendre roman contemporain

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5205

Je rêvais de changer le monde (Marek Halter) : une rencontre unique et mémorable

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5187

Agatha Christie : la reine du crime

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5042

Félix et la source invisible (Eric-Emmanuel Schmitt) : un conte sur l’animisme

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5095

Oscar et la dame rose (Eric-Emmanuel Schmitt) : un incontournable

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5080

L’adversaire (Emmanuel Carrère) : ou la tragédie d’un mythomane

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5060

La couleur des émotions (Anna Llenas) : incontournable pour les enfants

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5028

La vague (Todd Strasser) : cela commence par un jeu et finit en dictature

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5001

De mon côté je viens d’ouvrir les premières pages d’un roman paru en France la semaine dernière et aux États-Unis en fin d’année 2018. Ma sœur, serial killeuse a fait le buzz dès sa sortie outre-Atlantique. Je vous en reparlerai très vite car moi aussi j’adore.

Bonne lecture chers Amis

 

Coup de cœur

L’Adversaire ou la tragédie d’un mythomane

l'adversaire
Bonjour les Amis,
Aujourd’hui je vous présente ce livre : L’Adversaire d’Emmanuel Carrère, paru en 2002.
La véritable histoire de Jean-Claude Romand, prétendu médecin, qui a assassiné sa famille sur le point de découvrir ses mensonges
Résumé  de l’auteur :

« Le 9 janvier 1993, Jean-Claude Romand a tué sa femme, ses enfants, ses parents, puis tenté, mais en vain, de se tuer lui-même.

L’enquête a révélé qu’il n’était pas médecin comme il le prétendait et, chose plus difficile encore à croire, qu’il n’était rien d’autre. Il mentait depuis dix-huit ans, et ce mensonge ne recouvrait rien.

Près d’être découvert, il a préféré supprimer ceux dont il ne pouvait supporter le regard. Il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Je suis entré en relation avec lui, j’ai assisté à son procès. J’ai essayé de raconter précisément, jour après jour, cette vie de solitude, d’imposture et d’absence.D’imaginer ce qui tournait dans sa tête au long des heures vides, sans projet ni témoin, qu’il était supposé passer à son travail et passait en réalité sur des parkings d’autoroute ou dans les forêts du jura.

De comprendre, enfin, ce qui dans une expérience humaine aussi extrême m’a touché de si près et touche, je crois, chacun d’entre nous. »

Comme l’auteur de ce livre, j’ai moi aussi été stupéfaite de voir à quel point mensonge et imposture pouvaient prendre une telle ampleur et mener à des actes si irrévocables. J’ai été impressionnée de voir comment un manipulateur pathologique et mythomane de surcroît pouvait vivre aussi longtemps dans le déni de sa propre vie, sans même que ses proches ne soupçonnent quoi que ce soit. La lecture est structurée par des chapitres rédigés par thème sur la vie de Jean-Claude Romand, (argent, études, amour…). Quant à Emmanuel Carrère, il a su rester très neutre dans ses pages qui relatent pourtant l’indéfendable. Au-delà du prisme de l’histoire romancée dans cet ouvrage, il s’agit réellement d’une enquête qui fait suite à la relation épistolaire entre le coupable et l’écrivain. Ce qui apporte un éclairage particulier et subtil sur la réflexion qu’inspire indéniablement une telle tragédie.
De ce livre, quinze années plus tard a été réalisé un film par Nicole Garcia. Jean-Claude Romand y est superbement incarné par Daniel Auteuil.
Je vous laisse découvrir au choix, le livre ou le film.
Belle journée les Amis.
Le livre :
L’ebook :
Le DVD :