De belles perspectives pour La petite dernière de Fatima Daas

Bonjour les Amis,

Je vous ai déjà parlé d’un premier roman pour lequel j’ai eu un coup de cœur en rentrée littéraire. La petite dernière de Fatima Daas. Cette auto-fiction qui relate l’enfance de la jeune femme au sein d’une famille musulmane et pratiquante où l’amour et la sexualité sont tabous. Son attirance pour les femmes est alors difficile à avouer. Paru chez Noir sur blanc en août, le roman s’exporte avec succès et les ventes explosent. 

Une future parution poche est déjà envisagée, quant au cinéma et au théâtre, tous deux sont vivement intéressés pour d’éventuelles adaptations.

En attendant, l’ouvrage a déjà été sélectionné par les prix du Premier roman, Stanislas et Le Monde 2020. A vingt-cinq ans, Fatima Daas peut déjà se féliciter de ce joli parcours.

Je vous glisse le lien de ma chronique pour ce livre pudique et puissant à la fois.

https://laparenthesedeceline.com/2020/09/11/la-petite-derniere-confrontation-entre-religion-et-sexualite/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :