Grosse pluie

Elle crépite. Comme le beurre qui dore dans la poêle. Ou tels des grésillements sur un vieux vinyle. Ceux qui brouillent la musique, la rendent moins pure. Ou plus. Sur ce point les avis divergent. Elle crépite, elle pétille. Comme des parasites dans le téléphone. Elle tombe de haut et explose au sol, chacune de ses gouttes se disloque et se multiplie. Parfois son bruit est irrégulier. Sourd ou aigu, il passe de brouhaha à mélodie plus calme. On pourrait croire à une berceuse. Alors seulement on l’entend s’écouler, glisser ; on la voit s’étirer dans le sol et disparaître à tout jamais.

5 commentaires sur “Grosse pluie

Ajouter un commentaire

  1. Super description de ces gouttes d’eau qui s’éclatent sur le sol en faisant une sorte de petite musique rythmée quand on écoute bien avec une âme de poète.
    Cela rend moins triste la pluie et on finit par l’accepter car le monde en a besoin.

    J'aime

Répondre à francefougere Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :