Coup de cœur

Le berceau : un tendre roman contemporain

img_1094

Bonjour les Amis,

Que faites-vous donc encore assis dans votre canapé à me lire ? Connectés, téléphone à la main. Levez-vous et filez acheter Le berceau de Fanny Chesnel paru chez Flammarion cette semaine ! Ou achetez le de suite en ebook. Ce second livre de l’auteure d’origine cherbourgeoise (tourlavillaise plus précisément) est une petite perle. Je viens de refermer le livre sur la dernière page et c’est un sentiment de plénitude qui m’envahit.

Fanny, avec ton récit aussi touchant que drôle, tu m’as glissée dans la valise de Joseph au-delà de l’océan Atlantique. Avec lui j’ai déserté notre beau Cotentin que tu décris si bien. Avec lui j’ai rencontré Abigail, cette jeune mère porteuse fougueuse, à la fois débordante d’énergie et de colère contre le monde qui l’entoure. J’ai assisté à la naissance de leur relation si attendrissante. Le temps de la lecture, je suis devenue l’ombre de ce normand rustre et sensible. Tu as su grâce à ton écriture fine et métaphorique aborder des thèmes contemporains sans jugement aucun de ta part. Sous le seul prisme des personnages. Homosexualité, GPA, deuil, famille, ruralité constituent entre autres la toile de fond de ton magnifique roman.

Voici donc un récit émouvant, rafraîchissant, avec des personnages attachants. Un récit qui aborde des sujets graves avec une rare tendresse écrit d’une plume particulièrement riche et créative. J’ai adoré ! Ne tardez plus, ouvrez la première page et vous non plus ne lâcherez plus ce livre original. Bonne lecture chers Amis et à très vite Fanny.

« Joseph fabrique le berceau de sa première petite-fille, lorsqu’un coup de téléphone l’interrompt. Un crash d’avion : son fils dedans, son gendre aussi. Et la petite alors ? Sauve, bien vivante ! Prête à naître, car grandissant dans le ventre d’une mère porteuse canadienne choisie par le couple homosexuel. Joseph n’a jamais foutu les pieds hors de sa Normandie natale, il a passé sa vie dans une ferme, vendu ses vaches, enterré sa femme : il n’a plus que cette enfant en tête. Alors il part. À la rencontre de la minuscule promesse qui prolonge l’existence de son fils. À la rencontre de la jeune étrangère, farouche et indomptable, qui la couve. Rien n’est simple dans cette histoire, mais il se lance, à plein régime, dans une réinvention audacieuse et poignante de la famille contemporaine. »
En ebook :
Pour rappel, Fanny Chesnel avait écrit un premier roman paru en 2011 chez Albin Michel. Une jeune fille aux cheveux blancs a été adapté ensuite au cinéma avec Fanny Ardant, Laurent Lafitte et Patrick Chenais sous le titre Les beaux jours.
Le livre :
L’ebook :

 

 

 

Rentrée littéraire 2018

Tous les hommes désirent naturellement savoir

NINA B

Bonsoir les Amis,

Voilà, j’ai fermé le nouveau livre de Nina Bouraoui sur sa dernière page. Tous les hommes désirent naturellement savoir, paru aux éditions JC Lattès le 22 août. J’avais déjà eu envie d’en ouvrir la première page en juin, avant sa sortie officielle, tandis que je voyais l’auteure le présenter. J’ai eu cette chance de l’entendre parler elle-même, avec ses propres mots et sa propre émotion du contenu de ce nouveau né. Sa détermination à vouloir révéler qui elle est vraiment mêlée à sa fragilité apparente m’avait touchée. Le temps a passé, m’a dépassée, et ce livre était resté sur ma PAL (pile à lire) jusqu’à ce que je rencontre à nouveau Nina Bouraoui la semaine dernière. Après avoir revu l’auteure, j’ai réalisé qu’il me fallait vraiment découvrir ses écrits au plus vite.

J’ai voyagé avec douceur entre l’Algérie, la France et son homosexualité. Elle dit elle-même avoir trois nationalités. Homosexuelle née d’une mère française et d’un père algérien. J’ai erré avec Nina dans Paris et le milieu des filles, J’ai traversé le désert algérien avec sa mère et sa sœur. J’ai découvert ses premiers émois. J’ai compris cette souffrance inconnue. Nina raconte l’origine de l’amour, la naissance du désir et celle de la peur.

Ce livre est écrit avec une alternance rythmée entre les chapitres. Ils m’ont emportée d’une époque à une autre, d’un pays à un autre. Entre Souvenir et Devenir. C’est la première fois que l’auteure révèle aussi nettement son homosexualité, son identité comme elle la décrit, et la difficulté à l’assumer surtout quand elle est jeune. Alors que pourtant, qui peut donc avoir la légitimité pour porter un jugement sur la sexualité d’autrui ?

Lors de son intervention à La Grande Librairie hier soir, elle a expliqué avoir ressenti une réelle colère et une envie d’oser parler plus ouvertement il y a cinq ans, lors des polémiques sur le mariage pour tous. Elle ne supportait plus les humiliations entendues. Sa détermination à être elle-même l’a menée à cette écriture violente.

« L’écriture n’apaise pas. C’est le feu sur le feu. »

Elle a conclu son entretien en déclarant qu’elle est peut-être écrivain car elle est homosexuelle…

Bonne lecture à tous chers Amis

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/tous-les-hommes-desirent-naturellement-savoir-9782709660686-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782709660259/tous-les-hommes-desirent-naturellement-savoir-nina-bouraoui