Toute la famille ensemble : quand tout bascule…

Bonsoir les Amis,

Il n’est nul besoin de vous présenter Xavier de Moulins ! Journaliste et écrivain, le voici de retour en littérature avec Toute la famille ensemble, son dernier roman. Cette thématique récurrente dans ses écrits est une fois de plus traitée avec profondeur et douceur. La plume affutée et métaphorique est de plus en plus poétique au fil des livres. 

Écrit sous forme de huis clos, le temps d’un week-end pascal chez une grand-mère extravagante, les membres d’une famille se retrouvent autour de non-dits, de regrets et de rêves. Et de confessions toutes plus surprenantes les unes que les autres. 

Dans ce livre, il est question de ces instants où la vie bascule du mauvais côté. Ces moments où l’on perd tout. Où tout semble perdu, car au fond, n’est-il pas possible de rebondir, de réajuster les lignes et sa voie pour retrouver un équilibre ? J’ai beaucoup aimé en demi-teinte l’évocation des apparences derrière lesquelles se dissimulent les êtres. Celles souvent brandies avec tant d’hardiesse qu’elles camouflent mal les fragilités, les points de rupture inavouables. Et qui n’en possède pas ? Un livre d’une intimité universelle.

Belle lecture chers Amis.

Grand format

Ebook 

Bonus : Xavier de Moulins donnera une lecture de Toute la famille ensemble le 29 avril à 20h au Casino de Bagnoles de l’Orne dans le cadre du festival Culturissimo organisé par les Espace Culturel E.Leclerc.

J’en profiter pour glisser les liens des chroniques des deux précédents livres de Xavier de Moulins.

Le petit chat est mort : un récit sensible

 Mon garçon : un roman tendre sur le dialogue 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :