Toucher la terre ferme : un récit intime

Bonjour les Amis,

Rester femme en devenant mère. Être les deux à la fois. Ne pas oublier celle qu’on a été pour accepter celle qu’on devient. Ne jamais rien regretter. Accueillir le changement.

Parfait. Facile à dire. Facile à écrire. Moins facile à mettre en œuvre. Et pourtant, Julia Kerninon y parvient. Elle nous l’explique dans un texte court, très intime. Sans fard, elle nous dévoile la jeune femme libre, amoureuse à plusieurs reprises qu’elle fut. Libre mais pas totalement insouciante en dépit des apparences. Son point d’accroche avec la réalité, sa boussole dans l’obscurité est l’écriture. Celle qui la porte, la fait vivre. Jusqu’au jour où elle donne naissance à son premier fils, puis au second. Elle raconte, l’amour conjugal, la maternité, la mise au monde, le déchirement du corps, le désœuvrement de l’esprit, les doutes sur sa capacité à aimer ce petit être tout juste sorti de ses profondeurs à elle. L’envie de fuite. Fuir, ce qu’elle a toujours fait plus jeune, d’une contrée à l’autre, d’un homme à l’autre. Puis le retour immédiat à la raison. Ce dont elle n’a jamais douté, c’est sur sa capacité à être mère et écrivain. Elle nous le prouve à chaque nouveau livre publié, qu’elle a écrit d’une main sur le clavier l’autre enlaçant un enfant sur ses genoux. 

Il ne s’agit pas simplement d’un livre sur la maternité et ses complexités physiques mais surtout d’un livre intime certes, sur la force d’un esprit à ne jamais perdre de vue ses désirs. 

Ce que j’aime tout particulièrement chez cette écrivaine, c’est – plus encore que sa fantaisie -, sa personnalité un peu fantasque et romanesque qui transpire dans chacun de ses mots. Une femme si jeune qui paraît avoir déjà vécu mille vies. Un véritable personnage de roman…

Belle lecture chers Amis.

Ebook 

Je vous joins deux chroniques de précédents livres de Julia Kerninon :

Liv Maria : un roman grandiose sur la liberté et les apparences – La parenthèse de Céline 

Une activité respectable : un rapport fusionnel aux livres 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :