Les aveux de John Wainwright : un huis clos simeonien

Bonjour les Amis,

Attention Coup de cœur !

Pour la seconde fois, je suis tombée sous le charme de la subtile plume britannique de John Wainwright avec, aujourd’hui : Les aveux. Un huis clos aux couleurs des polars de Georges Simenon. Que dire de plus ? 

Résumé de l’éditeur :

« Vous êtes ici pour confesser le meurtre de votre femme.

– Exact.

– Il va falloir me convaincre. »

Années 1980. Pharmacien respecté d’une petite ville anglaise, Herbert Grantley se présente un beau jour au commissariat pour confesser le meurtre de sa femme, morte un an plus tôt de causes réputées naturelles. Il déclare à l’inspecteur-chef Lyle l’avoir empoisonnée. Une version de l’histoire qui semble parfaite. Sauf que l’inspecteur-chef Lyle n’y croit pas. Mais si Grantley n’est pas coupable, pourquoi vient-il avouer ainsi ? C’est le début d’un long face-à-face entre les deux hommes.

John Wainwright m’a entraînée dans cette salle d’interrogatoire pendant quelques heures avec ses deux héros. Un flic dubitatif face aux aveux discutables d’un petit bourgeois. Il y a de quoi creuser et gratter l’âme humaine et en analyser sa psychologie complexe ! Une intrigue simeonienne dont la tension croît avec régularité au fil des chapitres. Les personnages évoluent différemment dans leur milieu, j’ai découvert un peu plus leurs personnalités à chaque coin de page, et chaque fois le joli cuir luisant s’est craquelé. Un fil rouge mène l’histoire à une fin absolument inattendue voire apocalyptique.  En refermant ce livre, j’ai eu très envie de le voir adapté en pièce de théâtre.

Un petit chef-d’œuvre littéraire à découvrir sans attendre chers Amis.

L’ambiance du huis clos m’évoque quelque peu le dernier livre d’Erri de Luca : Impossible. J’en profite pour glisser le lien de la chronique correspondante.

https://laparenthesedeceline.com/2020/08/21/impossible-derri-de-luca-un-huis-clos-magistral/

Et pour ceux qui aiment John Wainwright, voici la chronique d’ Une confession, rédigée l’an dernier. 

https://laparenthesedeceline.com/2019/07/09/une-confession-de-john-wainwright/

Version papier Les aveux : https://www.culture.leclerc/livre-u/litterature-u/policier–thriller-u/les-aveux-9782355848131-pr

Version ebook Les aveux :  https://e-librairie.e-leclerc.com/ebook/9782355848179/les-aveux-john-wainwrigh

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :