Calendrier de l’avent #10 : Dîner à Montréal

Bonsoir les Amis,

Dans ce très beau roman, une unité de lieu, d’action et de temps. On pourrait imaginer une pièce de théâtre autour des souvenirs affleurants, des amours perdues, des âmes blessées. Avec une plume fine et poétique Philippe Besson dissèque, décrypte et interprète les sentiments amoureux.

Belle et douce lecture chers Amis.

Lien de ma chronique sur ce titre :

https://laparenthesedeceline.com/2019/06/13/diner-a-montreal-souvenirs-dun-amour-eperdu/

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :