L’illusion délirante d’être aimé

Bonjour les Amis,

Dans son livre, Florence Noiville aborde un sujet peu ou plutôt mal connu. L’illusion délirante d’être aimé. Cette maladie aussi appelée syndrome de Clérembault – du nom du psychiatre qui l’a découverte – Quand amour et haine se mêlent sans plus aucun discernement.

Dans ce roman incisif, l’auteure installe dès le début une atmosphère glaçante et dérangeante. La relation entre deux femmes qui se connaissent depuis de longues années et qui évolue de manière malsaine. Une histoire d’obsession, de manipulation et d’emprise dont il est quasiment impossible de s’arracher. Elle décrit subtilement le piège qui se referme, l’omniprésence de l’autre, le délire de celle qui se croit aimée.

Écrit sous forme de journal, ce livre fait pénétrer le lecteur au cœur des pensées effrayées de “l’objet”. Cette personne victime du sentiment puissant qu’une prétendante suppose être de l’amour. 

Un livre court et éclairant sur cette étrange maladie.

Bonne lecture chers Amis.

ebook

grand format 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :