Coup de cœur

La Vengeance du loup : une grande fresque familiale

CVT_La-vengeance-du-loup_9321

Bonjour les Amis,

C’est avec plaisir et impatience que je retrouvais la plume de Patrick Poivre d’Arvor en ouvrant son dernier livre paru chez Grasset la semaine dernière : La Vengeance du loup. Puis c’est avec délectation que j’ai poursuivi ma lecture. Immédiatement, l’histoire de Charles m’a happée. Cette grande fresque familiale sur trois générations d’hommes m’a transportée entre Paris, Alger, Marseille et de nouveau Paris avec une fin bretonne. Le jeune Charles perd sa maman à l’âge de douze. Sur son lit de mort elle lui fait une confidence qui va bouleverser sa vie et l’amener à faire des rencontres importantes pour lui. Charles découvrira un pan de sa vie et celle de sa famille qu’il ignorait complètement. La plume fine, épurée et efficace de l’auteur m’a transportée dans ce récit poignant. Même si de graves sujets que je ne dévoilerai pas sont abordés, ils le sont avec finesse et poésie. Jamais une scène d’amour physique ou de violence n’est décrite trop crûment.  Sans pour autant en minimiser l’intensité. Personnellement j’apprécie beaucoup.

Jusqu’où peut-on aller par amour ?  Peut-il nous faire franchir nos propres limites ? A quel point les circonstances de la vie nous amènent-elles sur des chemins parfois tortueux, parfois ambitieux ? Rien n’est écrit d’avance. Notre passé est ancré en nous, il nous façonne et dirige souvent notre vie.

Ce livre est divisé en deux grandes parties et la fin laisse suggérer une suite à venir. J’ai déjà hâte de la découvrir. Monsieur Poivre d’Arvor, quand pouvons-nous attendre ce prochain épisode ?

J’ai toujours admiré l’homme, le journaliste et l’écrivain, je suis donc ravie aujourd’hui de pouvoir m’exprimer sur un de ses ouvrages.

https://www.culture.leclerc/pageRecherche?q=LA+VENFEANCE+DU+LOUP&univers=all

En ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782246818106/la-vengeance-du-loup-roman-patrick-poivr

Bonne lecture chers Amis.

 

billet d'humeur

Chronique à venir : la Vengeance du loup

CVT_La-vengeance-du-loup_9321

Bonsoir les Amis,

Ce petit mot juste pour vous dire que je vous parlerai bientôt du dernier livre de Patrick Poivre d’Arvor paru chez Grasset en janvier dernier. La Vengeance du loup. Une très jolie histoire que je viens de commencer à lire et qui déjà me plait beaucoup. On y retrouve la plume délicate de l’auteur et ses récits de vie bien construits. Je ne vous ai encore jamais parlé de lui ou plutôt de ses ouvrages que pour la plupart j’apprécie grandement. Je vais donc bientôt y remédier. Laissez moi juste le temps de finit cette belle lecture. A très vite.

Bonne soirée à tous chers Amis.

 

Coup de cœur

Le berceau : un tendre roman contemporain

img_1094

Bonjour les Amis,

Que faites-vous donc encore assis dans votre canapé à me lire ? Connectés, téléphone à la main. Levez-vous et filez acheter Le berceau de Fanny Chesnel paru chez Flammarion cette semaine ! Ou achetez le de suite en ebook. Ce second livre de l’auteure d’origine cherbourgeoise (tourlavillaise plus précisément) est une petite perle. Je viens de refermer le livre sur la dernière page et c’est un sentiment de plénitude qui m’envahit.

Fanny, avec ton récit aussi touchant que drôle, tu m’as glissée dans la valise de Joseph au-delà de l’océan Atlantique. Avec lui j’ai déserté notre beau Cotentin que tu décris si bien. Avec lui j’ai rencontré Abigail, cette jeune mère porteuse fougueuse, à la fois débordante d’énergie et de colère contre le monde qui l’entoure. J’ai assisté à la naissance de leur relation si attendrissante. Le temps de la lecture, je suis devenue l’ombre de ce normand rustre et sensible. Tu as su grâce à ton écriture fine et métaphorique aborder des thèmes contemporains sans jugement aucun de ta part. Sous le seul prisme des personnages. Homosexualité, GPA, deuil, famille, ruralité constituent entre autres la toile de fond de ton magnifique roman.

Voici donc un récit émouvant, rafraîchissant, avec des personnages attachants. Un récit qui aborde des sujets graves avec une rare tendresse écrit d’une plume particulièrement riche et créative. J’ai adoré ! Ne tardez plus, ouvrez la première page et vous non plus ne lâcherez plus ce livre original. Bonne lecture chers Amis et à très vite Fanny.

« Joseph fabrique le berceau de sa première petite-fille, lorsqu’un coup de téléphone l’interrompt. Un crash d’avion : son fils dedans, son gendre aussi. Et la petite alors ? Sauve, bien vivante ! Prête à naître, car grandissant dans le ventre d’une mère porteuse canadienne choisie par le couple homosexuel. Joseph n’a jamais foutu les pieds hors de sa Normandie natale, il a passé sa vie dans une ferme, vendu ses vaches, enterré sa femme : il n’a plus que cette enfant en tête. Alors il part. À la rencontre de la minuscule promesse qui prolonge l’existence de son fils. À la rencontre de la jeune étrangère, farouche et indomptable, qui la couve. Rien n’est simple dans cette histoire, mais il se lance, à plein régime, dans une réinvention audacieuse et poignante de la famille contemporaine. »
En ebook :
Pour rappel, Fanny Chesnel avait écrit un premier roman paru en 2011 chez Albin Michel. Une jeune fille aux cheveux blancs a été adapté ensuite au cinéma avec Fanny Ardant, Laurent Lafitte et Patrick Chenais sous le titre Les beaux jours.
Le livre :
L’ebook :

 

 

 

Coup de cœur

Agatha Christie la Reine du crime

img_0621

Bonsoir les Amis,

Ce n’est pas la peine de vous la présenter j’imagine ? ou plutôt j’espère… Que vous l’ayez déjà lue ou non, ce nom est forcément déjà parvenu un jour ou l’autre à vos oreilles.

Agatha Christie, née Agatha Mary Clarissa Miller en 1890 et morte en 1976 est la plus grande auteure britannique de romans policiers de son époque, la plus lue chez les Anglo-Saxons après Shakespeare. Traduite dans le monde entier, elle est surnommée la « Reine du crime ». On retrouve dans tous ses récits l’un ou l’autre de ses deux personnages favoris qui sont sa signature. Hercule Poirot, détective professionnel belge et Miss Marple, détective britannique amateur et âgée. Je n’ai jamais réussi à déterminer quel était mon préféré ! Pour tenter de trouver une réponse je passais d’une histoire à une autre et je recommençais à l’infini. J’ai ainsi fini par lire presque tous ses romans, sans pouvoir ni répondre à cette question ni juger de mon titre favori. J’ai découvert l’univers du roman policier grâce à cette auteure dès mon adolescence. Ce n’était d’ailleurs pas tâche difficile car la plupart des titres étaient parsemés dans la maison de mon enfance. De la table de chevet de ma mère, à la bibliothèque, en passant par le salon ou ma chambre. Ils nous suivaient partout dans la demeure familiale et ailleurs, en vacances ou en voyage. Dans l’écriture on décèle indéniablement le ton britannique du début du vingtième siècle. Un langage posé avec des personnages souvent dans la retenue, même pour les plus exubérants d’entre eux. La résolution de ses enquêtes apparaît souvent comme improbable. Sa manière d’écrire, de mener les intrigues ou de décrire les personnages est souvent évoquée en ateliers d’écriture. Agatha Christie représente un modèle pour bons nombre d’écrivains aujourd’hui. Relire ces histoires, parce que oui, ça m’arrive encore régulièrement, me plaît toujours autant et me renvoie avec plaisir aux débuts de mes découvertes littéraires.

Quelques titres ont été adaptés au cinéma, à la télévision ou encore dans des jeux vidéo, comme Le Crime de l’Orient-Express, Dix petits nègres, Mort sur le Nil, Le train de 16h50 et Témoin à charge.

Je vient de terminer la relecture du Train de 16h50, et une fois de plus je me suis régalée.

Quant à la vie de l’auteure, elle a longtemps fait parler dans les chaumières britanniques et bien au-delà. Agatha Christie aurait disparu pendant environ deux semaines sans qu’elle ne puisse expliquer elle-même son absence. Mise en scène de sa part pour mettre dans l’embarras son mari adultérin ? C’est une éventualité qui fut suggérée à l’époque des faits. Cette disparition, volontaire ou non a en tous les cas permis d’alimenter l’imaginaire de certains écrivains. Je reviendrai plus tard sur ce sujet avec titres de livres à l’appui.

Bonne lecture chers Amis ou bonne découverte si c’est une première fois. Vous verrez, vous ne regretterez pas.

Idées cadeaux·Rencontre

Goldman sucks sous le sapin ?

img_9994GOLDMAN SUCKS

Bonjour les Amis,

Une petite redite pour certains sans doute, une découverte pour d’autres peut-être… Mais il n’est jamais trop tard pour aller à la rencontre d’un texte et d’un auteur qu’on appréciera. Souvenez-vous, au printemps dernier je vous avez raconté l’enthousiasme que j’avais montré à tourner les pages de Goldman sucks écrit par Pascal Grégoire (Le Cherche-midi). Je vous l’évoque à nouveau suite à ma rencontre avec l’auteur hier. J’ai eu le plaisir de le recevoir en séance de dédicaces, avec quatre autres écrivains. La rencontre avec cet homme très sympathique qui correspond à l’image que je m’étais faite de lui, m’incite à vous conseiller à nouveau vivement de lire son livre.

Noël approche à grands pas et voici donc une excellente idée de cadeau à glisser sous le sapin ! Un roman court, efficace et drôle à mettre entre toutes les mains.

Voici un petit rappel de ma précédente chronique à son sujet :

Avec Goldman sucks, Pascal Grégoire nous entraîne dans un road-trip familial drôle et chahuté de la France aux USA, sur un fond de crise à la fois des subprimes et de la quarantaine. La très jolie couverture est en parfaite adéquation avec l’atmosphère du livre. Les personnages sont tendres et leurs relations entre eux très palpables. Derrière une vision un peu utopique du nouveau monde dont rêve le héros, se cachent quelques constats bien ancrés dans la  « vraie vie ». Trois des principaux événements qui se déroulent dans ce livre sont des faits réels. L’auteur dénonce ici de manière romancée une société de spéculations totalement dénuée d’humanité.

Résumé de l’éditeur Le Cherche Midi :

« Du jour au lendemain, Corentin Pontchardin perd tout. Simultanément victime de la crise des subprimes et de sa propre crise de la quarantaine, celui qui conjuguait avec succès vie professionnelle – au ministère des Finances – et vie privée voit son monde s’écrouler.
Bien décidé à partir en guerre contre la banque qui a causé sa perte, la toute-puissante Goldman Sachs, Corentin embarque femme, enfant et beaux-parents aux États-Unis dans une aventure épique jalonnée de rencontres inattendues…/… »

Pascal Grégoire est un auteur à suivre ! Sans ne rien dévoiler, je crois savoir que nous entendrons un jour à nouveau parler de lui…

Rendez-vous sur :

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/goldman-sucks-9782749158037-pr

Ou sur la elibrairie :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782749158044/goldman-sucks-pascal-gregoire

Bonne lecture chers Amis.

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4122

Avis de lecture

Ailleurs si j’y suis : Antoine Laurain

laurain

Bonjour les Amis,

Et oui, une fois de plus je vais vous parler d’Antoine Laurain, un auteur que j’aime tout particulièrement. Il s’agit de son tout premier roman, Ailleurs si j’y suis, paru aux éditions Le Passage. Un livre rafraîchissant à l’écriture fine et ciselée. Dans la veine de David Foenkinos avec pour l’un comme pour l’autre la maîtrise d’une écriture très posée.

Il s’agit ici de l’histoire d’un brillant avocat passionné d’objets d’art qui passe son temps libre dans les ventes aux enchères jusqu’au jour où l’acquisition d’un tableau va complètement bouleverser sa vie. Au fil de la lecture j’ai compris sa quête de la beauté et de l’amour. Sa quête pour donner un sens à sa vie. Ce roman tend vers le style fantastique avec quelques pointes d’humour, c’est un petit régal court et tout à fait distrayant.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/ailleurs-si-j-y-suis-9782847420975-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782847423044/ailleurs-si-j-y-suis-antoine-laurain

 

 

 

Avis de lecture

Une rhapsodie française : un roman contemporain à souhait

IMG_1853

Bonsoir les Amis,

J’ai déjà évoqué devant vous cet ouvrage d’Antoine Laurain, or je ne vous l’avais jamais réellement présenté.

« Une rhapsodie est un mouvement musical dans lequel il se passe beaucoup de choses, et bien il se passe beaucoup de choses dans le livre », dit l’auteur.

Une lettre, reçue un matin avec trente-trois années de retard, pourrait bouleverser la vie de musiciens d’un ancien groupe de musique pop new wave.

Plusieurs protagonistes hauts en couleurs, aux personnalités et aux vies complètement différentes, dans ce roman à la fois très contemporain et un peu nostalgique des années 80. Le personnage principal, qui reçoit la fameuse lettre, se lance dans un parcours initiatique pour retrouver ses anciens camarades. Mon préféré est JBM un riche entrepreneur du Net, grand visionnaire modeste et pudique. J’ai également pu imaginer quelques individus bénéficiant actuellement d’une notoriété publique, tandis que d’autres personnages sont clairement cités et identifiés. L’auteur dresse ainsi un portrait de la France de nos jours. J’aime beaucoup l’ambiance qui règne dans ces pages écrites avec la sobriété propre à Antoine Laurain. Une petite pointe de romantisme vient également discrètement s’y glisser.

Passons-nous à côté de nos vies ? Nos vies auraient-elles pu être autres ? Ces questions, chacun d’entre nous nous se les a déjà posées.

La plume claire, fluide et moderne d’Antoine Laurain me pousse à le suivre avec beaucoup d’attention.
J’avais déjà beaucoup aimé Chapeau de Mitterrand (prix Landerneau découverte 2012) et La femme au carnet rouge (2014), ainsi que Millésime 54 publiés chez Flammarion.
Ouvrage à dévorer sans modération et rapidement ! N’hésitez plus chers amis.

Bonne lecture.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/rhapsodie-francaise-9782081360082-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782081360099/rhapsodie-francaise-antoine-laurain

 

Coup de cœur

La nuit et des poussières : un récit de solitude

img_6794

Bonsoir les Amis,

Me voilà de retour ce soir avec un très beau texte. La nuit et des poussières. Jean-Baptiste Gendarme, qui ne commet pas ici, et de loin, sa première perle littéraire, nous narre ici, une grande histoire sur la solitude moderne. La vie de Soren, moins de quarante, marié et père de deux jeunes enfants a toujours été bercée par la maladie et la mort. Au point qu’elles en deviennent obsessionnelles pour lui. Sa vie d’adulte ne lui épargne pas non plus d’autres difficultés qui lui semble insurmontables. Tout le récit se déroule le temps d’une seule nuit, sur la route, au cours de laquelle j’ai vu défiler toute sa vie, ses joies comme ses méandres. Un texte extrêmement bien mené avec une écriture parfaitement maîtrisée, pure, efficace et aboutie. Je n’ai deviné l’issue qu’au moment opportun. Un peu comme dans une nouvelle à chute.

Ce livre questionne sur la solitude alors qu’on peut vivre entouré. Sur les conséquences de l’absence d’écoute, le manque de reconnaissance et d’utilité ainsi que le manque d’amour. Les effets peuvent être absolument intolérables et dramatiques.

Il se trouve que je viens également de terminer la lecture d’un livre sur les bienfaits de la méditation et de la gratitude. Je vous en reparlerai plus longuement dans une chronique consacrée. Or je ne peux m’empêcher de penser que si Soren avait pratiqué ces méthodes peut-être que la perception de sa vie aurait été différente. Ses actes aussi par conséquent.

En attendant, je ne peux que vous conseiller de vous plonger immédiatement dans La nuit et des poussières. Même si il faut le reconnaître, le sujet n’est pas gai, comme moi, j’en suis certaine, vous le lirez sans lever le nez une seconde.

Je vous souhaite un joli moment de littérature !

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-nuit-et-des-poussieres-9782072755859-pr

Existe aussi en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782072755880/la-nuit-et-des-poussieres-jean-baptiste-gendarme

Coup de cœur

La mélancolie du kangourou : un roman lumineux

Bonsoir les Amis,

La voici de retour. Laure Manel avec ce nouveau titre La mélancolie du kangourou (aussi surprenant que son roman paru l’an dernier La délicatesse du homard).

Ce roman comme le précédent, m’a emportée avec douceur au cœur des vies bouleversées et bouleversantes de trois protagonistes tous aussi attachants les uns que les autres. Antoine, un jeune papa veuf ; Lou, sa petite fille, et Rose, une jeune fille au pair. Tout au long de la lecture j’ai réussi à me mettre alternativement dans la peau de chacun des personnages d’Antoine et de Rose. L’écriture délicate de Laure Manel exprime des sentiments forts avec beaucoup de pudeur. C’est une véritable mise en lumière du deuil et de la résilience dans un cocon de confiance, d’amour et filiation. L’auteure parvient à révéler les points positifs qui sont toujours sous-jacents dans chaque épreuve de la vie. Le plus difficile étant d’en prendre conscience et de vouloir l’accepter. Tout comme la remise en question des centres d’intérêts d’Antoine.

« Et si au lieu d’Avoir, il essayait d’Etre ? »

L’espoir et la bienveillance sont très présents. Une fois plongée dans ce roman, jusqu’à la dernière page j’avais beaucoup de mal à le poser. Il s’agit d’une histoire émouvante mais facile à lire à mettre en toutes les mains.

Très agréable lecture à tous chers Amis. Une fois n’est pas coutume, j’ose reconnaître avoir eu une pensée toute particulière à la lecture de ce roman…

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-melancolie-du-kangourou-9782749934679-pr#divdetaille

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782749937229/la-melancolie-du-kangourou-laure-manel

Pour rappel, il y a un an je vous avais écrit une chronique sur La délicatesse du homard dont je vous mets le lien ci-dessous :

http://www.michel-lafon.fr/livre/1875-La_Delicatesse_du_homard.html

 

Fête des pères

Goldman Sucks : un roman contemporain acerbe et drôle

Bonjour les Amis,GOLDMAN SUCKS

Je vous présente aujourd’hui un premier roman signé Pascal Grégoire. Avec Goldman sucks, il nous entraîne dans un road-trip familial drôle et chahuté de la France aux USA, sur un fond de crise à la fois des subprimes et de la quarantaine. La très jolie couverture est en parfaite adéquation avec l’atmosphère du livre. Les personnages sont tendres et leurs relations entre eux très palpables. Derrière une vision un peu utopique du nouveau monde dont rêve le héros, se cachent quelques constats bien ancrés dans la  « vraie vie ». Trois des principaux événements qui se déroulent dans ce livre sont des faits réels. Pascal Grégoire dénonce ici de manière romancée une société de spéculations totalement dénuée d’humanité.

Résumé de l’éditeur Le Cherche Midi :

« Du jour au lendemain, Corentin Pontchardin perd tout. Simultanément victime de la crise des subprimes et de sa propre crise de la quarantaine, celui qui conjuguait avec succès vie professionnelle – au ministère des Finances – et vie privée voit son monde s’écrouler.
Bien décidé à partir en guerre contre la banque qui a causé sa perte, la toute-puissante Goldman Sachs, Corentin embarque femme, enfant et beaux-parents aux États-Unis dans une aventure épique jalonnée de rencontres inattendues…/… »

J’ai vraiment pris plaisir à découvrir ce roman très contemporain et facile à lire. Un livre court et efficace à mettre entre toutes les mains et pourquoi pas en particulier celle des Papas dont c’est la fête ce dimanche ? Votre cadeau est tout trouvé.

Pascal Grégoire est un auteur à suivre !

Rendez-vous sur :

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/goldman-sucks-9782749158037-pr

Ou sur la elibrairie :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782749158044/goldman-sucks-pascal-gregoire

Et si vous souhaitez rencontrer l’auteur, il signera ses ouvrages le samedi 23 juin prochain de 14 heures à 18 heures à l’espace culturel E.Leclerc de Nogent-le-Rotrou.

Bonne lecture chers Amis.