Coup de cœur·Rentrée littéraire 2018

Douce en librairie demain

img_7400

Bonsoir les Amis,

Le voici enfin ! le nouveau roman de Sylvia Rozelier sera dès demain en librairie. Je vous avais déjà conseillé de le pré-commander, désormais vous allez pouvoir en savourer le récit dès la première page.

Si vous aviez échappé à cette chronique, cliquez sur le lien ci-dessous pour la découvrir sans attendre.

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4293

Avis de lecture

Lettre d’une inconnue

Bonjour les Amis,

Je vais évoquer avec vous aujourd’hui une magnifique nouvelle de Stefan Zweig, célèbre écrivain autrichien, publiée en 1922 et traduite en français pour la première fois en 1927. Lettre d’une inconnue. Je vous vois déjà objecter que cette lecture n’est pas vraiment contemporaine en comparaison à celles que je vous chronique habituellement. En revanche cette nouvelle n’en reste pas moins extrêmement agréable à lire et son contenu n’a pas d’âge. L’amour inconditionnel et les tragédies sont intemporels. Même si ce contexte en particulier est quelque peu difficile à imaginer de nos jours. Mais n’est-ce pas une des qualités premières de la littérature que d’emmener le lecteur là où il ne saurait aller seul ? Sur des chemins qu’il lui serait impossible d’arpenter au moment de sa lecture ?

Cette histoire que je narrerai très peu pour en garder toute la saveur lors de votre propre découverte, est écrite avec toute la poésie et le talent magistral dont Stefan Zweig sait parfaitement faire preuve. Je dirai juste que passion, fantasmes, dévouement et indifférence en sont les maîtres mots.

Je vous souhaite une très courte et très belle lecture !

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/contes-et-legendes-u/lettre-d-une-inconnue-9782070469826-pr#divdetaille

Existe en version ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782253175094/lettre-d-une-inconnue-stefan-zweig

 

Rentrée littéraire 2018

Douce : une relation addictive

img_5870

Bonjour les Amis,

Douce. Voici un nouveau roman signé Sylvia Rozelier, qui démontre à quel point l’emprise d’un homme sur une femme peut parfois devenir nocive. Douce est le surnom qu’un amant donne à sa maîtresse. Cette dernière vivra pendant huit années un amour passionnel impossible. Un amour tiraillé entre attente, solitude, possession, dépendance, mensonge, trahison et jalousie. Est-ce vraiment cela l’amour ? Le véritable ? Les contours ont-ils si peu d’importance ? Aimer au point de s’oublier, est-ce réellement aimer ?  La passion doit-elle passer par ces méandres ? Quel est donc ce pouvoir que l’amant distille autour de lui tel un venin ? Son amant est une réelle addiction pour Douce. Une addiction dont elle a beaucoup de mal à se sevrer. Pourtant dès le début de leur relation, Douce sent tout au fond d’elle une sorte de danger, or elle l’occulte, préférant ne marcher que dans les traces de ce que lui dicte son cœur. Préférant laisser la raison sur le bas-côté. Je vous laisse découvrir jusqu’où cette décision la mènera.

Bonne lecture à tous chers Amis

Cet ouvrage paraîtra le 30 août or il est déjà possible de le pré-commander en version papier sur :

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/douce-9782847423907-pr