Brûlant secret de Stefan Zweig : entre désir et haine

Bonjour les Amis,

Avec Brûlant secret, Stefan Zweig décortique toujours avec lucidité et finesse la profondeur des rapports humains. Cette fois il touche l’enfance et sa vulnérabilité, sa fragilité et l’équilibre précaire des sentiments chez un enfants d’environ douze ans. Sa mère s’apprête à succomber aux charmes d’un séducteur rencontré dans un hôtel où tous trois séjournent  pour quelques jours. Désir, transgression et audace amène cette femme à adopter un comportement indigne avec son fils. Ce dernier voit naître en lui une complexité de nouveaux sentiments qui le font grandir et mûrir en quelques jours. Colère, humiliation, déception, jalousie… et haine, se bousculent dans la tête et le cœur du jeune garçon qui pense arriver au point ultime de la sortie de l’enfance. Cette confrontation avec la dureté du monde des adultes l’attire et le révulse à la fois. 

J’aime beaucoup (j’adore !) la manière dont Stefan Zweig cerne quelques émotions, les met en lumière, les désosse littéralement pour en tirer l’essence même. Encore un texte sublime ! 

Belle lecture chers Amis.

Ebook

 Format papier 

J’en profite pour glisser les liens d’autres titres de cet auteur prolifique :

La confusion des sentiments 

La peur 

Etait-ce lui ?

 Vingt-quatre heures de la vie d’une femme 

Lettre d’une inconnue 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :