Misery de Stephen King : un huis clos terrifiant

06fe7ef1-a0dd-4947-9c0a-a749ceab54af

Bonjour les Amis,

Vous pensiez être confinés ? Et bien non, ce n’est qu’illusion. Vous avez rêvé, imaginé… Si vous voulez vraiment savoir ce qu’est le confinement, lisez Misery de Stephen King et mettez -vous à la place de Paul Sheldon – le héro – un  écrivain enlevé par Annie Wilkes, une de ses fans absolument cinglée, démente, démoniaque, cruelle, criminelle. Une véritable psychopathe.

Résumé de l’éditeur :

« Misery Chastain est morte. Paul Sheldon l’a tuée avec plaisir. Tout cela est bien normal, Misery Chastain est sa créature, le personnage principal de ses romans. Elle lui rapporte beaucoup d’argent, mais l’a aussi étouffé : sa mort l’a enfin libéré. Maintenant, il peut écrire un nouveau livre.
Un accident de voiture le laisse paralysé aux mains d’Annie Wilkes, l’infirmière qui le soigne chez elle. Une infirmière parfaite qui adore ses livres mais ne lui pardonne pas d’avoir fait mourir Misery Chastain. Alors, cloué dans sa chaise roulante, Paul Sheldon fait revivre Misery. Il n’a pas le choix… Paul Sheldon écrivait pour gagner sa vie. Maintenant, il écrit pour rester en vie. Misery : un sommet du suspense et l’un plus grands romans de Stephen King. Lui seul pouvait écrire un pareil cauchemar. Un sommet de la démesure, un délire d’une logique implacable ! »

En lisant ce roman – qu’on souhaite n’être qu’une fiction – vous allez secouer vos journées de confinés ! Il réveillera en vous des émotions multiples, les mettra à nue et à vif. Vous plongerez dans l’enfer terrifiant et cauchemardesque de cet écrivain kidnappé et estropié. Par contre, prévoyez du temps devant vous car vous ne le lâcherez pas. Vous ne pourrez terminer une page sans entamer la lecture de la suivante. Ce thriller est passionnant, envoûtant, haletant. Il s’agit d’un huis clos intense et puissant mené avec perfection et maîtrise de la tension psychologique – mais pas seulement – comme sait si bien le faire Stephen King. L’atmosphère sombre et suffocante est installée dès les premières lignes, la douleur si présente tout au long du livre est posée là, dès le début, présentée comme un personnage à part entière.

Il est très difficile de rédiger une chronique après avoir lu un livre si fort écrit non seulement par le Maître du thriller mais surtout un immense écrivain. Derrière les siens, tous les mots peuvent sembler fades, plats et sans consistance. J’espère malgré tout vous avoir donné l’envie de le lire, à défaut j’ai pris plaisir à partager mon coup de cœur pour ce grand titre.

Je vous souhaite une lecture frissonnante et palpitante chers Amis

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-etrangere-u/litterature-americaine-u/misery-9782226036735-pr

En ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782226216212/misery-stephen-king?ac=1

Je vous glisse mes précédentes chroniques sur d’autres titres de Stephen King que j’ai apprécié.

Mr Mercedes :

https://laparenthesedeceline.com/2018/03/04/mr-mercedes-de-stephen-king/

Marche ou crève :

https://laparenthesedeceline.com/2018/11/18/marche-ou-creve/

Et je vous invite à découvrir le site de Stephen King France sur lequel vous aurez accès à toutes les informations sur l’auteur, ses œuvres, et tout son univers : https://stephenkingfrance.fr/

 

 

Un commentaire sur “Misery de Stephen King : un huis clos terrifiant

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :