Alphabet

A comme Année (nouvelle)

calendar-2925960__340

Bonsoir les Amis,

Et voilà, ces fêtes que chacun prépare avec beaucoup de soin et longtemps à l’avance, sont déjà terminées. Tant mieux me diront peut-être certains d’entre vous ? Ras le bol des dîners à rallonge, gras, lourds et interminables ? La nouvelle année a montré le bout de son nez, la fatigue des réveillons s’estompe et voilà maintenant que l’heure des fameuses résolutions, entre nous soit dit, très souvent stupides et ridicules, a sonné !

N’avez-vous jamais regardé la télévision le 1er janvier ? Les journalistes ont si peu de contenus intéressants à nous proposer qu’ils réquisitionnent le malheureux stagiaire de leur rédaction et l’envoient pratiquer le micro-trottoir. Ce dernier, persuadé qu’il faut absolument passer par le terrain et toutes les tâches ingrates pour devenir le Delahousse du service public ou encore la star des chaînes d’infos en continu, s’y soumet et certainement sans même broncher. Et là, devant des téléspectateurs dépités, madame Michu ou monsieur Tout-le-monde que personne ne connaît et dont chacun se moque éperdument, annonce fièrement ses résolutions dans le micro. À l’occasion de la nouvelle année (comme si c’était la première !) il ou elle va « se mettre au sport« , « moins fumer parce que ce n’est pas bon pour la santé » (scoop ! On ne le savait pas avant), « prendre le temps de s’écouter » (pour certains, ils ne feront donc plus rien d’autre), « travailler moins » ou encore, « mieux gérer son budget » et surtout « mieux s’alimenter« … Ce sont sans aucun doute d’excellentes initiatives, néanmoins qui intéressent-elles ?

Ces nouvelles années qui débutent ont toujours un goût de déjà vu, souvent une odeur de déjà tenté mais jamais réussi, indéniablement un relent d’imagination plutôt néant. En revanche rassurez-vous, ce n’est pas la fin du monde si le premier janvier au réveil, la tête encore un peu abrutie par une soirée trop festive ou l’estomac endommagé par un énième repas trop lourd, vous ne savez pas comment changer votre vie. En fait, elle vous convient peut-être tout à fait sans avoir besoin d’y apporter quelconque variante ! Ne tombez donc pas dans ce piège de suiveurs qui incite à tout faire exploser ce premier jour de l’année. Faites comme bon vous semble.

Je ne me permettrai qu’un seul conseil :

Préservez votre Âme. Elle est unique, elle est précieuse, elle est votre identité, elle est vôtre, elle est Vous.

Je préfère donc le A de Âme…

Bonne fin de soirée chers Amis.

3 commentaires sur “A comme Année (nouvelle)

  1. Quel texte caustique pour commencer l’année mais c’est vrai, chaque année c’est la même rengaine, que de temps perdu et de réflexions inutiles. Comme tu le dis il vaut mieux s’occuper de sa vie et de son Âme c’est pourquoi je dis:
    Le bonheur des uns,
    N’est pas le bonheur des autres,
    Laissez vivre chacun,
    Et partagez le vôtre.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s