Partie italienne : la douceur d’une rencontre

Bonjour les Amis,

Antoine Choplin. Il est des écrivains qui surgissent dans ma vie – ou mes lectures en l’occurrence ici – avec éclat. De ceux dont je me demande encore pourquoi ne pas les avoir lus plus tôt. Peu importe. Le retard, en termes de découvertes de beaux textes, n’est jamais à déplorer. A qui sait être curieux, chaque jour apporte son lot de petites merveilles. 

Partie italienne en est une pour moi. L’histoire d’une rencontre, comme je les aime beaucoup. Ici, singulière,  entre un homme et une femme qui tous deux excellent au jeu d’échecs. A Rome, ils jouent ensemble une partie décisive pour eux. Une partie qui aura d’autres conséquences que le déplacement, même ingénieux, de quelques pions noirs et blancs. 

Un roman extrêmement délicat, sensoriel et sensuel dans lequel deux êtres s’effleurent avec naturel. Comme une évidence. Chaque battement de cils, chaque geste ou parole confère la subtilité et la douceur. Un voyage dans le passé et la Mémoire, une balade très détaillée dans une Rome charmante. Mes propres souvenirs de cette ville se sont mêlés aux pas des deux personnages. J’étais avec eux Piazza Navona, à Campo De’ Fiori ou encore près du lac de la Villa Borghèse au cœur de la capitale de la Dolce Vita… J’ai comme eux, entendu Chopin, croisé brièvement Albert Camus et quelques autres encore. Difficile d’évoquer Rome, sans évoquer l’Art…

L’écriture d’Antoine Choplin est séduisante, riche et profonde. Elle m’a prise par la main et m’a plongée dans un réel délice de lecture, une parenthèse enchantée. 

Je vous souhaite une merveilleuse lecture chers Amis.

Grand format

 Ebook 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :