Amélie Nothomb et sa passion pour Jésus

Soif par NothombBonsoir les Amis,

Qui dit rentrée littéraire, dit Amélie Nothomb. Rien d’original, une habitude, un rendez-vous annuel me direz-vous. Et je vous entends. Depuis quelques années, je l’attends moi aussi de pied ferme comme bon nombre de ses lecteurs. J’aime son ton, sa plume, son humour, parfois mordant, voire sarcastique  mais aussi sa manière de décortiquer et analyser les émotions, les sentiments humains. J’aime tout simplement sa fantaisie, tant dans son écriture que dans son propre personnage. Pour moi qui aime l’originalité, me voici servie sur un plateau d’or !

« Pour éprouver la soif, il faut être vivant. »

« On n’apprend des vérités si fortes qu’en ayant soif, qu’en éprouvant l’amour et en mourant : trois activités qui nécessitent un corps. » Amélie Nothomb 

Cette année 2019, Amélie Nothomb nous dévoile sa passion depuis toujours pour Jésus. Il n’y est pas question de savoir si elle est croyante ou non, pratiquante ou non, ni catholique ou non. Elle a juste une passion dévorante pour cet homme depuis son plus jeune âge. Il l’intrigue autant qu’il la subjugue. Elle dit de lui qu’il est le plus romanesque personnage de tous les temps. C’est pourquoi après des années à tergiverser, penser à lui, à ses sacrifices, ses miracles, à l’absurdité de sa mort, elle s’est enfin décidée à écrire sur sa vie. Bien évidemment, ce roman ne contient aucun suspens quant à sa fin. Amélie Nothomb n’a pas réécrit l’histoire de la Bible. Elle s’en est simplement emparée sous le prisme de Jésus lui-même. Ecrit à la première personne, il s’agit donc des états d’âme du Christ depuis son procès sous Ponce Pilate à sa résurrection, en passant bien entendu par le difficile port de sa croix et sa crucifixion. Jésus nous raconte ses souffrances et ses amours du fait de l’incarnation de son corps contrairement à son père Dieu.

Il nous révèle que les miraculés, qui le sont grâce à lui, ne sont pas toujours reconnaissants ni satisfaits de leur nouveau sort. Il nous parle trahison avec Judas et raconte des anecdotes sur ses apôtres, puis sa terrible peur de mourir sur cette croix. Nul besoin d’être un expert en religion pour découvrir cet ouvrage, bien au contraire. Personnellement je me suis beaucoup amusée à le lire. Je partage l’humour et les doutes quant à la probabilité de certains faits.

« Je suis né d’une puissance désincarnée et d’une âme pure. »

Ce livre est également parsemé, comme souvent avec cette auteure, de réflexions tout à fait ancrées dans la réalité. Je vous laisse donc le découvrir par vous-même.

A découvrir sans tarder si vous souhaitez un peu de fantaisie en cette rentrée. Bonne lecture chers Amis.

ACTU : Ce roman est déjà en lice pour le prix Goncourt 2019.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/soif-9782226443885-pr

En ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226444981/soif-amelie-nothomb

Bonus :

J’ai beaucoup aimé lorsque Amélie Nothomb a révélé lors d’une interview radio que si elle avait le pouvoir de réaliser un miracle, ce serait celui de transformer l’eau en champagne. Sa réputation reste donc intacte !

Ci-dessous, je vous glisse d’autres chroniques sur des titres d’Amélie Nothomb que j’ai particulièrement aimés.

https://laparenthesedeceline.com/2018/09/06/les-prenoms-epicenes/

https://laparenthesedeceline.com/2018/08/08/metaphysique-des-tubes/

https://laparenthesedeceline.com/2017/09/05/frappe-toi-le-coeur/

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :