Coup de cœur

David Foenkinos signe Deux sœurs

deux soeurs

Bonjour les Amis,

Deux sœurs, le nouveau roman de David Foenkinos est paru chez Gallimard la semaine dernière. Comme d’habitude, j’ai beaucoup aimé l’histoire et l’intrigue bien menée avec une écriture simple, fluide et poétique. C’est l’histoire d’une rupture. Mathilde est quittée par Étienne, son grand amour. Jusqu’ici rien de particulièrement novateur en littérature. Pourtant c’est avec beaucoup de finesse que l’auteur m’a embarquée avec lui cette fois, dans un thriller psychologique. L’héroïne sombre doucement et profondément. Elle vit extrêmement mal ce désamour. Seule sa sœur va lui tendre la main.  Tout le roman traite de cette difficulté à reprendre goût à la vie mais aussi de la perversité de la dépression et les points de non retour où elle peut mener. Il faut vraiment aller à la dernière page pour découvrir l’issue de cette histoire. Et le point final ne l’est peut-être pas, il laisse place derrière lui à toute interprétation personnelle. Au-delà de l’écriture fine, la construction du récit avec ses courts chapitres incite à une lecture rapide.

Comme dans presque tous les romans de David Foenkinos, l’Art est mentionné, tout comme la beauté et la littérature. Des sujets qu’il aime particulièrement. Ici, quelques allusions au  célèbre peintre Magritte viennent ponctuer le texte tout comme Flaubert et son Éducation sentimentale. Ces évocations peuvent être assimilées à la signature de Foenkinos.

Je vous laisse maintenant découvrir ce joli roman.

Bonne lecture chers Amis,

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/deux-soeurs-9782072841842-pr

Existe en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782072841873/deux-s-urs-david-foenkinos

Autres chroniques sur des titres de David Foenkinos :

En cas de bonheur : https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4462

Vers la beauté : https://wordpress.com/post/laparenthesedeceline.com/4075

 

 

Coup de cœur

Une femme entre nous : un thriller psychologique captivant

Une-femme-entre-nous_3309

Bonjour chers Amis,

Voici un coup de cœur pour passer un agréable moment de lecture ce week-end. Une femme entre nous, écrit à quatre mains et publié chez Sonatine Editions, est un thriller psychologique captivant qui m’a embarquée dans les vies de Nellie, Vanessa et Richard dès la première page. Il ne s’agit pas d’un roman sur un classique énième triangle amoureux guidé par trahison et jalousie. Ce texte va bien au-delà de ces stéréotypes. Il est quasiment impossible à résumer. Dans le prologue, vous serez immédiatement plongé au cœur de l’histoire. Vous connaîtrez immédiatement les trois principaux protagonistes et leurs liens entre eux. C’est seulement plus tard que vous découvrirez qui ils sont réellement. Et croyez moi, ils ne sont pas uniquement ceux que vous croirez avoir face à vous.

Les personnalités complexes des héros sont dévoilées doucement et avec un juste dosage minutieux au fil de la lecture amenant ainsi de fréquents rebondissements. Une tension palpable est présente du début à la fin du livre rendant sa lecture complètement addictive. J’ai été frappée de constater qu’aucun détail mentionné ne soit inutile. Chaque événement ou simple anecdote est nécessaire à la compréhension de l’intrigue.

L’histoire diabolique est présentée sous deux angles dont je ne vous dirai pas les origines. L’un écrit à la troisième personne et l’autre à la première. Je ne vous cache pas qu’une légère confusion s’est immiscée en moi pendant un temps très court, mais très vite dissipée.

Ne tentez même pas de faire l’impasse de la lecture sur un paragraphe, vous seriez amputé d’un élément perturbateur indispensable. D’autant que la qualité de l’écriture  et son rythme haletant n’incitent pas à manquer le moindre mot. Aucun d’eux n’est superflu. Un véritable page-turner comme je les aime. J’ai pris énormément de plaisir à lire ce livre phénomène et je vous souhaite de vivre la même expérience.

Ce grand roman écrit par  Greer Hendricks et Sarah Pekkanen sera traduit dans plus de trente pays et il est en cours d’adaptation cinématographique par la société de production de Steven Spielberg.

 Bonne lecture et bon week-end à tous chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/policier–thriller-u/une-femme-entre-nous-9782355846045-pr

Existe aussi en ebook

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782355846908/une-femme-entre-nous-greer-hendricks-sarah-pekkanen

Coup de cœur

Il est toujours minuit quelque part

9782253045601-001-T

Bonsoir les Amis,

L’éditeur de Cédric Lalaury m’avait présenté ce livre comme l’équivalent de L’affaire Harry Quebert, de Joël Dicker. Il y a de cela, mais je n’irai pas jusque là. Cependant, ce thriller psychologique est très bien mené, il m’a tenue en haleine. J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire et j’avais du mal à le lâcher. Je l’ai parcouru  extrêmement vite.

Bill, le personnage principal semble lisse, menant une vie paisible voire monotone, or qui est-il vraiment ?

Jusqu’à la dernière page, je n’avais pas idée de la fin de l’histoire. Elle m’a quelque peu surprise.

Voici le résumé de l’éditeur :

« Et si votre secret le plus noir devenait un roman à succès ?

Bill Herrington est un homme heureux.

La cinquantaine approchant, mari et père comblé, il occupe un poste de professeur de littérature dans une prestigieuse université américaine. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes… Jusqu’au jour où il trouve dans son casier l’exemplaire d’un roman à sensation publié par un mystérieux inconnu : R. P. Kirkpatrick. Pas de quoi chambouler Bill.

À un détail près : il s’agit d’une histoire vraie. Celle d’un crime dont il était persuadé que personne n’en avait jamais eu connaissance. Sur une île qu’il aurait voulu oublier pour toujours.

Cet ouvrage envahit bientôt l’existence de Bill et contamine tout autour de lui. Sa vie paisible et confortable ainsi que son équilibre psychologique vont vite menacer de voler en éclats sous l’effet dévastateur de ce livre vengeur qui a réveillé tous les fantômes du passé. »

Le choix du titre est lié à une citation de William Shakespeare :

« Tu m’avais dit qu’après minuit c’en serait fini,

Que nos âmes tourmentées trouveraient le repos,

Mais tu te trompais, car rien ne s’achève à minuit, et ce moment

Sur le point d’arriver ne se produit jamais

Parce qu’il est toujours minuit quelque part dans le monde pour les criminels de notre espèce,

Et que c’est là le point indépassable de notre horizon. »
William Shakespeare, Macbeth, IV, 4*.

Bonne lecture chers Amis.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/policier–thriller-u/il-est-toujours-minuit-quelque-part-9782253045601-pr#voirlescaracs

Existe aussi en ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782253905066/il-est-toujours-minuit-quelque-part-cedric-lalaury