billet d'humeur

Nouvelles méthodes pour aborder la lecture : à suivre cette semaine

img_0713-1

Bonjour les Amis,

J’espère que cette semaine a bien commencé pour vous hier. De mon côté elle a bien démarré, riche en écriture. Je vous présenterai donc ces prochains jours,  deux livres d’Eric-Emmanuel Schmitt, un livre jeunesse fraîchement publié et à l’occasion de la Nuit de la lecture qui se déroulera ce samedi 19 un peu partout en France, je vous parlerai d’un joli texte revisité et illustré. Par ces chroniques, je vous présenterai de nouvelles manières d’aborder la lecture.

Puis qui sait, peut-être d’autres surprises trouveront-elles leurs places également sur le blog ? Donc rendez-vous est pris très vite pour de nouveaux avis de lectures et de nouvelles découvertes.

Passez tous une excellente journée chers Amis et à bientôt.

 

Actu·Idées cadeaux

Sélection Prix des Ados de Deauville 2019

img_0044

Bonjour les Amis,

Je vous ai déjà parlé du Prix des Ados de Deauville. Créé en 2009, le Prix des Ados est une initiative conjointe des Espaces Culturels E. Leclerc de Normandie et du Festival Livres & Musiques de Deauville. Le comité de lecture, composé d’enseignants, de documentalistes, de libraires des Espaces Culturels, des organisateurs du Festival et d’adolescents, consacre son été à la sélection de quatre ouvrages dont le fil conducteur est la musique. Pendant l’année scolaire, les classes de 3ème et de 2nde de la région explorent les univers multiples des livres et travaillent la sélection, réalisent des projets écrits, vidéo, musicaux, plastiques… puis votent pour leur livre préféré.

Lors de la journée scolaire en mai, une grande cérémonie de remise du Prix des Ados, animée par un journaliste littéraire et alternant débats et sets musicaux, réunit les auteurs et plus de 1500 jeunes jurés venus de toute la région pour l’occasion.

La sélection du Prix des Ados de Deauville 2019 est désormais connue. Je la partage avec vous car cette année encore elle est formidable, et pourrait être une excellente idée de cadeaux à glisser sous le sapin. La lecture chez les jeunes est primordiale, ne l’oublions jamais, ne les privez donc pas ! Alliée à la musique elle ne peut que devenir plus attractive encore.

Plus d’infos sur le lien ci-dessous :

https://prixdesados.wordpress.com/2018/09/03/selection-2019/

Bonne lecture chers jeunes Amis.

Avis de lecture

La femme qui ne vieillissait pas : seule la jeunesse éphémère est précieuse…

delacourt

Bonjour les Amis,

Qui d’entre vous aimerait ne pas vieillir physiquement ? Je suis certaine qu’instinctivement vous seriez nombreux à jubiler rien qu’en l’imaginant. Et bien moi, non. Pas envie. Cette idée ne me fait pas particulièrement vibrer. En tous cas moins que le regard que l’être aimé qui partage ma vie porte sur moi. Tant que ses yeux brilleront en décryptant ma vie entière écrite sur mon visage et dans les petits sillons qui s’y sont confortablement installés, rien ne me fera changer d’avis. Il peut y lire tant qu’il le souhaite mes douleurs et mes joies, et je le laisse faire avec délectation ! L’essentiel est de traverser ce temps ensemble sans tenir compte des métamorphoses.

C’est aussi ce dont aurait rêvé Betty (ex Martine), l’héroïne. La femme qui ne vieillissait pas.

« À quarante-sept ans, je n’avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d’oie ni ride du sillon nasogénien, d’amertume ou du décolleté; aucun cheveu blanc, aucune cerne; j’avais trente ans, désespérément. »

C’est un roman qui aborde une thématique originale et contemporaine. Un phénomène très présent dans notre société actuelle. La jeunesse éternelle ou comment ne pas vieillir. Cependant, il est abordé ici sous un angle complètement opposé à ce qu’on a l’habitude d’entendre, de voir ou de lire. Betty ne vieillit pas, elle a trente ans pour longtemps sans l’avoir décidé. Et surtout en conservant sa fraîcheur et sa beauté naturelles. Elle n’a aucun recours au savoir faire d’un chirurgien esthétique, contrairement à sa meilleure amie. Elle n’a pas la faiblesse de croire que des mains expertes pouvent être magiciennes. Elle n’en a pas besoin surtout. Elle reste jeune sans que la superficialité ne s’inscrive avec vulgarité sur son visage.

En revanche, la cohabitation de cet état avec son entourage s’avère de plus en plus difficile et douloureuse. Grégoire Delacourt décrit parfaitement toutes les contraintes liées à cette jeunesse éternelle. J’aime beaucoup également sa manière de présenter des pans de vie juste par de menus détails. L’auteur en évoquant une coupe de cheveux, une forme de pantalon, un tube musical ou la mort d’un artiste permet au lecteur de se situer dans le temps. Il réalise cette prouesse avec beaucoup de douceur et de poésie. Je me suis littéralement laissée bercée et portée par son écriture fluide et féminine.

Ce livre est une véritable ode à l’amour. Ce véritable amour qui parfois trébuche mais jamais ne faiblit. Cet amour niché au creux du ventre pour l’éternité tel un cœur battant.

Bonne lecture chers Amis !

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-femme-qui-ne-vieillissait-pas-9782709661836-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782709662093/la-femme-qui-ne-vieillissait-pas-gregoire-delacourt

 

 

 

 

Coup de cœur

Prix Landerneau jeunesse

Chers Amis,

Et si nous parlions jeunesse aujourd’hui ?

Les Espaces Culturels E.Leclerc ont remis cette semaine le prix Landerneau jeunesse à « Aspergus et moi » publié aux Éditions Sarbacane
Michel-Edouard Leclerc était accompagné de Timothée de Fombelle pour annoncer la bonne nouvelle aux auteurs Didier Levy et Pierre Vaquez – Manières Noires

Retrouvez ce livre sur le site :

https://www.culture.leclerc/livre-u/jeunesse-u/des-3-ans-u/albums-u/aspergus-et-moi-9782377310203-pr

http://editions-sarbacane.com/aspergus-et-moi/