billet d'humeur·Coup de cœur

Lire des coups de cœur au soleil

Bonsoir les Amis,

Est-ce que le beau soleil qui a brillé aujourd’hui à peu près partout en France vous a incité à vous détendre avec un peu de lecture ? Installé sur une terrasse, en ville ou à la montagne, sur un rocher à la plage, chez vous à la campagne ou sur votre balcon, dans un jardin public, sur votre canapé ou votre lit, peu importe. La lecture est un activité que quiconque peut pratiquer n’importe quand et n’importe où, dans le calme ou non. Quelques minutes suffisent parfois. L’essentiel est d’en avoir vraiment envie. Si vous recherchez quel livre ouvrir je peux sans doute vous éclairer. Voici, dans des styles très différents, un petit rappel de mes coups de cœur de ce début d’année 2019. Au nombre de dix, or d’autres titres sont bien entendu tout aussi agréables et intéressants à lire. Le choix ne manque donc pas. Et même si la météo venait à se dégrader, la lecture peut toujours vous accompagner !

État d’ivresse (Denis Michelis) : un thriller domestique

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5243

La Vengeance du loup (PPDA) : une grande fresque familiale

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5227

Le berceau (Fanny Chesnel) : un tendre roman contemporain

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5205

Je rêvais de changer le monde (Marek Halter) : une rencontre unique et mémorable

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5187

Agatha Christie : la reine du crime

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5042

Félix et la source invisible (Eric-Emmanuel Schmitt) : un conte sur l’animisme

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5095

Oscar et la dame rose (Eric-Emmanuel Schmitt) : un incontournable

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5080

L’adversaire (Emmanuel Carrère) : ou la tragédie d’un mythomane

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5060

La couleur des émotions (Anna Llenas) : incontournable pour les enfants

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5028

La vague (Todd Strasser) : cela commence par un jeu et finit en dictature

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5001

De mon côté je viens d’ouvrir les premières pages d’un roman paru en France la semaine dernière et aux États-Unis en fin d’année 2018. Ma sœur, serial killeuse a fait le buzz dès sa sortie outre-Atlantique. Je vous en reparlerai très vite car moi aussi j’adore.

Bonne lecture chers Amis

 

Coup de cœur

Félix et la source invisible : un conte sur l’animisme

Félix et la source invisible

Bonjour les Amis,

Voici un titre de la rentrée littéraire de janvier dont vous n’avez pas fini d’entendre parler. Éric-Emmanuel Schmitt occupe beaucoup de place dans les médias depuis la sortie de son livre Félix et la source invisible. Cette actualité nous change un peu !

Il nous emmène cette fois de Paris à l’Afrique. Le quartier populaire de Belleville fait autant partie du décor que le fleuve Sénégal et les baobabs. Fatou, une femme gaie et dynamique  dirige un café à Belleville, nommé Au boulot. Elle trouve amusant d’imaginer les hommes répondre à leurs épouses qui les cherchent « Je suis Au boulot » ! Elle mène une vie simple et heureuse avec Félix, son fils de douze ans, jusqu’au jour où elle sombre dans la dépression. Félix se sent alors perdu met tout en oeuvre pour la sauver. Ce récit est touchant, drôle et instructif. J’ai bien perçu l’amour fort qui lie la mère et son fils. Quant aux autres personnages du livre ils débordent d’originalité et ont tous des personnalités atypiques. Entre madame Simone qui assume difficilement sa transsexualité, Robert Larousse qui se nourrit de la lecture des dictionnaires, madame Tran l’asiatique ou encore le philosophe monsieur Sophranidès ; le café Au boulot ne manque pas de vie et d’échanges verbaux tous plus drôles les uns que les autres.

J’ai beaucoup aimé la sensibilité poétique donné au texte et le fait qu’il soit écrit à la première personne, par le prisme de Félix. Dès la première phrase très forte, je suis « entrée » dans l’histoire.

« -Tu ne remarques pas que ta mère est morte ?

Mon oncle désignait Maman devant l’évier, grande, droite, trop pâle, qui finissait d’essuyer la vaisselle en déposant une assiette au sommet de la pile.

-Morte ? murmurai-je.

-Morte ! »

Il s’agit là d’un conte empreint de spiritualité qui fait voyager, qui évoque les rites et les croyances africaines avec humour et respect. L’animisme, cette croyance en un esprit qui habite les être ou les objets, est au cœur de ce récit philosophique. Ce texte fait également partie du Cycle invisible de l’auteur, cette série de récits sur la quête de sens à des moments cruciaux de l’existence.

J’aime beaucoup cette pensée de l’auteur qui souligne que : Pour savoir qui on est il faut savoir d’où l’on vient.

Je vous souhaite une belle lecture et un bon voyage !

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/felix-et-la-source-invisible-9782226440013-pr

En audiolib

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/felix-et-la-source-invisible-9782367628325-pr

En ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226432827/felix-et-la-source-invisible-eric-emmanuel-schmitt

Autres chroniques sur l’oeuvre d’Éric-Emmanuel Schmitt :

Oscar et la dame rose : https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/5080

La tectonique des sentiments : https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4996

 

 

 

 

 

Coup de cœur

Oscar et la dame rose : un incontournable

oscar

Bonjour les Amis,

J’ai abordé la littérature sous un angle différent aujourd’hui. Celui du livre audio. J’ai écouté Éric-Emmanuel Schmitt me conter lui-même son propre ouvrage : Oscar et la dame rose, publié en 2002, puis adapté au théâtre et au cinéma. Une histoire magnifique, d’une humanité extrêmement touchante qui aborde différents thèmes avec beaucoup de féerie. La maladie, la religion, la mort, l’amitié, la confiance… Tous ces sujets sont évoqués avec pudeur, sagesse et simplicité.

Ce livre raconte l’histoire d’Oscar, dix ans, hospitalisé pour une leucémie. Ses parents qui vivent loin ne peuvent lui rendre visite qu’une fois par semaine, le dimanche. Autant dire que pour un enfant si jeune, le temps semble long. C’est alors qu’il se lie d’amitié avec la dame rose, visiteuse à l’hôpital. Il finit par l’appeler Mamie Rose et entretient avec elle une relation de confiance propice à toutes les confidences. Mamie Rose parvient à lui faire vivre des moments incroyables en lui suggérant d’écrire à Dieu chaque jour qu’il lui reste à vivre. En stimulant ainsi son imaginaire, Oscar vivra de nombreuses émotions. Peur, trahison, amour, émerveillement et tant d’autres.

L’écriture est à la fois très poétique et bien ancrée dans la réalité de ces moments difficiles. Quant à la voix posée d’Éric-Emmanuel Schmitt elle m’a portée. Elle a donné beaucoup d’ampleur à ce récit déjà si fort. J’ai eu l’impression d’être réellement aux côtés d’Oscar. Cette manière de découvrir un texte par la voix est très intéressante. Je réitérerai cette expérience.

J’ai adoré, souri, et pleuré, d’autant plus que ce livre m’a été conseillé par mon fils. Ce titre fait partie pour l’auteur, du Cycle de l’invisible.

« Le cycle de l’invisible est une série de récits, indépendants les uns des autres, qui abordent tous la recherche du sens. A chaque fois le héros affronte des moments cruciaux de l’existence – deuil, abandon, maladie, guerre – et trouve dans une rencontre la force d’avancer. Cette rencontre est en même temps celle d’une spiritualité. Ici le christianisme../… »

Bonne lecture ou bonne écoute à vous, chers Amis.

En livre papier :

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/oscar-et-la-dame-rose-9782226135025-pr

En ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226197368/oscar-et-la-dame-rose-eric-emmanuel-schmitt

En livre audio (MP3) :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782367624815/oscar-et-la-dame-rose-eric-emmanuel-schmitt

En DVD :

https://www.culture.leclerc/video-u/films-u/drame–comedie-dramatique-u/dvd-u/oscar-et-la-dame-en-rose-5050582761030-pr

billet d'humeur

Nouvelles méthodes pour aborder la lecture : à suivre cette semaine

img_0713-1

Bonjour les Amis,

J’espère que cette semaine a bien commencé pour vous hier. De mon côté elle a bien démarré, riche en écriture. Je vous présenterai donc ces prochains jours,  deux livres d’Eric-Emmanuel Schmitt, un livre jeunesse fraîchement publié et à l’occasion de la Nuit de la lecture qui se déroulera ce samedi 19 un peu partout en France, je vous parlerai d’un joli texte revisité et illustré. Par ces chroniques, je vous présenterai de nouvelles manières d’aborder la lecture.

Puis qui sait, peut-être d’autres surprises trouveront-elles leurs places également sur le blog ? Donc rendez-vous est pris très vite pour de nouveaux avis de lectures et de nouvelles découvertes.

Passez tous une excellente journée chers Amis et à bientôt.

 

Avis de lecture

La tectonique des sentiments

Bonsoir les Amis,

Avant de vous parler de cette nouvelle rentrée littéraire hivernale, je vais vous raconter mon expérience de lecture avec cette pièce de théâtre. La tectonique des sentiments écrite par Eric-Emmanuel Schmitt en 2008. Bien entendu, peu de personnages, ils sont au nombre de cinq et chacun d’entre eux révèle une personnalité forte et complexe. Les principaux protagonistes sont Diane et Richard. Ils vivent une relation fiable et épanouissante jusqu’au jour où Diane soupçonne une défaillance dans l’amour que lui porte son amant. A partir de là, cet amour bascule dans la haine à une vitesse fulgurante, et les psychologies des acteurs, en particulier Diane, dévoilent une forte capacité à la cruauté et au diabolisme. Je n’en dirai pas plus. Cette histoire est extrêmement bien ficelée, comme en a l’habitude ce grand écrivain. Efficacité, finesse, précision et intrigue saupoudrent cette pièce de théâtre à la fois cocasse et intelligente.

Comme chaque fois, je vous écris cette  chronique en musique et c’est cette fois sous les paroles de l’acte I de l’opéra Carmen signé Georges Bizet. L’amour est un oiseau rebelle interprété par Maria CallasLes deux histoires ont quelques points communs…

Mon petit bonus, j’ai la chance de pouvoir assister à la Masterclass d’Eric-Emmanuel Schmitt qui dévoile ses astuces d’écriture en 21 leçons. J’en profite donc au maximum pour absorber les conseils prodigués et tenter de les mettre en application au mieux et au plus vite dans mes futurs écrits.

En attendant, je vous laisse maintenant découvrir cette jolie et rapide lecture.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/theatre-poesie-u/theatre-u/la-tectonique-des-sentiments-9782226168061-pr

En ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226196019/la-tectonique-des-sentiments-eric-emmanuel-schmitt

Coup de cœur

Amours solitaires

Bonsoir les Amis,

Je vous présente ce soir une petite perle qui fait le buzz actuellement sur les réseaux sociaux et en librairie.

Résumé de l’éditeur :

« Autrefois, les amoureux échangeaient des lettres. Aujourd’hui, ils s’envoient des textos. La poésie n’a pas disparu entre temps.

Depuis qu’elle a créé le compte Instagram Amours Solitaires, Morgane Ortin a recueilli des milliers de conversations intimes d’amoureux anonymes. Des mots doux, des mots crus, exaltés, érotiques, simples, drôles, sensuels, habiles, piquants.

Elle en a sélectionné 278 pour composer l’histoire d’amour que vous vous apprêtez à lire. Une histoire que l’on pourrait introduire comme suit : des amours, il en a connu avant. Elle en a vu passer aussi. Ces pages racontent le leur. Celui qui tombe comme un couperet, ici et maintenant. »

Que dire de plus ? Si ce n’est qu’à la lecture de ce livre, il est difficile d’imaginer sa construction. C’est incroyable de savoir qu’en fait il ne s’agit que de SMS alignés les uns derrière les autres selon un choix de Morgane Ortin certainement très méthodique. On pourrait supposer, et c’est le but, qu’il s’agit bien d’une belle histoire d’amour écrite par seulement deux amoureux. Le tout est très poétique, très beau à lire. Un petit livre qui se dévore à toute allure, d’une douceur appréciable. Une fois la dernière page lue, on a juste envie de relire quelques passages et surtout se les entendre dire par l’être cher.

Si l’on considère que cet ouvrage entre dans la catégorie Littérature, il est la preuve que ce style de culture évolue avec le temps, s’adapte à son époque, revêt des formes nouvelles, adopte de nouveaux contours que nous ne pouvons négliger. Albin Michel l’a bien compris.

Voici un petit extrait que j’aime beaucoup :

img_9679-1

Le compte Instagram amours_solitaires est suivi par 268 000 abonnés.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/lettres-essais-litteraires-u/lettres-u/amours-solitaires-9782226439215-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226432339/amours-solitaires-morgane-ortin

Bonne lecture à tous chers Amis, et n’oubliez pas, l’amour est plus fort que tout…

Coup de cœur

Art :Yasmina Reza nous emmène au théâtre

ART YASMINA REZA

Bonsoir les Amis,

Oublions la rentrée littéraire pour un temps…

Je vous présente ce soir un livre très court de Yasmina Reza paru il y a quelques années déjà. Art. Il s’agit d’une pièce de théâtre autour de l’art. Trois amis. L’un passionné d’art achète un monochrome blanc une coquette somme. Somme qui semble être une fortune indécente à son meilleur ami aux goûts plus traditionnels. Un désaccord à ce sujet né entre les deux hommes, quant au troisième qui hait le conflit, il fait tout pour n’être opposé à aucun des deux autres. D’un avis divergent sur l’art en général puis sur l’acquisition d’une telle oeuvre, les trois hommes se disputent, se dispersent et se disent des vérités difficiles à entendre sur divers sujets plus personnels. Tous les non-dits explosent et font subitement irruption dans les conversations. Dans ce huis clos, on ne voit jamais la fin de ces querelles qui reprennent toujours de plus belle sous n’importe quel prétexte. Cet ouvrage traite non seulement de l’art mais également d’amitié, d’argent, d’intolérance, d’ouverture d’esprit, ou pas, de cliché, et de conflit.

J’ai beaucoup aimé la lecture ce livre dont j’ai imaginé les voix de Pierre Arditi ou Fabrice Luchini, avant même de savoir qu’ils étaient les comédiens interprétant cette pièce au théâtre ! Très étonnant…

En même temps que ma lecture je suis allée visiter le musée du Centre Pompidou, et j’ai eu une une petite pensée pour ces trois amis en admirant tout particulièrement l’IKB 3, Monochrome Bleu de Yves Klein qui m’a emplie d’émotion.

Ce livre est drôle et enrichissant. Il est à lire sans modération et sans plus attendre ! Un livre qu’on n’oublie pas.

http://www.culture.leclerc/livre-u/scolaire-et-parascolaire-u/scolaire-et-soutien-scolaire-u/lycee-d-enseignement-general-u/generalites-u/art-9782210754478-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226200174/art-yasmina-reza

Bonne lecture à tous.

Coup de cœur·Rentrée littéraire 2018

Les prénoms épicènes, signé Amélie Nothomb

9782226437341-j

Bonsoir les Amis,

Pas la peine de vous la présenter si je vous donne juste deux indices !

Une inconditionnelle et incontournable de toutes les rentrées littéraires. Un teint diaphane rehaussé de lèvres colorées de rouge. Vous l’avez donc reconnue j’en suis certaine. Avec Les prénoms épicènes, prénoms donnés tant aux hommes qu’aux femmes, Amélie Nothomb a encore une fois imaginé et rédigé un ouvrage succulent sur fond grave. L’histoire évoque une relation fille-père dénuée d’amour. Sont également abordés l’amour éperdu et la vengeance.

Comment une enfant peut-elle se construire et développer tous ses sens sans l’amour de son père ? Dans la transparence ? Comment peut-elle grandir dans une haine réciproque ? Devenir une femme épanouie ? Sur quelles bases, quelles fondations doit-elle gravir la vie qui lui a été donnée ? Il n’est pas nécessaire de vous en dire plus, vous le découvrirez en ouvrant les premières pages de ce nouveau livre.

Bonne lecture à tous

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/les-prenoms-epicenes-9782226437341-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226431134/les-prenoms-epicenes-amelie-nothomb

Avis de lecture

Métaphysique des tubes

TUBES

Bonjour les Amis,

Ce début de matinée, dès l’aube même, fut consacré à la lecture de Métaphysique des tubes, d’Amélie Nothomb, paru en 2000. Comme hier, je vous présente un ouvrage pas tout à fait récent. Celui-ci m’a fait sourire tant l’auteure part dans de délicieux délires. Que dire du livre si ce n’est qu’il pourrait s’agir de l’autobiographie d’un bébé ? Impossible me direz-vous, sa conscience n’est pas encore suffisamment développée pour en garder quelque souvenir que ce soit. Ne cherchez pas à comprendre. Dites vous juste que c’est la main d’Amélie Nothomb qui écrit. Cette même main, au bout du bras, au bout du corps de ce bébé. Ce bébé c’est elle. Ce bébé qui passe les deux premières années de sa vie, sans vie. Les médecins le décrivent apathique. Ce bébé ne serait qu’un tube digestif. Pourtant, il semblerait que dans sa tête, tout fonctionne bien. Bien ou mal, où est la normalité ? Allez savoir.

Comme dans la plupart de ses livres, je me suis laissée porter par les mots extrêmement justes et précis d’Amélie. J’ai souri devant son côté décalé réfléchi et je me suis détendue grâce à son humour sans avoir pour autant un livre dit « léger » entre les mains.

Je vous laisse donc le découvrir, si ce n’est déjà fait depuis bien longtemps.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/metaphysique-des-tubes-9782226116680-pr

Existe aussi en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226260079/metaphysique-des-tubes-amelie-nothomb

Amusez-vous bien, en attendant la sortie de son prochain livre le 22 août :

Les Prénoms épicènes

Fête des pères·Idées cadeaux

De la lecture pour la fête des pères

Bonjour les Amis,

En panne d’idée cadeau pour vos papas ? Retrouvez  mes chroniques susceptibles de répondre aux attentes de ces messieurs ! Attention cette liste n’est pas exhaustive…

Bon rétablissement de Marie-Sabine Roger, éditions du Rouergue

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4108

Existe aussi en DVD

https://www.culture.leclerc/video-u/films-u/comedies-u/dvd-u/-3475001042187-pr

Goldman Sucks de Pascal Grégoire, éditions Cherche Midi

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4122

Vers la beauté de David Foënkinos, éditions Gallimard

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4075

Du côté du bonheur d’Anna Mc Partlin, éditions Cherche Midi

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4046

Millésime 54, ou Rhapsodie française d’Antoine Laurain, éditions Flammarion

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4010

La disparition de Stephanie Mailer, L’affaire Harry Quebert, ou La maison des Baltimore, de Joël Dicker, éditions de Fallois,

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3994

L’amour sans le faire de Serge Joncour, éditons Fammarion

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3882

Mr Mercedes de Stephen King, éditions Albin Michel

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3831

Il est toujours minuit quelque part de Cédric Lalaury, éditions Préludes

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3796

Je peux me passer de l’aube d’Isabelle Alonso, éditions Héloïse d’Ormesson

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/1398

Seuls les enfants savent aimer de Cali, éditions Cherche Midi

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3739

Continuer de Laurent Mauvigner, éditions de Minuit

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3424

Le livre que je ne voulais pas écrire d’Erwan Lahrer, éditions Quidam

 

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/999

Rien n’est joué d’avance de Patrick Bourdet, éditions Fayard

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/1749

D’autres chroniques sont disponibles également sur ce blog.

Bonne lecture à tous.