Est-ce que tu danses la nuit…

Un amour interdit, impossible, inconcevable. Un amour dévastateur et toxique. Cruel. L’histoire d’une jeune femme, Tina, qui tombe amoureuse de Simon, le père de son petit ami. Autant dire que la situation devient très vite complexe. Un coup de foudre entre deux êtres que tout ne peut ou ne doit qu’opposer.  Une transgression. L’histoire d’une attraction plus forte que tout.

Engluée dans sa relation entre les deux hommes, Tina vit à la fois un rêve et un véritable cauchemar tandis que père et fils s’éloignent un peu plus chaque jour de par l’ascendant paternel. La tension et la culpabilité sont palpables tout au long du récit. Tina, tour à tour, je l’ai comprise, plainte, excusée, je me suis révoltée à sa place aussi parfois, or je n’ai jamais réussi à la juger. La fougue de sa jeunesse et la passion qu’elle vivait m’en empêchaient. N’est-ce pas tout l’art de la littérature ? Accueillir, recevoir et ne garder que le meilleur pour soi… Ouvrir des portes.

La subtilité de ce roman tient aussi du fait que cet amour perdu est vu par le prime de Tina, de nombreuses années plus tard, au travers de lettres retrouvées. Une correspondance entre elle et Simon.

Un huis clos magnifique empli d’une délicate sensualité qui raconte le désir dans ce qu’il révèle de plus profond.

Je vous souhaite une délicieuse lecture chers Amis !

ebook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :