Ce qu’il faut d’air pour voler : l’intimité des séparations

En lisant ce récit, j’ai entendu la voix et le léger accent de l’écrivaine.

La charmante Sandrine Roudeix nous revient en ce début d’année avec un roman  d’une profonde tendresse. Une analyse minutieusement décortiquée de la relation entre la maman et son petit, la mère et son enfant, la femme et son fils adolescent. Une histoire de cordon tardivement rompu, de liens tissés, puis distendus, ténus. Brutalement disparus et enfin réapparus. Deux portraits fusionnels qui finissent par grandir côte à côte. Celui d’une jeune fille devenue femme puis mère auprès d’un enfant qui mute en jeune homme.

En écrivant vingt de vie, Sandrine Roudeix questionne sur la construction identitaire. 

Elle gratte l’intime des séparations, celle des corps, celle des âmes, celle des cœurs. Elle démontre qu’une relation n’est jamais figée mais bien vivante, battante, remuante.

En sa qualité de photographe – parallèlement à celle de romancière -, elle instille dans son autofiction des éléments visuels très forts. J’étais avec cette mère et son fils aux mêmes endroits, j’ai vécu sous leurs différents toits, j’ai vu le mur de brique dans leur cuisine, j’ai senti la peau du bébé, j’ai vibré comme cette femme dans les situations heureuses ou douloureuses.

Sandrine Roudeix possède ce talent de dénicher les minuscules de la vie pour les porter vers l’universalité. Sous couvert d’une écriture poétique, rythmée par une juxtaposition de verbes, d’adjectifs souvent sans ponctuation. Une véritable danse qui réveille, embarque avant de s’adoucir avec sensualité.

Une signature identifiable.

Je vous souhaite chers Amis, une excellente lecture empreinte de douceur et de sillons sensibles.

Version papier : https://www.e.leclerc/fp/ce-qu-il-faut-d-air-pour-voler-9782847424553

Version ebook : https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782847424560/ce-qu-il-faut-d-air-pour-voler-sandrine-roudeix 

J’en profite pour vous glisser le lien de ma chronique sur le premier livre de Sandrine Roudeix paru en 2010 : Attendre 

https://laparenthesedeceline.com/?s=attendre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :