Le vieux qui déjeunait seul : au-delà d’une amitié…

Léa Wiazemsky. Je vous ai déjà parlé de cette auteure récemment avec son dernier livre Le bruit du silence. Je retrouve aujourd'hui avec Le vieux qui déjeunait seul, (Michel Lafon) sa jolie plume délicate et directe. il s'agit désormais d'une histoire d'amitié d'abord, puis d'attachement profond entre deux êtres étrangers l'un à l'autre, d'âges différents,... Lire la Suite →

La délicatesse du homard : tendre et émouvant

Je vous l'avais annoncé hier, voici donc mon ressenti sur La délicatesse du homard. Laure Manel, l'auteure, a trouvé là un titre surprenant, qui du coup m'a incité à regarder de plus près le contenu de cet ouvrage étrangement nommé. Comme le homard semble-t-il, l'écriture est délicate. L'histoire est touchante, les deux personnages principaux attachants,... Lire la Suite →

Retour en haut ↑