billet d'humeur

Bon rétablissement : drôle et tendre à la fois

Bonsoir les Amis,

Marie-Sabine Roger dresse un portrait tendre et amusant d’un retraité ronchon hospitalisé pour une longue durée. Jean-Pierre, soixante-sept ans donne une image de lui peu aimable et bougon alors qu’au fond il a un chamallow à la place du cœur. De nombreuses thématiques sont abordées dans ce roman au ton enlevé et à l’écriture fluide. Homosexualité, religion, politique, amour, amitié, veuvage, prostitution, douleur, souffrance, pudeur, humour, enfance, vieillesse, travail, mort… Le tout avec une légèreté toute en pudeur et émotion. J’ai souri, parfois ri et surtout passé un très agréable moment à dévorer cet ouvrage plein d’humour. À mettre entre toutes les mains ! Bonne lecture à tous.

J’avais aussi beaucoup aimé de cette auteure : Trente-six chandelles, un roman au même ton léger et amusant.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/-9782330028657-pr

Existe en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782812603747/bon-retablissement-marie-sabine-roger

Ce livre a été adapté au cinéma avec Jean-Pierre Darroussin et Gérard Lanvin

https://www.culture.leclerc/video-u/films-u/comedies-u/dvd-u/-3475001042187-pr

Avis de lecture

La femme qui ne vieillissait pas : seule la jeunesse éphémère est précieuse…

delacourt

Bonjour les Amis,

Qui d’entre vous aimerait ne pas vieillir physiquement ? Je suis certaine qu’instinctivement vous seriez nombreux à jubiler rien qu’en l’imaginant. Et bien moi, non. Pas envie. Cette idée ne me fait pas particulièrement vibrer. En tous cas moins que le regard que l’être aimé qui partage ma vie porte sur moi. Tant que ses yeux brilleront en décryptant ma vie entière écrite sur mon visage et dans les petits sillons qui s’y sont confortablement installés, rien ne me fera changer d’avis. Il peut y lire tant qu’il le souhaite mes douleurs et mes joies, et je le laisse faire avec délectation ! L’essentiel est de traverser ce temps ensemble sans tenir compte des métamorphoses.

C’est aussi ce dont aurait rêvé Betty (ex Martine), l’héroïne. La femme qui ne vieillissait pas.

« À quarante-sept ans, je n’avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d’oie ni ride du sillon nasogénien, d’amertume ou du décolleté; aucun cheveu blanc, aucune cerne; j’avais trente ans, désespérément. »

C’est un roman qui aborde une thématique originale et contemporaine. Un phénomène très présent dans notre société actuelle. La jeunesse éternelle ou comment ne pas vieillir. Cependant, il est abordé ici sous un angle complètement opposé à ce qu’on a l’habitude d’entendre, de voir ou de lire. Betty ne vieillit pas, elle a trente ans pour longtemps sans l’avoir décidé. Et surtout en conservant sa fraîcheur et sa beauté naturelles. Elle n’a aucun recours au savoir faire d’un chirurgien esthétique, contrairement à sa meilleure amie. Elle n’a pas la faiblesse de croire que des mains expertes pouvent être magiciennes. Elle n’en a pas besoin surtout. Elle reste jeune sans que la superficialité ne s’inscrive avec vulgarité sur son visage.

En revanche, la cohabitation de cet état avec son entourage s’avère de plus en plus difficile et douloureuse. Grégoire Delacourt décrit parfaitement toutes les contraintes liées à cette jeunesse éternelle. J’aime beaucoup également sa manière de présenter des pans de vie juste par de menus détails. L’auteur en évoquant une coupe de cheveux, une forme de pantalon, un tube musical ou la mort d’un artiste permet au lecteur de se situer dans le temps. Il réalise cette prouesse avec beaucoup de douceur et de poésie. Je me suis littéralement laissée bercée et portée par son écriture fluide et féminine.

Ce livre est une véritable ode à l’amour. Ce véritable amour qui parfois trébuche mais jamais ne faiblit. Cet amour niché au creux du ventre pour l’éternité tel un cœur battant.

Bonne lecture chers Amis !

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-femme-qui-ne-vieillissait-pas-9782709661836-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782709662093/la-femme-qui-ne-vieillissait-pas-gregoire-delacourt

 

 

 

 

Coup de cœur

Du côté du bonheur : un coup de cœur sur la tolérance

du cote du bonheur

Bonjour les Amis,

Une fois de plus quand j’ouvre la première page d’un livre commis par Anna McPartlin, elle m’attire immédiatement aux côtés de ses personnages qui prennent vie instantanément. C’est une sensation de plongeon soudain dans le quotidien de Maisie, une femme qui vit dans les quartiers populaires de Dublin. Une mère de famille que rien ni personne n’a jamais épargnée. Cependant, il émane d’elle une force incommensurable qui lui permet de rebondir malgré les mauvais coups reçus, la terreur vécue, la peur de tout perdre. Quand elle pense sa vie à peu près stabilisée, le sort joue à nouveau contre elle et son fils. On y découvre une Irlande conservatrice qui contribue à des drames. Sur fond de deuil, de violence, d’amour et de pardon, de grands thèmes de société sont abordés. Je n’en dirai pas plus pour ne pas « spoiler » l’intrigue.  La thématique principale qui mène au drame vécu dans ce livre donne vivement à réfléchir sur le regard que nous devons tous porter sur certaines personnes. Si je devais ne retenir qu’un mot de cet ouvrage, comme dans tous les autres de cette auteure, ce serait Tolérance. La plume est toujours aussi fluide et incisive ce qui rend l’histoire si ancrée dans la réalité.

N’hésitez plus, entrez vite dans son univers poignant qui bouleverse et fait sourire à la fois. Un roman profond, à atmosphère et en même temps, extrêmement facile à lire en dépit de la gravité de certains actes. J’ai vraiment dû me faire violence chaque fois qu’il me fallait en cesser la lecture.

Si je devais mettre un bémol, il serait sur le choix de la couverture que je trouve très jolie mais qui, me semble-t-il, a une connotation peut-être trop féminine alors que ce livre peut être lu tant par les hommes que par les femmes. D’autant plus que la gent qmasculine est particulièrement concernée dans ces pages !

Pour rappel je vous avais déjà parlé de cette auteure avec Les derniers jours de Rabbit Hayes dont voici le lien :

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/247

J’avais également beaucoup aimé, Mon midi mon minuit dont je  vous parlerai prochainement.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-etrangere-u/litterature-anglaise-u/-9782749157535-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782749157542/du-cote-du-bonheur-anna-mcpartlin

Bonne lecture chers Amis

Coup de cœur

La femme au carnet rouge : un roman tendre

carnet rouge

Bonjour les Amis,

Je vous ai déjà parlé d’Antoine Laurain, cet auteur dont j’apprécie beaucoup l’écriture claire et fluide. J’aime tout autant ses histoires simples et douces qui réunissent peu de personnages, toujours attachants. Elles me distraient chaque fois. Celle-ci, parue en 2014 chez Flammarion est très tendre. Je me suis laissée porter par le dépit de Laure et la quête de Laurent, les deux principaux protagonistes.  Le rythme est enlevé et à la fois beaucoup d’émotions et de douceur émanent de ces pages qui se dévorent plus qu’elle ne se lisent.

Pourrais-je conclure qu’à chaque malheur quelque chose est bon ?

Je vous laisse le découvrir !

Résumé de l’éditeur :

« Un soir à Paris, une jeune femme se fait voler son sac à main. Laurent le découvre le lendemain, abandonné dans la rue, tout près de sa librairie. S’il ne contient plus de papiers d’identité, il recèle encore une foule d’objets qui livrent autant d’indices sur leur propriétaire : photos, notes, flacon de parfum… Désireux de la retrouver, l’homme s’improvise détective. À mesure qu’il déchiffre le carnet rouge contenant les pensées secrètes de Laure, le jeu de piste se mue en une quête amoureuse qui va bouleverser leurs vies. Orchestrant avec humour coïncidences et retournements de situation, Antoine Laurain signe une délicieuse comédie romantique qui rend hommage au besoin de merveilleux sommeillant en chacun de nous. »

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-femme-au-carnet-rouge-9782081295940-pr

Existe aussi en poche :

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-femme-au-carnet-rouge-9782290104637-pr

Et en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/search?words=la+femme+au+carnet+rouge&action=

Pour rappel, je vous avais déjà parlé des livres d’Antoine Laurain, à savoir :

Millésime 54

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4010

Raphsodie française

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/368

Antoine Laurain avait remporté le prix Landerneau découverte en 2012 avec un titre que j’avais aussi beaucoup aimé : Le chapeau de Mitterrand. Titre dont je vous parlerai dans un prochaine chronique.

 

Avis de lecture

Agnès Martin-Lugand récidive

A_LA_LUMIERE_DU_PETIT_MATIN_hd

Bonsoir les Amis,

Une fois de plus Agnès Martin-Lugand nous emmène dans une jolie histoire pleine de relations humaines intenses. En toile de fond, le deuil, comme souvent dans les livres de cette auteure à succès. Sans pour autant rendre ce roman triste. Il s’agit là d’un pan de la vie d’Hortense, professeur de danse de quarante ans, sans enfants, maîtresse d’un homme marié. Elle réalise un jour qu’ elle est sans doute en train de passer à côté de sa propre vie. Peut-on vivre heureux en se mentant à soi-même ? Rien n’est moins sûr.

Agnès Martin-Lugand est très douée pour décrypter et retranscrire les émotions et les états d’âme de ses personnages toujours attachants. Un livre très agréable à lire. C’est son sixième ouvrage et les cinq premiers, que j’ai tous lus également, se sont déjà vendus à deux millions d’exemplaires. Le premier étant : Les gens heureux lisent et boivent du café. N’hésitez donc plus si vous voulez passer un bon moment !

Bonne lecture à tous, chers Amis

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/-9782749929026-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782749936567/a-la-lumiere-du-petit-matin-agnes-martin-lugand

Avis de lecture

Millésime 54 : un voyage dans le temps

img_1863

Bonjour les Amis,

Comment réagiriez-vous si tout à coup vous faisiez un bon en arrière dans le temps ? Un bond de plus soixante ans ? Vous y découvririez une vie au mode de fonctionnement inimaginable de nos jours. Vous seriez perdus. C’est ce qui arrive aux quatre personnages principaux du nouveau roman d’Antoine Laurain, Millésime 54 paru chez Flammarion il y a quelques jours. La dégustation d’un vin de 1954 les envoie dans cette année. Un roman frais, original, distrayant. Comme dans chacun de ses livres, l’auteur nous présente des protagonistes attachants. Toute la lecture est ponctuée de rencontres improbables avec des personnalités telles que Salvador Dali, Edith Piaf, Jean Gabin, Jean Cocteau, Marcel Aimé, Audrey Hepburn et quelques autres encore. Les Halles de Paris ont retrouvé leur fonction d’antan, les téléphones portables ont disparu, le TGV n’existe pas plus que le mariage homosexuel ou le droit à l’avortement. Quant à imaginer un homme noir diriger les Etats-Unis ou un femme à la tête de l’Allemagne ! Autant vous dire que nos héros vivent des anachronismes qu’ils ne s’expliquent guère…

Pour ma part j’ai terminé la lecture de ce livre dans un avion qui m’envoyait dans une destination lointaine, j’ai donc ainsi doublement voyagé. Tant dans le temps que dans l’espace.

Un roman agréable et propice à la détente.

Je vous ai déjà parlé de cet auteur avec ma chronique sur Rhapsodie française.

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/368

Antoine Laurain avait remporté le prix Landerneau découverte en 2012 avec un titre que j’avais aussi beaucoup aimé : Le chapeau de Mitterrand. Je vous conseille également La femme au carnet rouge.

Bonne lecture chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/-9782081408654-pr

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782081408661/millesime-54-antoine-laurain

Coup de cœur

Joël Dicker commet encore un livre à succès !

steph mailer

Bonsoir les Amis,

Stephanie Mailer qui mène une enquête parallèle vingt ans après un quadruple meurtre disparaît. Que lui est-il arrivé ?

La disparition de Stephanie Mailer, éditions De Fallois

C’est le troisième roman de Joël Dicker que je lis, et j’aime toujours autant ses intrigues si bien menées et sa plume fluide. Une fois de plus, comme pour L’affaire Harry Quebert, c’est une histoire addictive. Il est impossible de lâcher le livre au milieu d’un chapitre et encore moins à la fin. Ils sont présentés avec le prisme de chacun des acteurs de l’histoire. L’envie de connaître la suite est toujours plus forte. Les décors sont posés, bien en place. J’ai voyagé dans toutes les rues cette petite ville d’Orphéa. Les personnages sont attachants, je croyais les connaître réellement, je pensais presque qu’ils faisaient partie de ma vie. Ils sont pourtant très nombreux mais l’écriture est tellement bien maîtrisée que jamais on ne se sent perdu. Ils sont bien étudiés, on sent que l’auteur les connaît intimement. Les thèmes de la manipulation, le harcèlement, l’amitié, l’amour, la drogue, la prostitution, les pots-de-vin, le pouvoir, le chantage, l’adultère, le mensonge, le crime, le théâtre, et j’en oublie certainement, sont abordés dans ce roman. Un polar facile à lire. Dois-je vraiment parler de polar ? Car l’auteur lui-même hésite à intégrer son livre dans cette catégorie, et pourtant…

Bref, j’ai adoré ! Faites comme moi, n’hésitez plus. Ouvrez la première page et vous serez vous aussi happé et pris au piège…

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/policier–thriller-u/la-disparition-de-stephanie-mailer-9791032102008-pr

Existe en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9791032101056/la-disparition-de-stephanie-mailer-joel-dicker

A lire également :

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3368

https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/3590

 

 

Avis de lecture

Tatiana de Rosnay de retour sous la pluie

SENTINELLE PLUIE

Bonjour les Amis,

Je vais vous parler aujourd’hui de la jolie plume de Tatiana de Rosnay. A la fois très accessible et pleine de pudeur, elle m’a embarquée sur les flots de la Seine en crue. J’ai noté et aimé le parallèle entre la montée des eaux et la recrudescence des sentiments souvent inavoués qui apparaissaient au fil du roman. J’ai senti arriver une escalade de secrets et d’émotions. Jusqu’à l’explosion. J’aime les histoires, comme les les musiques d’ailleurs, dont la structure monte crescendo. L’intrigue est dévoilée dans une progression aussi lente que puissante. Le tout dans une grande délicatesse.

On y retrouve les problématiques de secrets de famille, de relations parents-enfants, de non-dits.

J’ai beaucoup aimé ce roman très agréable à lire comme la plupart de cette auteure.

Publié aux éditions Héloïse d’Ormesson le 1er mars dernier, cet ouvrage est plébiscité par un grand nombre de média comme de lecteurs.

Résumé de l’éditeur :

« Rien n’empêchera les Malegarde de se retrouver à Paris pour fêter les soixante-dix ans du père, arboriste à la réputation mondiale, pas même les pluies diluviennes qui s’abattent sur la Ville Lumière.

La crue redoutée de la Seine est pourtant loin d’être la seule menace qui pèse sur la famille.

Comment se protéger lorsque toutes les digues cèdent et que l’on est submergé ? Face au péril, parents et enfants devront s’avouer ce qu’ils s’étaient toujours caché. Tandis qu’en miroir du fleuve les sentiments débordent, le drame monte en crescendo, démultipliant l’intensité des révélations. »

Voici donc un livre à glisser entre toutes les mains.

Bonne lecture à tous,

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/sentinelle-de-la-pluie-9782350874425-pr#divdetaille

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782350874432/sentinelle-de-la-pluie-tatiana-de-rosnay

Avis de lecture

La chambre des merveilles

chambre des merveilles

Bonsoir les Amis,

Voici un premier roman digne d’intérêt très agréable à lire. Julien Sandrel, l’auteur de La chambre des merveilles dresse un portrait à la fois émouvant et drôle d’une mère célibataire dont le fils tombe dans le coma suite à un accident. Elle met tout en oeuvre pour tenter de le sauver. Je préfère ne rien dire de plus et vous laisser découvrir ce combat que toute mère souhaiterait être capable de mener dans une telle situation. Ce joli roman est très frais et tendre en dépit du sujet difficile. On  y retrouve les thèmes des relations familiales, de l’amour, de la remise en question, et surtout des priorités. Le tout sans pathos ni tristesse profonde. J’ai été touchée parfois, puis à d’autres moments j’ai souri.

Paru aux éditions Calmann-Lévy il y a seulement une semaine, ce premier roman est déjà plébiscité par le monde de l’édition en France et à l’international.

Bonne lecture à tous

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/la-chambre-des-merveilles-9782702162897-pr

Existe aussi en ebook :

https://www.culture.leclerc/pageRecherche?q=la+chambre+des+merveilles&univers=all

Avis de lecture

L’amour sans le faire

L'AMOUR SANS LE FAIRE

Bonsoir les Amis,

Je ferme à l’instant la dernière page de ce très beau roman de Serge Joncour, L’amour sans le faire. Une fois de plus l’auteur peint les atmosphères à merveille. Ici elle est à la fois douillette et fébrile.

Un homme de quarante ans qui vit seul, meurtri par la vie, reviens chez ses parents à qui il ne parle plus depuis dix ans. Sur place, il rencontre une femme, une âme en peine elle aussi, maman d’un petit garçon qui lui rappelle étrangement son frère disparu.

Une écriture poétique pour décrire des sentiments et des mots qu’on ne dit pas. Une précarité. Une relation parents enfant compliquée voire absente. Un amour impossible qu’il vaut mieux ne pas faire. Une tendresse. L’espérance. Toutes ces vibrations constituent les ingrédients de ce roman. La plume si particulière et délicate d’un auteur à l’apparence de grand gaillard. Ce grand gaillard j’ai eu la chance de le rencontrer, sa carrure d’homme costaud aux larges épaules est rehaussée par un regard empreint de douceur. Quand je le lis, j’ai chaque fois le sentiment de retrouver une part de lui dans ses personnages.

Je ne vous en dirai pas plus pour vous laisser le plaisir d’ouvrir la première page et vous laisser happer par l’histoire tout en douceur et délicatesse.

Bonne lecture chers Amis

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/l-amour-sans-le-faire-9782290072264-pr

Existe en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782081291058/l-amour-sans-le-faire-serge-joncour

JONCOURPhoto David Ignaszewski © Flammarion