Avis de lecture

Une rhapsodie française : un roman contemporain à souhait

IMG_1853

Bonsoir les Amis,

J’ai déjà évoqué devant vous cet ouvrage d’Antoine Laurain, or je ne vous l’avais jamais réellement présenté.

« Une rhapsodie est un mouvement musical dans lequel il se passe beaucoup de choses, et bien il se passe beaucoup de choses dans le livre », dit l’auteur.

Une lettre, reçue un matin avec trente-trois années de retard, pourrait bouleverser la vie de musiciens d’un ancien groupe de musique pop new wave.

Plusieurs protagonistes hauts en couleurs, aux personnalités et aux vies complètement différentes, dans ce roman à la fois très contemporain et un peu nostalgique des années 80. Le personnage principal, qui reçoit la fameuse lettre, se lance dans un parcours initiatique pour retrouver ses anciens camarades. Mon préféré est JBM un riche entrepreneur du Net, grand visionnaire modeste et pudique. J’ai également pu imaginer quelques individus bénéficiant actuellement d’une notoriété publique, tandis que d’autres personnages sont clairement cités et identifiés. L’auteur dresse ainsi un portrait de la France de nos jours. J’aime beaucoup l’ambiance qui règne dans ces pages écrites avec la sobriété propre à Antoine Laurain. Une petite pointe de romantisme vient également discrètement s’y glisser.

Passons-nous à côté de nos vies ? Nos vies auraient-elles pu être autres ? Ces questions, chacun d’entre nous nous se les a déjà posées.

La plume claire, fluide et moderne d’Antoine Laurain me pousse à le suivre avec beaucoup d’attention.
J’avais déjà beaucoup aimé Chapeau de Mitterrand (prix Landerneau découverte 2012) et La femme au carnet rouge (2014), ainsi que Millésime 54 publiés chez Flammarion.
Ouvrage à dévorer sans modération et rapidement ! N’hésitez plus chers amis.

Bonne lecture.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/rhapsodie-francaise-9782081360082-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782081360099/rhapsodie-francaise-antoine-laurain

 

Coup de cœur

La nuit et des poussières : un récit de solitude

img_6794

Bonsoir les Amis,

Me voilà de retour ce soir avec un très beau texte. La nuit et des poussières. Jean-Baptiste Gendarme, qui ne commet pas ici, et de loin, sa première perle littéraire, nous narre ici, une grande histoire sur la solitude moderne. La vie de Soren, moins de quarante, marié et père de deux jeunes enfants a toujours été bercée par la maladie et la mort. Au point qu’elles en deviennent obsessionnelles pour lui. Sa vie d’adulte ne lui épargne pas non plus d’autres difficultés qui lui semble insurmontables. Tout le récit se déroule le temps d’une seule nuit, sur la route, au cours de laquelle j’ai vu défiler toute sa vie, ses joies comme ses méandres. Un texte extrêmement bien mené avec une écriture parfaitement maîtrisée, pure, efficace et aboutie. Je n’ai deviné l’issue qu’au moment opportun. Un peu comme dans une nouvelle à chute.

Ce livre questionne sur la solitude alors qu’on peut vivre entouré. Sur les conséquences de l’absence d’écoute, le manque de reconnaissance et d’utilité ainsi que le manque d’amour. Les effets peuvent être absolument intolérables et dramatiques.

Il se trouve que je viens également de terminer la lecture d’un livre sur les bienfaits de la méditation et de la gratitude. Je vous en reparlerai plus longuement dans une chronique consacrée. Or je ne peux m’empêcher de penser que si Soren avait pratiqué ces méthodes peut-être que la perception de sa vie aurait été différente. Ses actes aussi par conséquent.

En attendant, je ne peux que vous conseiller de vous plonger immédiatement dans La nuit et des poussières. Même si il faut le reconnaître, le sujet n’est pas gai, comme moi, j’en suis certaine, vous le lirez sans lever le nez une seconde.

Je vous souhaite un joli moment de littérature !

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-nuit-et-des-poussieres-9782072755859-pr

Existe aussi en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782072755880/la-nuit-et-des-poussieres-jean-baptiste-gendarme

Coup de cœur

La mélancolie du kangourou : un roman lumineux

Bonsoir les Amis,

La voici de retour. Laure Manel avec ce nouveau titre La mélancolie du kangourou (aussi surprenant que son roman paru l’an dernier La délicatesse du homard).

Ce roman comme le précédent, m’a emportée avec douceur au cœur des vies bouleversées et bouleversantes de trois protagonistes tous aussi attachants les uns que les autres. Antoine, un jeune papa veuf ; Lou, sa petite fille, et Rose, une jeune fille au pair. Tout au long de la lecture j’ai réussi à me mettre alternativement dans la peau de chacun des personnages d’Antoine et de Rose. L’écriture délicate de Laure Manel exprime des sentiments forts avec beaucoup de pudeur. C’est une véritable mise en lumière du deuil et de la résilience dans un cocon de confiance, d’amour et filiation. L’auteure parvient à révéler les points positifs qui sont toujours sous-jacents dans chaque épreuve de la vie. Le plus difficile étant d’en prendre conscience et de vouloir l’accepter. Tout comme la remise en question des centres d’intérêts d’Antoine.

« Et si au lieu d’Avoir, il essayait d’Etre ? »

L’espoir et la bienveillance sont très présents. Une fois plongée dans ce roman, jusqu’à la dernière page j’avais beaucoup de mal à le poser. Il s’agit d’une histoire émouvante mais facile à lire à mettre en toutes les mains.

Très agréable lecture à tous chers Amis. Une fois n’est pas coutume, j’ose reconnaître avoir eu une pensée toute particulière à la lecture de ce roman…

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-melancolie-du-kangourou-9782749934679-pr#divdetaille

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782749937229/la-melancolie-du-kangourou-laure-manel

Pour rappel, il y a un an je vous avais écrit une chronique sur La délicatesse du homard dont je vous mets le lien ci-dessous :

http://www.michel-lafon.fr/livre/1875-La_Delicatesse_du_homard.html

 

Fête des pères

Goldman Sucks : un roman contemporain acerbe et drôle

GOLDMAN SUCKS

Bonjour les Amis,

Je vous présente aujourd’hui un premier roman signé Pascal Grégoire. Avec Goldman sucks, il nous entraîne dans un road-trip familial drôle et chahuté de la France aux USA, sur un fond de crise à la fois des subprimes et de la quarantaine. La très jolie couverture est en parfaite adéquation avec l’atmosphère du livre. Les personnages sont tendres et leurs relations entre eux très palpables. Derrière une vision un peu utopique du nouveau monde dont rêve le héros, se cachent quelques constats bien ancrés dans la  « vraie vie ». Trois des principaux événements qui se déroulent dans ce livre sont des faits réels. Pascal Grégoire dénonce ici de manière romancée une société de spéculations totalement dénuée d’humanité.

Résumé de l’éditeur Le Cherche Midi :

« Du jour au lendemain, Corentin Pontchardin perd tout. Simultanément victime de la crise des subprimes et de sa propre crise de la quarantaine, celui qui conjuguait avec succès vie professionnelle – au ministère des Finances – et vie privée voit son monde s’écrouler.
Bien décidé à partir en guerre contre la banque qui a causé sa perte, la toute-puissante Goldman Sachs, Corentin embarque femme, enfant et beaux-parents aux États-Unis dans une aventure épique jalonnée de rencontres inattendues…/… »

J’ai vraiment pris plaisir à découvrir ce roman très contemporain et facile à lire. Un livre court et efficace à mettre entre toutes les mains et pourquoi pas en particulier celle des Papas dont c’est la fête ce dimanche ? Votre cadeau est tout trouvé.

Pascal Grégoire est un auteur à suivre !

Rendez-vous sur :

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/goldman-sucks-9782749158037-pr

Ou sur la elibrairie :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782749158044/goldman-sucks-pascal-gregoire

Et si vous souhaitez rencontrer l’auteur, il signera ses ouvrages le samedi 23 juin prochain de 14 heures à 18 heures à l’espace culturel E.Leclerc de Nogent-le-Rotrou.

Bonne lecture chers Amis.

billet d'humeur

Bon rétablissement : drôle et tendre à la fois

Bonsoir les Amis,

Marie-Sabine Roger dresse un portrait tendre et amusant d’un retraité ronchon hospitalisé pour une longue durée. Jean-Pierre, soixante-sept ans donne une image de lui peu aimable et bougon alors qu’au fond il a un chamallow à la place du cœur. De nombreuses thématiques sont abordées dans ce roman au ton enlevé et à l’écriture fluide. Homosexualité, religion, politique, amour, amitié, veuvage, prostitution, douleur, souffrance, pudeur, humour, enfance, vieillesse, travail, mort… Le tout avec une légèreté toute en pudeur et émotion. J’ai souri, parfois ri et surtout passé un très agréable moment à dévorer cet ouvrage plein d’humour. À mettre entre toutes les mains ! Bonne lecture à tous.

J’avais aussi beaucoup aimé de cette auteure : Trente-six chandelles, un roman au même ton léger et amusant.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/-9782330028657-pr

Existe en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782812603747/bon-retablissement-marie-sabine-roger

Ce livre a été adapté au cinéma avec Jean-Pierre Darroussin et Gérard Lanvin

https://www.culture.leclerc/video-u/films-u/comedies-u/dvd-u/-3475001042187-pr

Avis de lecture

La femme qui ne vieillissait pas : seule la jeunesse éphémère est précieuse…

delacourt

Bonjour les Amis,

Qui d’entre vous aimerait ne pas vieillir physiquement ? Je suis certaine qu’instinctivement vous seriez nombreux à jubiler rien qu’en l’imaginant. Et bien moi, non. Pas envie. Cette idée ne me fait pas particulièrement vibrer. En tous cas moins que le regard que l’être aimé qui partage ma vie porte sur moi. Tant que ses yeux brilleront en décryptant ma vie entière écrite sur mon visage et dans les petits sillons qui s’y sont confortablement installés, rien ne me fera changer d’avis. Il peut y lire tant qu’il le souhaite mes douleurs et mes joies, et je le laisse faire avec délectation ! L’essentiel est de traverser ce temps ensemble sans tenir compte des métamorphoses.

C’est aussi ce dont aurait rêvé Betty (ex Martine), l’héroïne. La femme qui ne vieillissait pas.

« À quarante-sept ans, je n’avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d’oie ni ride du sillon nasogénien, d’amertume ou du décolleté; aucun cheveu blanc, aucune cerne; j’avais trente ans, désespérément. »

C’est un roman qui aborde une thématique originale et contemporaine. Un phénomène très présent dans notre société actuelle. La jeunesse éternelle ou comment ne pas vieillir. Cependant, il est abordé ici sous un angle complètement opposé à ce qu’on a l’habitude d’entendre, de voir ou de lire. Betty ne vieillit pas, elle a trente ans pour longtemps sans l’avoir décidé. Et surtout en conservant sa fraîcheur et sa beauté naturelles. Elle n’a aucun recours au savoir faire d’un chirurgien esthétique, contrairement à sa meilleure amie. Elle n’a pas la faiblesse de croire que des mains expertes pouvent être magiciennes. Elle n’en a pas besoin surtout. Elle reste jeune sans que la superficialité ne s’inscrive avec vulgarité sur son visage.

En revanche, la cohabitation de cet état avec son entourage s’avère de plus en plus difficile et douloureuse. Grégoire Delacourt décrit parfaitement toutes les contraintes liées à cette jeunesse éternelle. J’aime beaucoup également sa manière de présenter des pans de vie juste par de menus détails. L’auteur en évoquant une coupe de cheveux, une forme de pantalon, un tube musical ou la mort d’un artiste permet au lecteur de se situer dans le temps. Il réalise cette prouesse avec beaucoup de douceur et de poésie. Je me suis littéralement laissée bercée et portée par son écriture fluide et féminine.

Ce livre est une véritable ode à l’amour. Ce véritable amour qui parfois trébuche mais jamais ne faiblit. Cet amour niché au creux du ventre pour l’éternité tel un cœur battant.

Bonne lecture chers Amis !

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-femme-qui-ne-vieillissait-pas-9782709661836-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782709662093/la-femme-qui-ne-vieillissait-pas-gregoire-delacourt

 

 

 

 

Coup de cœur

Du côté du bonheur : un coup de cœur sur la tolérance

du cote du bonheur

Bonjour les Amis,

Une fois de plus quand j’ouvre la première page d’un livre commis par Anna McPartlin, elle m’attire immédiatement aux côtés de ses personnages qui prennent vie instantanément. C’est une sensation de plongeon soudain dans le quotidien de Maisie, une femme qui vit dans les quartiers populaires de Dublin. Une mère de famille que rien ni personne n’a jamais épargnée. Cependant, il émane d’elle une force incommensurable qui lui permet de rebondir malgré les mauvais coups reçus, la terreur vécue, la peur de tout perdre. Quand elle pense sa vie à peu près stabilisée, le sort joue à nouveau contre elle et son fils. On y découvre une Irlande conservatrice qui contribue à des drames. Sur fond de deuil, de violence, d’amour et de pardon, de grands thèmes de société sont abordés. Je n’en dirai pas plus pour ne pas « spoiler » l’intrigue.  La thématique principale qui mène au drame vécu dans ce livre donne vivement à réfléchir sur le regard que nous devons tous porter sur certaines personnes. Si je devais ne retenir qu’un mot de cet ouvrage, comme dans tous les autres de cette auteure, ce serait Tolérance. La plume est toujours aussi fluide et incisive ce qui rend l’histoire si ancrée dans la réalité.

N’hésitez plus, entrez vite dans son univers poignant qui bouleverse et fait sourire à la fois. Un roman profond, à atmosphère et en même temps, extrêmement facile à lire en dépit de la gravité de certains actes. J’ai vraiment dû me faire violence chaque fois qu’il me fallait en cesser la lecture.

Si je devais mettre un bémol, il serait sur le choix de la couverture que je trouve très jolie mais qui, me semble-t-il, a une connotation peut-être trop féminine alors que ce livre peut être lu tant par les hommes que par les femmes. D’autant plus que la gent qmasculine est particulièrement concernée dans ces pages !

Pour rappel je vous avais déjà parlé de cette auteure avec Les derniers jours de Rabbit Hayes dont voici le lien :

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/247

J’avais également beaucoup aimé, Mon midi mon minuit dont je  vous parlerai prochainement.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-etrangere-u/litterature-anglaise-u/-9782749157535-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782749157542/du-cote-du-bonheur-anna-mcpartlin

Bonne lecture chers Amis

Coup de cœur

La femme au carnet rouge : un roman tendre

carnet rouge

Bonjour les Amis,

Je vous ai déjà parlé d’Antoine Laurain, cet auteur dont j’apprécie beaucoup l’écriture claire et fluide. J’aime tout autant ses histoires simples et douces qui réunissent peu de personnages, toujours attachants. Elles me distraient chaque fois. Celle-ci, parue en 2014 chez Flammarion est très tendre. Je me suis laissée porter par le dépit de Laure et la quête de Laurent, les deux principaux protagonistes.  Le rythme est enlevé et à la fois beaucoup d’émotions et de douceur émanent de ces pages qui se dévorent plus qu’elle ne se lisent.

Pourrais-je conclure qu’à chaque malheur quelque chose est bon ?

Je vous laisse le découvrir !

Résumé de l’éditeur :

« Un soir à Paris, une jeune femme se fait voler son sac à main. Laurent le découvre le lendemain, abandonné dans la rue, tout près de sa librairie. S’il ne contient plus de papiers d’identité, il recèle encore une foule d’objets qui livrent autant d’indices sur leur propriétaire : photos, notes, flacon de parfum… Désireux de la retrouver, l’homme s’improvise détective. À mesure qu’il déchiffre le carnet rouge contenant les pensées secrètes de Laure, le jeu de piste se mue en une quête amoureuse qui va bouleverser leurs vies. Orchestrant avec humour coïncidences et retournements de situation, Antoine Laurain signe une délicieuse comédie romantique qui rend hommage au besoin de merveilleux sommeillant en chacun de nous. »

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-femme-au-carnet-rouge-9782081295940-pr

Existe aussi en poche :

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-femme-au-carnet-rouge-9782290104637-pr

Et en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/search?words=la+femme+au+carnet+rouge&action=

Pour rappel, je vous avais déjà parlé des livres d’Antoine Laurain, à savoir :

Millésime 54

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4010

Raphsodie française

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/368

Antoine Laurain avait remporté le prix Landerneau découverte en 2012 avec un titre que j’avais aussi beaucoup aimé : Le chapeau de Mitterrand. Titre dont je vous parlerai dans un prochaine chronique.

 

Avis de lecture

Agnès Martin-Lugand récidive

A_LA_LUMIERE_DU_PETIT_MATIN_hd

Bonsoir les Amis,

Une fois de plus Agnès Martin-Lugand nous emmène dans une jolie histoire pleine de relations humaines intenses. En toile de fond, le deuil, comme souvent dans les livres de cette auteure à succès. Sans pour autant rendre ce roman triste. Il s’agit là d’un pan de la vie d’Hortense, professeur de danse de quarante ans, sans enfants, maîtresse d’un homme marié. Elle réalise un jour qu’ elle est sans doute en train de passer à côté de sa propre vie. Peut-on vivre heureux en se mentant à soi-même ? Rien n’est moins sûr.

Agnès Martin-Lugand est très douée pour décrypter et retranscrire les émotions et les états d’âme de ses personnages toujours attachants. Un livre très agréable à lire. C’est son sixième ouvrage et les cinq premiers, que j’ai tous lus également, se sont déjà vendus à deux millions d’exemplaires. Le premier étant : Les gens heureux lisent et boivent du café. N’hésitez donc plus si vous voulez passer un bon moment !

Bonne lecture à tous, chers Amis

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/-9782749929026-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782749936567/a-la-lumiere-du-petit-matin-agnes-martin-lugand

Avis de lecture

Millésime 54 : un voyage dans le temps

img_1863

Bonjour les Amis,

Comment réagiriez-vous si tout à coup vous faisiez un bon en arrière dans le temps ? Un bond de plus soixante ans ? Vous y découvririez une vie au mode de fonctionnement inimaginable de nos jours. Vous seriez perdus. C’est ce qui arrive aux quatre personnages principaux du nouveau roman d’Antoine Laurain, Millésime 54 paru chez Flammarion il y a quelques jours. La dégustation d’un vin de 1954 les envoie dans cette année. Un roman frais, original, distrayant. Comme dans chacun de ses livres, l’auteur nous présente des protagonistes attachants. Toute la lecture est ponctuée de rencontres improbables avec des personnalités telles que Salvador Dali, Edith Piaf, Jean Gabin, Jean Cocteau, Marcel Aimé, Audrey Hepburn et quelques autres encore. Les Halles de Paris ont retrouvé leur fonction d’antan, les téléphones portables ont disparu, le TGV n’existe pas plus que le mariage homosexuel ou le droit à l’avortement. Quant à imaginer un homme noir diriger les Etats-Unis ou un femme à la tête de l’Allemagne ! Autant vous dire que nos héros vivent des anachronismes qu’ils ne s’expliquent guère…

Pour ma part j’ai terminé la lecture de ce livre dans un avion qui m’envoyait dans une destination lointaine, j’ai donc ainsi doublement voyagé. Tant dans le temps que dans l’espace.

Un roman agréable et propice à la détente.

Je vous ai déjà parlé de cet auteur avec ma chronique sur Rhapsodie française.

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/368

Antoine Laurain avait remporté le prix Landerneau découverte en 2012 avec un titre que j’avais aussi beaucoup aimé : Le chapeau de Mitterrand. Je vous conseille également La femme au carnet rouge.

Bonne lecture chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/-9782081408654-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782081408661/millesime-54-antoine-laurain