King : Vous n’oublierez jamais son nom

Bonjour les Amis,

Parlons cinéma aujourd’hui. D’un film qui ravira tous les membres de la famille, petits et grands, femmes et hommes. King réalisé par David Moreau.

D’après une histoire originale de Jean-Baptiste Andrea, écrivain dont je vous parle souvent, également réalisateur et scénariste. Il a imaginé cette fois les aventures d’un lionceau qui échappe à un trafic en se réfugiant chez deux adolescents. Inès et Alex. Inès, la soeur cadette, a alors une idée folle pour sauver l’animal. Prête à tout pour parvenir à ses fins, elle embarque avec une détermination hors du commun, son frère et son grand-père dans des pérégrinations incroyables.

Un film touchant, drôle, plein de rebondissements avec deux jeunes acteurs talentueux. Lou Lambrecht et Léo Lorléac’h entourés entre autres de Gérard Darmon.

J’y ai retrouvé les thèmes chers à Jean-Baptiste Andrea. L’enfance, les relations familiales complexes, le rejet et la nature. Comme souvent dans ses livres, il donne vie à une jeune fille avec un tempérament dominant, capable de faire basculer des destins dans son entourage. Films ou livres, Jean-Baptiste Andrea ne peut écrire sans apporter une grande humanité entre ses lignes. 

Profitez de ce dimanche, chers Amis, pour vous rendre au cinéma, je vous souhaite un excellent moment !

Je vous glisse les chroniques des livres de Jean-Baptiste que j’ai beaucoup aimés :

Ma reine 

Cent millions d’années et un jour 

Des diables et des saints 

Ainsi que celle sur le Prix du roman non publié dont il a été président en 2021.

Prix du roman non publié : Inventaires 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :