Je ne veux pas être jolie : un roman pudique et puissant

img_3082

Bonjour les Amis,

J’ai adoré lire ce livre puissant et empreint d’une violence pudique. La violence de l’indifférence d’une mère. La violence du silence. La violence des blessures de l’âme. La violence d’une enfance égratignée. Quand cette petite fille devenue femme perd sa mère, ses yeux restent secs. Son passé resurgit et elle se sent terriblement seule, pas écoutée, mise de côté. Personne ne l’entend. Pourtant elle hurle à l’intérieur. Il est question d’une résilience difficile à atteindre pour l’héroïne, cette phase essentielle à la guérison. Il est surtout dans ce livre, question de non-dits, ceux qu’il est recommandable de bien cacher dans les bonnes familles. La politique de l’autruche semble convenir ici.

« Ce qu’on ne dit pas n’existe pas »

L’écriture de Fabienne Périneau est ciselée, fine et directe à la fois. Elle donne à Georgia, la fillette meurtrie, une personnalité angulaire et froide aux yeux de sa famille. Et pourtant si sensible derrière cette armure. Attentive aussi à ne pas commettre les erreurs de sa mère. Attentive à ne jamais lui ressembler. Il est difficile d’en parler plus sans ne rien dévoiler. Je vous laisse donc le plaisir de découvrir cette lecture vous-mêmes.

https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/romans-u/litterature-francaise-u/je-ne-veux-pas-etre-jolie-9782259278720-pr

En ebook :

https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782259278737/je-ne-veux-pas-etre-jolie-fabienne-perineau

Passez un bon moment de lecture chers Amis.

3 commentaires sur “Je ne veux pas être jolie : un roman pudique et puissant

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :