Actu·Coup de cœur

Festival Culturissimo : édition #6

img_3145-1

Bonjour les Amis,

Les beaux jours et la saison des nombreux festivals culturels arrivent à grands pas. Parmi eux, il en existe un dont c’est la sixième édition que j’ai vivement envie d’évoquer avec vous. Le festival Culturissimo qui a lieu du 26 avril au 26 juin est en pleine expansion. Organisé par le réseau des libraires et disquaires des Espaces culturels E.Leclerc, il programme des événements liés à la littérature, scène et musique dans une soixantaine de villes de la métropole, ainsi qu’en Corse, sur l’île de La Réunion ou encore au Portugal où des centres E.Leclerc sont implantés.

Une trentaine d’artistes partage avec Michel-Edouard Leclerc le souci de faire circuler la culture en dehors des grandes structures nationales et régionales, en venant à la rencontre du public dans des villes petites ou moyennes. Comédiens, écrivains, musiciens, membres de la Comédie-Française ou des révélations de la scène musicale française proposent des lectures et des concerts. J’insiste sur le fait que ces événements sont toujours gratuits, ce qui fait la particularité de ce festival.

IMG_3080

« Rendre la culture accessible à tous est au cœur de nos engagements citoyens. » Michel-Edouard Leclerc

Ce lundi soir à Paris avait lieu la soirée de lancement de Culturissimo. J’ai ainsi eu le plaisir d’écouter une très belle lecture du texte Le ravissement de Lol V. Stein de Marguerite Duras par le comédien Nicolas Maury qui a inauguré cette cession 2019. Ensuite c’est Camélia Jordana qui a dynamisé la salle avec des extraits de son dernier album Lost.

IMG_3098

Une fois de plus des artistes de grande qualité sont au rendez-vous. Pour vous donner envie de participer à l’un de ces événements voici quelques noms qui ne vous laisseront sans doute pas indifférents : Nicole Gracia, Clothilde Courau, Pierre Santini, Bruno Putzulu, Patrick Poivre d’Arvor, Michel Vuillermoz, Renan Luce ou encore Antoine Élie et Josiane Balasko…

Pour ma part, j’ai toujours vécu ces rencontres conviviales comme des moments de privilège et d’exception. C’est le moment où jamais de découvrir des univers dont on ne connait pas toujours la teneur, de s’ouvrir l’esprit, et de bénéficier d’une proximité avec des artistes, ou de renom ou en devenir, mais en tous les cas très talentueux.

Alors n’hésitez plus chers Amis, rendez-vous dans l’Espace culturel E.Leclerc le plus proche de chez vous ou sur sa page Facebook afin de savoir si un tel événement est organisé dans votre ville !

Pour celles et ceux qui souhaiteraient venir à la rencontre de Camélia Jordana et l’écouter interpréter son album Lost, récompensé par le Prix de l’Album de musiques du monde aux Victoires de la Musique 2019, rendez-vous le 15 mai au théâtre Rive Gauche de St Etienne du Rouvray (76). Auparavant pensez bien à réserver vos places auprès de votre magasin. Plus d’infos sur la page Facebook ci-dessous :

https://www.facebook.com/search/str/espace+culturel+st+etienne+du+rouvray/keywords_search

 

billet d'humeur

Jacques Prévert, double souvenir…

prevert photo 2 bis

Bonjour les Amis,

Cette semaine, le 11 avril précisément,  était la date anniversaire de la disparition d’un des poètes français les plus populaires : Jacques Prévert. Il nous a quitté il y a 42 ans à Omonville-la-Petite (Cherbourg).

J’ai juste envie ce matin, d’évoquer un souvenir à son sujet avec vous. En 2017, je recevais l’actrice Brigitte Fossey dans le cadre du festival annuel Culturissimo organisé par les espaces culturels E.Leclerc et j’avais eu le bonheur de l’écouter lire des poèmes tirés du recueil Paroles.

Elle m’avait subjuguée lors de sa prestation sur scène. Le poète était revenu parmi nous grâce à la voix ronde et puissante de l’actrice. Elle avait non seulement lu mais joué et chanté ses textes. Les mots de Prévert que j’avais appris sur les bancs de l’école primaire prenaient forme et vie. Ils volaient comme des papillons tout autour de moi. Certains m’étaient familiers et avaient éveillé en moi des souvenirs lointains tandis que j’en découvrais encore de nouveaux.

L’autre souvenir que m’évoque Jacques Prévert, est celle de la création de ce blog. En effet ma première chronique en juillet 2017 lui était consacrée. Depuis vous êtes près de 7000 à m’avoir plus de 12 000 fois.

Et pour ceux qui souhaiteraient écouter Brigitte Fossey lire à voix haute. Elle se produira au Moulin D’Andé le 3 mai dans le cadre du festival Culturissimo. Elle lira cette fois Deux sœurs de David Foenkinos. Renseignement à l’espace culturel E.Leclerc Incarville.

https://m.facebook.com/EleclercIncarville/

Bonne journée à tous

 

 

 

 

 

 

billet d'humeur

Jolie rencontre avec PPDA

img_2749

Bonjour les Amis,

Vous souvenez-vous de mon coup de cœur pour le dernier livre de Patrick Poivre d’Arvor paru chez Grasset en début d’année : La Vengeance du loup ? J’avais qualifié cette histoire de grande fresque familiale. La vie du jeune Charles et de ses aïeux m’avait totalement happée. La fin du livre laissait supposer une suite à venir, et bien elle est en cours d’écriture par son auteur. J’ai vraiment hâte de la découvrir. En attendant j’ai eu le plaisir de rencontrer cet homme que j’admire et dont j’ai toujours suivi l’actualité professionnelle et littéraire. Voici donc en petit clin d’œil, un souvenir que je partage avec vous ce soir ! Et j’en profite pour vous glisser le lien de ma premier chronique sur ce très beau texte.

https://laparenthesedeceline.com/2019/02/13/la-vengeance-du-loup-une-grande-fresque-familiale/

Belle lecture à tous, chers Amis

Création

Les gris se croisent et se mêlent

PHOTO MER LUCAS

Crédit photo : @selalimentaire

Bonsoir les Amis,

L’un et l’autre s’accordent toujours. L’autre est juste de reflet de l’un. Aujourd’hui leurs gris se croisent et se mêlent, se fondent l’un dans l’autre. L’horizon s’estompe jusqu’à disparaître complètement n’offrant pour vision qu’une masse diffuse et épaisse obstruant la vue. Au loin, un paysage nimbé de brouillard.  Le ciel se colore d’ombres fantomatiques volatiles. La mer sombre s’agite, s’impatiente et menace de bientôt rugir. Comme si elle voulait se défendre de ce ciel bas qui cherche à l’envelopper, l’étouffer ou l’engloutir toute entière. Plus près du rivage, ses cris se font entendre. Elle crache des bruits répétitifs et assourdissants. Des sons qui grondent de l’intérieur. À l’intérieur. Envahissants. Ils se superposent, se croisent, s’entrechoquent. Ces bruits m’évoquent un peu celui du métro quand le sol vibrant résonne jusque dans mes talons. À d’autres instants, quand l’eau se fracasse sur les rochers, ils ressemblent à une gifle qui claque sèchement. Je les entends à droite, à gauche, à proximité de moi ou éloignés. Ils sont étourdissants et hypnotiques à la fois. Mais jamais je ne m’en lasse.

Bonne soirée, chers Amis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coup de cœur

Un matin d’hiver : quand amour et absence cohabitent

Un matin d'hiver

Bonjour les Amis,

Dans Un matin d’hiver, Philippe Vilain relate l’histoire réelle à la fois étrange, extraordinaire et tragique d’une femme amoureuse et mère de famille dont le mari a subitement disparu. Sans raison apparente ni expliquée. Sans bonne ou mauvaise raison. Le récit est rédigé à la première personne, la voix de cette femme courageuse. En lisant ce texte j’ai suivi avec émotion les diverses étapes qu’a traversées l’héroïne. Son désespoir, son sentiment d’abandon, son inquiétude, sa solitude, son ignorance et ses questionnements mais surtout sa rage de vouloir retrouver celui qu’elle aime quoi qu’il lui en coûte. A la recherche de son mari franco-américain, j’ai traversé l’Atlantique jusqu’au Texas puis la Californie, tout en observant sa fillette, Mary, grandir avec ce père absent.

Comment vivre sans savoir ce qu’est devenu la personne avec qui on a choisi de passer sa vie ? Celui avec qui on a donné la vie. Celui qu’on aime par-dessus tout. Avec ce doute permanent sur sa vie ou sa mort. Comment vivre sans son autre soi ? Je n’ose l’imaginer. J’arrive à comprendre ce qui a touché l’auteur dans cette histoire improbable. Philippe Vilain a été le confident de cette femme courageuse, à la suite de quoi son histoire l’a hanté au point de désirer l’écrire. Grand bien lui a pris pour nous lecteurs ! Avec la plume délicate et sensible que nous lui connaissons il a formidablement réussi à devenir cette femme au travers ses mots et à raconter sa formidable histoire d’amour.

Pour le plaisir je vous cite quelques passages que j’affectionne particulièrement pour la beauté des mots :

J’aurais voulu ne rien faire d’autre que l’attendre, essorer le temps qui me séparait d’un prochain rendez-vous…/…

Des boîtes aux lettres qui n’attendaient depuis longtemps ni lettres ni colis, des boîtes où les sentiments se trompaient d’adresse…/…

Ces années ne sont pas tristes, elles ne sont pas…/… Un sentiment d’étrangeté et d’absurde face à sa disparition, d’égarement dans une vie devenue trop grande pour moi…/…

Je vous laisse donc avec ce livre court, efficace, émouvant à dévorer sans plus attendre.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/un-matin-d-hiver-9782246812395-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782246812401/un-matin-d-hiver-roman-philippe-vilain

Pour celles et ceux qui ont l’écriture pour passion et souhaitent la développer et l’affiner, Philippe Vilain anime des ateliers d’écriture. Je vous glisse le lien de son site ainsi que celui de l’école Les Mots à Paris dans laquelle il intervient également. Pour avoir assisté à l’un de ses ateliers pendant deux mois, j’en profite pour témoigner de l’efficacité des conseils reçus, leur pertinence, et la bienveillance de Philippe.

https://philippevilain90.wixsite.com/ecrire

https://lesmots.co/

Bon week-end à tous chers Amis et longue vie à Un matin d’hiver !

Actu·billet d'humeur

Un avion sans elle, suite et fin on TV

téléchargement (1)

Bonsoir les Amis,

Ce soir sur M6, suite et fin de la série Un avion sans elle, adaptée du livre de Michel Bussi. Pour avoir regardé les deux premiers épisodes la semaine dernière, j’ai trouvé cette version télévisuelle intéressante . Elle reproduit plutôt fidèlement l’atmosphère du livre.

Et pour celles et ceux qui n’ont pas encore ouvert les premières pages de ce roman, il est encore temps.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/policier–thriller-u/un-avion-sans-elle-9782258145276-pr

En ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782258094369/un-avion-sans-elle-michel-bussi?ac=1

Bonne soirée à tous chers Amis

Avis de lecture

L’autre fille : lettre à l’absente

img_2363-1

Bonsoir les Amis,

L’autre fille est la sœur décédée d’Annie Ernaux. Comme dans plusieurs ouvrages de son oeuvre, l’auteure écrit ici un récit autobiographique. Il s’agit d’une lettre adressée à sa sœur, bien qu’elle ne lui soit pas destinée. Elle l’est à ses lecteurs. A nous. Les Editions NiL ont lancé il y a quelques années,  une nouvelle collection appelée « Les Affranchis ». Celle-ci propose à des écrivains de rédiger la lettre qu’ils n’ont jamais écrite. C’est dans ce contexte que ce livre a été rédigé puis publié.

Alors elle-même âgée de dix en 1950, elle surprend une conversation entre sa mère et une femme, révélant qu’Annie avait eu une sœur aînée, morte à six ans de la diphtérie, avant sa propre naissance. Les mots terrifiants la cognent, la déchirent, la brûlent, puis la hanteront toujours. Ils m’ont aussi choquée. Surtout quand sa mère déclare :

« Elle ne sait rien, on n’a pas voulu l’attrister. »…/…

Puis à la fin :

« Elle était plus gentille que celle-là. »

Celle là étant Annie Ernaux.

En ce milieu du vingtième siècle, l’enfant n’avait pas le droit à la parole et encore moins aux explications. Seuls les non-dits et le silence étaient susceptibles de camoufler une peine, une blessure. Comme si à ne rien dire, rien ne s’était passé. Annie n’a jamais connu cette sœur tant aimée par ses parents. Elle ne peut donc souffrir du manque mais seulement de l’absence. Au fil des années elle en veut terriblement à sa mère qu’elle ne nomme jamais Maman, mais Elle. Elle lui reproche son manque de communication et ce qu’elle prend pour une préférence envers sa sœur, sans jalousie pour autant.

Annie Ernaux décrit avec une simplicité et une finesse remarquables les effets néfastes de tous ces mots jamais prononcés, de tous ces événements jamais reconnus. Les secrets de famille peuvent avoir des conséquences incommensurables sur la vie ultérieure.

Un autre passage m’a particulièrement marquée :

« Je n’écris pas parce que tu es morte. Tu es morte pour que j’écrive, ça fait une grande différence. »

A partir de là j’ai pris conscience de la puissance de la nécessité d’écrire pour l’auteure. Activité qu’elle exercera remarquablement bien tout au long de sa vie. Elle est d’ailleurs très souvent citée et prise en exemple pour son style dans de nombreux ateliers d’écriture.

Je vous laisse découvrir ce texte court qui n’est pas un roman mais un témoignage épistolaire d’une fille à sa mère, plus qu’à sa sœur.

https://www.culture.leclerc/pageRecherche?q=L%27autre%20fille&univers=all

Ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782841115525/l-autre-fille-annie-ernaux

 

 

Actu·Coup de cœur

Nirvana prend des couleurs Jazz et Reggae

téléchargement

Bonjour les Amis,

Kurt Cubain est mort voilà 25 ans. À cette occasion Wagram sort un album revisité des meilleures chansons du groupe Nirvana version Reggae, Jazz, Pop, ou encore Bossa Nova. Nirvana revisited, a tribute to Nirvana.

Les tempos sont parfois changés, les riffs de guitare différents, la voix n’est plus celle de Kurt Cobain, elle est remplacée par plusieurs artistes. Les mélodies en revanche sont toujours les mêmes et reconnaissables entre toutes. Je compare cet album à un voyage. En l’écoutant j’ai l’impression de m’évader en terrain connu tout en posant un regard neuf sur le paysage. Des détails que je n’avais pas remarqués jusqu’alors m’assaillent. Leur perception n’est plus la même. La lumière a changé, les reliefs sont plus saillants ou plus plats selon les chansons. Le souffle de nouveaux instruments a fait son apparition. De nouvelles sonorités transforment les airs et l’interprétation musicale s’est souvent teintée de douceur. J’ai découvert Nirvana aux couleurs de l’automne.

Je vous incite donc à ouvrir grandes vos oreilles et à vous laisser porter par cette nouvelle musicalité.

Le CD

https://www.culture.leclerc/musique-u/variete-internationale-u/rock-international-u/nirvana-revisited-3596973655820-pr

Le vinyle

https://www.culture.leclerc/musique-u/vinyles-u/variete-internationale-u/rock-international-u/nirvana-revisited-3596973651662-pr

Avis de lecture

Les loyautés ou les démons cachés

Les Loyautés

Bonsoir les Amis,

Je vais de nouveau vous parler de Delphine de Vigan. Cette fois pour son livre Les loyautés paru chez JC Lattès en janvier 2018. C’était le premier livre livre de ce qui semble être aujourd’hui les prémices d’une série sur les sentiments. Après celui-ci, l’auteure a publié Les gratitudes dont je vous ai déjà parlé.

Résumé de l’éditeur :

«Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d’innommable susceptible de se révéler un jour, comme une encre sale, antipathique, se révélerait sous la chaleur de la flamme ? Chacun de nous dissimule-t-il en lui-même ce démon silencieux capable de mener, pendant des années, une existence de dupe ?»

Avec une plume sobre et efficace, l’auteure aborde le mal-être chez les jeunes, l’alcoolisme, la maltraitance, les relations familiales ; les principales thématiques du livre. Mais pas seulement. L’amitié et les jardins secrets de chacun sont présents également. Delphine de Vigan a cette manière bien à elle d’explorer l’intime tout en menant à diverses pistes de réflexion.  En l’occurrence ici, je me suis posé la question de l’importance ou non des liens du sang pour sauver une personne de la noirceur dans laquelle elle sombre. Ici le jeune Théo qui traverse un épisode auto-destructeur n’est pas entendu par sa famille. Seule Hélène, une de ses professeurs va s’inquiéter et tout mettre en oeuvre pour découvrir quel est le mal qui le ronge. Ce qui m’a plu tout particulièrement est la raison pour laquelle elle réagit ainsi. Comme un animal traqué elle a senti le danger pour le jeune garçon. Elle a reconnu l’odeur du mal, celui qui broie et détruit. Il faut avoir vécu des épreuves similaires pour savoir renifler, détecter une telle souffrance. Il suffit alors de savoir lire dans les yeux baissés,  remarquer une attitude fuyante ou observer une posture du corps. Ce qui est invisible aux yeux de tous ne l’est jamais pour qui a vécu les mêmes méfaits.

En cherchant à aider Théo, pour Hélène la boucle est bouclée.

Bonne lecture chers Amis

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/les-loyautes-9782709661584-pr

En ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782709661249/les-loyautes-delphine-de-vigan?ac=1

Actu

Un avion sans elle en série télé

avion sans elle

Bonsoir les Amis,

Ce soir sur M6 seront diffusés les deux premiers épisodes de la série Un avion sans elle, adaptée du livre de Michel Bussi. Cet ouvrage paru en 2013 aux Presses de la cité, avait rencontré un très gros succès. Pour ma part il a été le premier livre que j’ai lu de cet auteur. J’avais beaucoup aimé l’intrigue, bien menée tout au long du récit.

Résumé de l’éditeur :

« 23 décembre 1980. Un crash d’avion dans le Jura. Une petite libellule de 3 mois tombe du ciel, orpheline. Deux familles que tout oppose se la disputent. La justice tranche : elle sera Émilie Vitral. Aujourd’hui, elle a 18 ans, la vie devant elle mais des questions plein la tête. Qui est-elle vraiment ?

Dix-huit ans que Crédule Grand-Duc, détective privé, se pose la même question. Alors qu’il s’apprête à abandonner, la vérité surgit devant ses yeux, qu’il referme aussitôt, assassiné.

Il ne reste plus à Émilie qu’un vieux carnet de notes, des souvenirs, et Marc, son frère, pour découvrir la vérité… »

Michel Bussi avait réussi à m’emmener avec Crédule Grand-Duc sur les traces de cette petite fille et celles des familles qui se revendiquaient être la sienne.

Il ne reste plus qu’à comparer la série TV avec le livre pour savoir si le pari est tenu de respecter l’atmosphère de ce roman noir. Bruno Solo et Agnès Soral entre autres acteurs me donnent à penser que ce moment télévisé devrait être agréable.

A suivre donc ce soir sur M6 ! Belle soirée chers Amis

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/policier–thriller-u/un-avion-sans-elle-9782258145276-pr

En ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782258094369/un-avion-sans-elle-michel-bussi?ac=1