Inventaires : prix du roman non publié 2021

Bonjour les Amis,

Inventaires, paru chez Novice le 11 février. Avec ce premier roman, son auteure Claire Sibille a remporté le Prix du roman non publié 2021. Le président du prix, à savoir l’écrivain, scénariste et réalisateur Jean-Baptiste Andrea a préfacé ce livre prometteur :

“Un roman sensible et délicat sur la transmission dans toutes les acceptions de ce mot, fardeau ou tremplin, servi par une plume d’une vraie musicalité.”

Autant dire qu’ainsi présenté, il est tentant d’en ouvrir immédiatement la première page. Ouverture sur une scène tragique. La mort d’un enfant. Une entrée en matière brutale, choc, qui installe avec subtilité une atmosphère oppressante qui n’empêche en rien une finesse d’analyse des comportements humains. Dès les premières lignes, le tempérament de l’une des 

personnages est clairement défini. Il est en de même tout au long de cette histoire rythmée par des chapitres courts, donnant alternativement la parole aux différents protagonistes d’une même famille. De mère en fille puis en petite-fille, le lecteur comprend à quel point la lignée familiale imprègne la vie de ces femmes. Comment chaque mot – prononcé ou tu -, chaque acte, chaque remord ou regret peut impacter la mémoire traumatique. 

Claire Sibille signe là un premier roman ancré dans notre époque, ponctué de nombreux faits sociaux et sociétaux qui permettent une situation temporelle précise. D’une écriture sobre et fluide, elle évoque des sujets passionnants que sont la transmission, le deuil, la culpabilité, le poids des mots, sans pour autant écrire un livre sombre. Il reste lumineux dans sa capacité à faire réfléchir le lecteur sur ces thématiques. 

Belle découverte chers Amis !

Bonus :

Le Prix du roman non publié vit cette année sa deuxième parution. A l’initiative de Timothé Guillotin, fondateur des éditions Novice en partenariat avec les Espaces Culturels E.Leclerc de Normandie et la plateforme Edith&Nous. https://www.edithetnous.com/

“Parce qu’un texte refusé n’est pas nécessairement un mauvais livre !”

De cette idée est née l’envie de donner une deuxième chance aux primo-romanciers qui peinent à se faire publier.

Ebook
Grand format papier

L’an dernier ce prix a été attribué à Marion Deshayes pour :
La mère et l’enfant vont bien

J’en profite pour vous présenter les trois livres écrits par Jean-Baptiste Andrea, l’un de mes auteurs favoris :

Des diables et des saints

Ma reine 

Cent millions d’années et un jour 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :